Enfants du Forez de Feurs
gifsupporter_
 

Déplacement à La Ravoire ce samedi en Coupe de France (08/01/2012)

Les Foréziens retrouvent le chemin des parquets en se déplaçant à La Ravoire-Challes Les Eaux. Les Savoyards qui évoluent en Nationale 3 en poule L (8ème place) partiront avec un pécule de 7 points. La reprise a été difficile pour les Foréziens avec les blessures de Manu Blein, Antoine Veluire et Mathieu Gay-Peiller. Brin de soleil dans cette semaine : Maxime a repris la course et reprendre l'entrainement normal Lundi. Pedja et Jordan sont bien revenu des USA après un départ mouvementé suite aux grèves dans les aéroports Français et sont parus affutés et motivés après les agapes de la trêve. Espérons que les Foréziens se serviront de ce match pour bien préparer les matchs couperets qui vont arriver. Mais la meilleure thérapie ne serait-il pas de gagner ce match de Coupe de France ? Georges-Henry et ses troupes ont la clef entre leurs mains.............
 
gifsmiley_

Feurs se sert une petite Coupe !

90 jours ! cela aura été le temps pour apprécier le gout de la victoire ! Les Foréziens ont arraché leur victoire en Coupe de France et sont donc invaincus en ce début de nouvelle année après 3 mois de disette. La victoire est belle :  86 - 67 contre une équipe locale qui aura défendu becs et ongles le droit de sa qualifier pour le prochain tour. Cependant, ce fut plus dur que ne l'indique le score car la première mi-temps fut poussive (- 8 pour nos couleurs). Sermonnés à la mi-temps, les Foréziens retrouvèrent du rythme et de l'intensité alors qu'en même temps que le jeu local s'étiolait. Souhaitons que cette bouffée d'oxygène dû à cette victoire apporte un capital confiance  pour le match de Vendredi contre Roche La Molière 2 qui sera capital pour la suite du championnat. Le tirage de 32 èmes de Finales aura lieu ce Jeudi à la FFBB.

A Poligny pour la Coupe de France (28/01/2012)

Après le coup de tonnerre de la semaine dernière qui a mis du baume au coeur à toute la ville, les Foréziens vont se déplacer à Poligny Jura Basket pour la Coupe de France. Il est regrettable que pour la quatrème année consécutive, les Foréziens n'aient pas joué un match à domicile, merci la FFBB !. Bref, il va falloir affronter une équipe locale jouant en poule D en Nationale 2, classée à la douzième place comme Feurs. Coachée par Dominique Roux (ex Dijon), cette équipe est physique avec Blevin (ex Roannais, Nicollin(2m07), Soumaoro (2mO5), Kasiulevicius (1m98). Le tout est mené par un meneur feu follet Hamid Selmani et aussi l'ex Forézien Pascal Pingliez qui à 37 ans est toujours dans le groupe. Les Foréziens n'ont rien a perdre et seront toujours diminué par la blessure récurrente au dos de Jordan Prais et Georges-Henry est très incertain à cause de son genou. L'important sera de bien préparer le match au SMUC de samedi prochain et si la qualification peut être la cerise sur le gâteau...on est preneurs !

Les Foréziens au finish ! (28/01/2012)

Les Foréziens l'ont fait : aller se qualifier pour les 16èmes de finale en allant gagner à l'extérieur une équipe de Nationale 2. Pourtant cela avait mal commencé : Georges-Henry Massenya était resté à la maison à cause de son genou et Jordan Prais quittait ses équipiers au bout d'une minute, son dos le faisant toujours souffrir.  Poligny menait la danse 24-18, puis 34-31 à la mi-temps. Les Jurassiens prenaient 10 points d'avance mais les cadres Foréziens Maxime Boire , Pedja Lazic, Henri Lembe allaient entrainer dans leur sillage le quatuor de jeunes Manu Blein, Pierre Robert, Théo Vial, Alexandre Grange qui allaient donner le change aux massifs joueurs locaux. Feurs revenait grâce à son collectif et à une bonne adresse aux tirs primés. Et c'est tout un symbole : le jeune Théo Vial marquait les quatre derniers points synonymes de qualification. Des mois de Janvier comme cela, on en redemande avec 4 victoires consécutives. Encore bravo !

