Enfants du Forez de Feurs

EQUIPE N2 -SAISON 2013-2014

n° 4 : Maxime BOURRAT (poste1-2)

n° 5 : Clément VARENNES ( poste 2)

n° 6 : Pierre ROBERT  (poste 1)

n° 7 : Emmanuel BLEIN (poste 2-3)

n° 8 : Julien CORTEY (poste 1)

n° 9 : Théo VIAL (poste 4-5)

n° 10 : Clément VACHER (poste 3)

n° 11 : François HERMOUET (poste 3)

n° 12 : Mathieu GAY-PEILLER (poste 2)

n° 13 : Fred GIRAUD (poste 3-4)

n° 14 : John BEUGNOT(poste 3-4)

n° 15 : Krum DOYCHINOV (poste 5)


Coach : Hughes VANRENTERGEEM
 
Assistant : Christophe VERNY


CHAMPIONNAT NM2 - Saison 2013-2014

DATE RECEVANT VISITEUR RESULTAT
21/09/13 LE CANNET COTE D'AZUR BASKET FEURS FOREZ 84-55
28/09/13 FEURS FOREZ STADE CLERMONTOIS BASKET AUVERGNE 76-60
05/10/13 TERRES FROIDES BASKET FEURS FOREZ 84-87
12/10/13 FEURS FOREZ AUBENAS US 68-60
19/10/13 FEURS FOREZ USA TOULOUGES 86-75
26/10/13 OULLINS SAINTE FOY BASKET FEURS FOREZ 81-73
02/11/13 FEURS FOREZ UNION PONTOISE ANDREZIEUX BASKET 84-56
09/11/13 AC GOLFE JUAN VALLAURIS FEURS FOREZ 103-83
16/11/13 FEURS FOREZ ASM LE PUY EN VELAY BASKET 85-89
23/11/13 BASKET CLUB NORD ARDECHE FEURS FOREZ 90-86
30/11/13 FEURS FOREZ UNION SPORTIVE AVIGNON PONTET 64-75
07/12/13 OUEST LYONNAIS BASKET FEURS FOREZ 81-93
13/12/13 FEURS FOREZ BEAUJOLAIS BASKET 77-57
       
21/12/13 FEURS FOREZ LE CANNET COTE D'AZUR BASKET 80-75
04/01/14 STADE CLERMONTOIS BASKET AUVERGNE FEURS FOREZ 73-61
11/01/14 FEURS FOREZ TERRES FROIDES BASKET 84-74
18/01/14 AUBENAS US FEURS FOREZ 74-85
01/02/14 USA TOULOUGES FEURS FOREZ 93-76
07/02/14 FEURS FOREZ OULLINS SAINTE FOY BASKET 86 - 82
22/02/14 UNION PONTOISE ANDREZIEUX BASKET FEURS FOREZ 71-82
01/03/14 FEURS FOREZ AC GOLFE JUAN VALLAURIS 94-84
15/03/14 ASM LE PUY EN VELAY BASKET FEURS FOREZ 89-82
22/03/14 FEURS FOREZ BASKET CLUB NORD ARDECHE 81-61
05/04/14 UNION SPORTIVE AVIGNON PONTET FEURS FOREZ 92-80
19/04/14 FEURS FOREZ OUEST LYONNAIS BASKET 95-109
26/04/14 BEAUJOLAIS BASKET FEURS FOREZ 93-72

CLASSEMENT FINAL

FEURS FOREZ BASKET est 7ème avec 14 victoires et 12 défaites avec
2 074 points marqués (6ème attaque soit 79,77 points marqués) et 2 066 points encaissés (6ème défense avec 79,46points encaissés).Aux nombres de victoires, Feurs se clausse 5ème à égalité avec Golfe-Juan, Oullins et Ouest Lyonnais.


 
 

Recrutement terminé avec la signature de Michael Ochereobia.

Le staff Forézien a bouclé son recrutement avec la signature de son joueur étranger.

A la recherche d'un véritable poste 5 avec une enveloppe budgétaire restreinte par rapport aux prix pratiqués sur le marché pour ce type de joueurs, le staff Forézien a choisi un "rookie"  sortant d'Université Américaine, en portant son dévolu sur Michael Ochereobia, 2 m 03 - 118 kgs, 25 ans,  au passeport Britannique. Michael  jouait en NCAA 1 à  Western Illinois où il faisait partie du cinq majeur.  Joueur puissant, véloce et altruiste, il devrait être un élément important du puzzle Forézien pour affronter les joutes de la Nationale 2.

A signaler que la reprise a été fixé par Coach Hughes au 11 Août pour un travail physique concocté par le nouveau préparateur physique Alexis Breton.