Feurs s'est réveillé trop tard ! Dommage

Les EFF auront présenté un double visage à Maurienne et auront relançé les locaux à la course au maintien suite à victoire de ces derniers . En effet, les Foréziens auront été apathiques  en première mi-temps encaissant un sévère 48-29. Le trio local Robin, Gmar, et Da Silveira ont fait mal à nos couleurs marquant 59 des 85 points locaux. Heureusement, dès la reprise, les Verts montraient leur vrai visage en remontant 9 points. On était donc à moins dix et tout était encore possible. Malheureusement, les Foréziens allaient mourir à 3 points (85 - 82) et laissaient la victoire et le goal-average aux Savoyards. La prochaine rencontre de championnat contre l'OLB sera donc déjà cruciale au niveau comptable. Le match du trophée de la Coupe de france ce prochain samedi contre Kaysersberg servira  de répétition pour un mois de Mars capital pour l'avenir de Feurs Forez Basket en Nationale 2 avec 3 matchs à domicile.
 

La qualification avec la manière en Coupe de France !

Les Foréziens ont réalisé une belle performance : battre Kaysersberg de 26 points avec un collectif qui a fait plaisir à voir ! Schmieder pour les Alsaciens et Lazic pour Feurs sont sur le banc (tous deux blessés). Feurs mène d'entrée grâce à un Georges-Henry Massenya très adroit.  Les Alsaciens résistent à l'intérieur avec quelques dunks de F. Benjamin impressionnant. Kaysersberg rentre aux vestiaire avec un pécule de deux points (35-33). Changement de décor à la reprise : les Verts, passés en zone, glanent ballons sur ballons et scorent de loin avec Manu Blein en contre-attaque et Jordan Prais à l'intérieur.le score enfle et se termine à 91-65 avec un primé d'Antoine Veluire, tout un symbole ! Kaysersberg aura craqué devant la défense Forézienne et le sérieux d'eun collectif. Pour la première fois, les Foréziens se qualifient pour les 8èmes de finale. Place maintenant au match à 4 points contre l'OLB samedi soir !

Les verts font coup double ! (04/03/2012)

Les Foréziens ont remporté le match de la peur après une rencontre ....stressante et hachée par les coups de sifflets intempestifs des référés. Cependant, les deux équipes ont joué à fond avec un bel état d'esprit de chaque coté. Feurs a une entame assez timorée alors que l'OLB joue crânement sa chance avec MBoli à l'intérieur et un remarquable Benjamin Vauquois qui va tenir la baraque Lyonnaise en première mi-temps. Heureusement Georges-Henri Massenya finit la mi-temps pied au plancher et Feurs mène 50 à 45 à l'heure des citrons. Le troisième quart-temps voit les Foréziens creuser un petit écart grâce surtout au jeune Théo Vial qui additionne les rebonds défensifs, offensifs et les points : 9 en moins de 10 mn ! . Les Lyonnais ne lâchent rien et finiront à 9 points 89 - 98 alors qu'ils avaient gagné de 7 à l'aller. C'était donc mission accomplie pour les Foréziens qui pouvaient donc savourer la victoire avec le goal average, beau cadeau d'anniversaire pour Capt'ain Maxime..Chapeau les gars...mais il faudra dupliquer cette partie  contre Golfe-Juan samedi prochain.

Une victoire 85-79 aux forceps ! (10/03/2012)

Les Foréziens ont fait trembler leur public; la faute à une excellente équipe de Golfe-Juan qui aura mené 38 minutes dans un match haletant. Golfe prenait les devants dès le début du match grâce à l'imposant Benzeval. Seuls Pedja et Georges-Henri répondaient au scoring et on arrivait à 19-19 à la fin du premier acte. Les Azuréns continuaient jouer à leur rythme avec en fin de combinaison, des shoots  primés de l'excellent Vullin . Feurs est à - 6 à la mi-temps. Les Foréziens vont continuer à courir après le score car Molinari  prend feu dans le dernier quart-temps et amène son équipe à + 12. on croit que c'est fini pour les locaux. Non,  car c'est avec les tripes qu'il reviennent à - 7 à 2mn de la fin. Interception de Manu Blein impérial hier soir, passe à Pedja et panier + lancer. La dernière minute quarante va être jouée dans une salle en feu orchestré par un Jean-Louis "on the fire" et les Panoch'Band en appui ! Feurs va même prendre les devants, 2 méga-contre de Georges et Pedja font exploser la salle mais Carlo VULLIN égalise à 9 secondes de la fin. Maxime part au panier, faute de Vullin qui de plus écope une technique suite à méchant coup de pied à chaise proche d'une fillette. Maxime  se fait justice (4/4 ) et Henri remet deux lancers suite à une nouvelle faute adverse lors de la remise en touche. 6-0 en 9 secondes et la victoire en prime, les Foréziens sont revenus de nulle part mais quelle ambiance encore  ! on en redemande !Cette équipe a du coeur, vivement le prochain match !

Encore un soir de Fête contre Vanves !

En plein Comice Agricile, Les Foréziens accueillent en 8èmes de finales du Trophée Coupe de France le Stade de Vanves. Cette équipe, que nous avions rencontré en Nationale 1, est une grosse cylindrée de N2, ayant participé deux fois aux play-offs ces dernières années. Les hommes de Coach Mousseau sont physiques et expérimentés avec Tchilombea (ex Antibes), Chigard (ex St Quentin), Delgado (ex Golfe Juan). Dupont est très adroit, et les meneurs  Madengue et Sibetcheu Yombi, de véritables poisons. Cependant, les Foréziens joueront sans pression (leur objectif est le championnat), à la maison devant un public nombreux, et auront envie d'augmenter leur ratio victoires -défaites qui est de 7 - 2 depuis le 1° janvier ! A signaler que l'entrée sera gratuite et qu'il sera proposer un ticket de tombola de 2  € donnant droit à un tirage de plusieurs lots de qualité.
 

Sorti 89-79........mais avec la tête haute ! (17/03/2012)

Les adeptes de suspense ont passé une bonne soirée. Il a fallu 2 prolongations pour connaître l'équipe qui aura le droit d'aller en quart de finale ! Feurs attaquait pied au plancher avec un Pierre Robert percutant et un Jordan Prais inspiré ; Les Verts continuaient à imprimer leur rythme lors du second quart-temps malgré la perte de Théo Vial sur blessure. Feurs rentrait aux vestiaires avec l'avantage : 29-28. Changement de décor à la reprise avec Vanves qui sortait son atout et "serial shooteur " : Burnet qui alignait six tirs primés ! Vanves menait de douze points et on ne voyait pas comment nos Verts pouvaient s'en sortir. Manu Blein sonnait la charge, Vanves s'énervait et prenait une technique, une anti-sportive et voilà comment on revient à hauteur des Franciliens. Il reste dix secondes, Feurs est mené de 3 points et Maxime Boire sort un tir primé envoyant les deux équipes en prolongation ! l Ces dernières se rendent panier sur panier et on est à 75-76 à deux secondes de la fin mais deux lancers à shooter pour Georges Henry : malheureusement, un sur deux est réussi et une nouvelle prolongation est à jouer. Vanves , nettement plus physique, va passer un 13-3, Tchilombea et ses 2m05 régnant dans les airs des deux côtés du terrain. Feurs aura effectué un beau parcours qui aura aguerri nos jeunes joueurs. Place au championnat samedi prochain avec la venue d'Aubenas et sa vedette NBA Cherokee Parks et l'ex-Forézien Manu Soeria.
 

Feurs grille son joker.......... (24/03/2012)

Surprise au coup d'envoi : Cherokee Parks est en civil, blessé à un genou. Cela va engendrer un élan de solidarité chez les Ardèchois qui entament le match pied au plancher. Seul Jordan Prais peut soutenir la comparaison à l'équipe de capt'tain Andrieux qui vont faire une première mi-temps de feu  menant 54-41 à la pause ! Les Verts entament le 3ème quart -temps de manière plus agressive et vont revenir petit à petit grâce à un bon passage de Théo Vial. Les Verts prennent même l'avantage à cinq minutes de la fin grâce à un Georges-Henry Massenya percutant. Mais un trois point venu d'ailleurs d'Andrieux glace le Forézium et enlève la victoire aux locaux. Il faudra donc aller gagner à Décines coûte que coûte pour réparer cet accroc. Félicitations à Aubenas qui a présenté un beau basket et à la gentillesse et à la simplicité de Manu Soeria et Cherokee Parks qui sont venus dire un petit mot lors de la réception des sponsors.
 