L'équipe 2014-2015 se dessine..........

Nous avons le plaisir de vous annoncer la signature officielle d'Aurélien COMBE - poste 4 - 30 ans - 1 m 93 de Lagresle (N3) et aussi le retour au club d'Adrien DUMOULIN - poste 2 - 31 ans - venant du Coteau (N3) après six saisons en N2 et N1 au BCM.

Ces deux recrues expérimentées restent dans la ligne de conduite d'une équipe "made in Loire" souhaitée par les dirigeants et le staff sportif. Krum Doychinov et François Hermouet ne sont pas conservés et le club leur souhaite bonne chance dans leur nouvelle destination. Huit  joueurs de la saison dernière ont resigné, preuve de la stabilité de l'équipe.

Un poste 5 étranger est toujours en cours de recherche.
 

Feurs trop diminué à Beaujolais : 72-93 - Clap de fin sur une belle saison !

Le voyage était sans enjeu pour les deux équipes, les locaux étant rélégués en N3 depuis leur défaite à Aubenas. Les Foréziens étaient amputés de deux de leurs armes maitresses . Julien Cortey et John Beugnot blessés. Théo Vial reprenait la compétion après trois semaines de repos. Les Verts auront essayé de lutter avec leurs armes face à des locaux adroits à trois points et très motivés par un baisser de rideau positif face à une salle pleine. Beaujolais crée le break dès le premier quart-temps : 20-12 et à la mi-temps, le score est de 43-33. Feurs va tout donner à la reprise en se rapprochant à quatre points mais les locaux, avec 11 paniers à trois points, vont ruiner les espérances des visiteurs en s'imposant de 21 points : 93-72.
Les Foréziens finissent donc à la 5èmeplace à égalité de points avec Golfe-Juan, Oullins et la surprenante équipe de l'OLB. Il est temps maintenant d'analyser et de construire une équipe équilibrée sportivement et économiquement afin de fournir le même niveau de basket dans un championnat encore plus difficile la saison prochaine. Le club communiquera tout au long de l'inter-saison sur les évolutions de l'équipe.

Les marqueurs : K. Doychinov : 22 - M. Bourrat : 18 - M. Blein : 8 - F. Hermouet : 8 - T. Vial : 5 - F. Giraud : 5 - P. Robert : 3 - M. Gay-Peiller : 3.
 

L'OLB a gâché la fête : 95-109

Le Forézium a encore battu un record de spectateurs : 1400 personnes + 120  environ debout avaient envahi la salle pour un match sans enjeu. Le match a tenu toutes ses promesses, chauffé par les décibels de la bande à Thomas Dufournel (qui aura vécu un grand moment) et plus de 200 points marqués par deux équipes ayant la volonté de faire le spectacle.  Dommage que la victoire n'ait pas souri aux locaux  pour couronner cette belle soirée de basket. La faute à qui ? tout d'abord à une belle équipe de l'OLB qui aura été d'une adresse incroyable via Ikusean et Vauquois, et un excellent Dimitri Pegon à la mène qui aura réglé les puristes ; à une équipe Forézienne limitée à l'intérieur par la blessure de Théo Vial, un peu inhibée par cette foule qui attendait tant une victoire de ses protégès. Les Foréziens seront restés au coude à coude jusqu'à la mi-temps (48-48) puis l'OLB va prendre les commandes et  ne plus les lâchers malgré les tirs primés de Fred Giraud et Julien Cortey.  Le dernier déplacement à Beaujolais Basket va être diffcile avec la blessure en fin de match de John Beugnot, les tendinites de Julien Cortey et Théo Vial....Bref, il est temps que la saison se finisse car le championnat a été éprouvant pour les organismes et la complexité de la Poule a pesé sur la fraicheur mentale des joueurs. L'"after" a été grandiose avec plus de 300 personnes et scelle une fois de plus  l'affirmation unanime que le club Forézien est unique....Vivement Septembre pour le prochain match officiel !
 

Feurs aura bien lutté jusqu'au bout : 80 - 92 à Avignon

Les Forézien, privés de Théo Vial, opéré à l'oeil, auront bien résisté au leader Avignonnais en les titillant tout le long d'une partie agréable à suivre pour le nombreux public. Sans complexes, les Verts réalisaient un premier quart-temps parfait en menant 26-21. Les Vauclusiens, vexés, serraient leur défense et Néri se chargeait de faire voler celle des Verts en éclats et le score était de 47-36 pour le leader de cette poule A. Feurs ne se décourageait pas et John Beugnot aidés de M. Blein et F. Giraud, permettaient à leurs couleurs de se rapporocher à 60-64 à l'aube du dernier sprint. Les Verts se voyaient même refuser un panier à Krum pour passage en force qui aurait permis de revenir à égalité. Derrière, la sanction tombait par Néri et Massoubre qui auront tiré à eux deux, leurs équipiers vers une victoire importante pour la première place. Les Foréziens n'ont rien à se reprocher, ils auront fait jeu égal avec l'armada Avignonnaise. Prochain match : Samedi 19 Avril pour la dernière au Forézium contre l'Ouest Lyonnais.