Ils ont fait le job..........avec brio ! (30/03/2012)

Les Verts appréhendaient ce déplacement à Décines, crucial au niveau comptable car ils étaient privés de P. Lazic, blessé à une cheville et de M. Gay-Peiller souffrant des adducteurs.Mais ils allaient être vite rassurés car au coup d'envoi, arrivaient 120 supporters qui, avec leurs chants et encouragements, allaient transformer le gymnase E. Zola en Chaudron ! De ce coup, Feurs entamait bien le match et menait à la marque malgé un Novelli qui donnait un peu le tournis aux Foréziens. Un primé de Maxime permettait à Feurs de virer en tête à la fin du premier quart-temps (+2). Feurs appuyait à l'intérieur dans ce second quart avec un Jordan qui pesait de plus en plus et Henri était un métronome aux lancers. Un dunk rageur de Georges-Henry  envoyait les Foréziens aux vestiaires avec un pécule de 10 points et les supporters à la buvette qui se trouvait vite démunie devant tant de monde ! Feurs revenait pied au plancher et attaquait la zone locale par l'intérieur et Jordan continuait son travail de sape malgré un marquage plus que rugueux. Seul Masci et Assidjo sortaient la tête de l'eau mais ils ne pouvaient que laisser   les Verts s'envoler vers une victoire indiscutable : 88 - 65. Tous les joueurs sont rentrés et ont marqué. La liesse était de mise au coup de sifflet final et la communion de la "colonie Verte" avec les joueurs pendant de longues minutes était belle à voir et restera un excellent  souvenir. Chapeau les gars et encore merci aux supportrices et supporters pour cette démonstration de ce que doit être le "sixième" homme". Vivement samedi prochain avec la réception d'Avignon.....
 

Feurs hors sujet contre Avignon

Tous les ingrédients étaient  présents pour la fête : 1 200 spectateurs,  le retour des Pom Pom Girls, le Panoch Band et pourtant les Foréziens ont été logiquement défaits par une équipe Avignonnaise toute heureuse de jouer devant tant de monde dixit leur staff.. Apathiques en défense, fébriles en attaque, Feurs aura joué le premier quart-temps (25-24) et les  quatre dernières minutes où dans un sursaut,  ils allaient revenir de - 14 à - 3 pour finir finalement à 86 - 93. Jordan Prais aura tenu l'équipe locale en première mi-temps mais on a pas reconnu l'équipe qui avait été brillante une semaine auparavant à Décines. A Avignon, Rajko Bjelovic a "marché sur l'eau"  avec un festival de tirs primés dans toutes les positions . Seule lumière de la soirée : la défaite de l'OLB à Décines qui nous permet d'espérer au maintien si nous accrochons une victoire sur les deux derniers matchs soit à Andrézieux, soit contre Oullins. Vous avez dit saison stressante ??????
 

Sale soirée à Andrézieux (76 - 88)

Les Foréziens ont bu le calice jusqu'à la lie à Andrézieux en perdant logiquement 76-88   et en même temps, l'OLB dominait St Chamond, rendant les Foréziens plus du tout maître de leur destin pour le maintien puisque Feurs devra battre Oullins et Aubenas vaincre à l'OLB pour éviter la descente. Les supporters eux, avaient fait le job, en venant à plus de 100 dans un palais des sports bien garni. Les Verts étaient en tête au bout de cinq minutes, mais loupaient le coche de creuser l'écart en gaspillant des balles de break, et aussi à cause d'un arbitrage complaisant. La mi-temps survenait avec un petit retard de 3 points, mais Feurs avait manqué d'intensité et on fait preuve de fébrilité , excepté Théo Vial, dominant aux rebonds des deux côtés du terrain. Mais Andrézieux haussait le rythme, et les paniers primés se succédaient via Chardon et Amoughi. L'écart montait même à - 17. Une réaction des Verts dans les cinq dernières minutes rendait le score moins cuisant. Il faudra gagner samedi prochain, puis faire les comptes ensuite. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir..........