Les marqueurs : J. Beugnot : 23 - K. Doychinov : 17 - F. Giraud : 15 - J. Cortey : 11 - M. Blein : 9 - F. Hermouet : 4 - M. Bourrat : 1.


 

Sérieux, appliqués et efficaces contre le BC ARDECHE : 81 - 61 !

Coach Hughes appréhendait ce match vu les bobos de plusieurs joueurs qui ont plombé les entrainements de la semaine. Qu'à cela ne tienne, les joueurs ont fait le job en prenant le dessus sur une équipe Ardèchoise vite résignée lorsque la machine verte s'est mise en route. 1100 spectateurs étaient présents (!) mais le BCNA prenait de meilleurs dès les trois premières minutes.  Théo Vial entré dans le cinq montrait qu'il ne craignait pas le massif  Leuly en scorant à plusieurs reprises. Fred Giraud, François Hermouet, Julien Cortey dégainaient à tout va à 3 points et le score était de 22-15 à la fin du premier quart. Les Ardèchois essayaient de rester dans le sillage des Verts par Filet et le bondissant Benhamed mais le collectif Forézien faisait la différence et la messe était dite à la mi-temps : 47 -28. A la reprise Fred Giraud donnait le tournis à ses adversaires(drives, passes, rebonds) et l'écart montait à 30 points. Hughes faisait reposer John Beugnot souffrant du dos et Julien Cortey. Toute l'équipe participait à une victoire collective scellant une quatrième place à 3 étapes de la fin avec un score sans appel : 81 - 61. Les sourires étaient de partout au Forézium en ce samedi soir................

Les marqueurs : J. Cortey : 18 - J. Beugnot : 14 - T. Vial : 12 - F. Giraud : 9 - F. Hermouet : 8 - K. Doychinov : 8 - M. Blein : 5 - M. Bourrat : 4 - P. Robert : 3.
 

Imméritée cette défaite au Puy : 82 - 89 !

Les Foréziens, accompagnés par un car de supporters bruyant, ce et collectif.ont loupé le coche de peu en menant pendant 33 minutes, et ce, sans Julien Cortey, blessé et qui passera une IRM ce Jeudi.
C'est dire la performance des Verts, qui auront lutté les yeux dans les yeux avec une équipe Vellave qui aura vu son salut sortir via un Ruiz prenant feu le dernier quart-temps et d'un Niakaté terriblement efficace. Les Foréziens auront entamé la partie tambour battant, menant 26-17 à la fin du premier quart. Les locaux allaient se rebiffer et revenir petit à petit via des tirs primés pour talonner les visiteurs d'un point à la pause citrons : 38 - 37. Maxime Bourrat et Pierre Robert avaient bien tenu la mène, faute de Julien Cortey sur le banc. Avec panache, les Foréziens ne cédaient pas au x coups de boutoirs des locaux et le score était de 62-56 à l'aube du money-time. Malheureusement, Ruiz se réveillait et permettait aux locaux de prendre l'avantage pour la première fois à la 33ème minute. Feurs courbait l'échine mais ne rompait pas avec un - 4 à deux minutes de la fin. mais un 0 sur 4 aux lancers et un trois points miraculeux des Ponots scellaient le match. Coach Hughes était très déçu, conscient que l'exploit était possible à condition de gommer quelques pertes de balles et de mauvais choix dans le dernier quart. Il faut oublier cet échec et s'en servir pour prendre sa revanche contre le BC NORD-ARDECHE samedi prochain au Forézium.

Les marqueurs : J. Beugnot : 25 - K. Doychinov : 15 - M. Bourrat : 14 - F. Giraud : 14 - M. Blein : 4 - T. Vial : 4 - P. Robert : 4 - F. Hermouet : 2.
 

Ils nous ont régalé : 94 - 84 contre une un très bon Golfe-Juan !

C'était soirée de gala avec la venue de Golfe-Juan qui aura convaincu tous les amateurs de basket qu'ô combien   la formation du sympathique Brice Tardevet est talentueuse.Les Hommes d'Hughes auront montré qu'ils étaient capables de lutter avec les meilleurs en rendant une copie très propre leur premettant de gagner haut la main 94 - 84 et de s'installer sur le podium à 1 point d'Avignon et Toulouges les leaders ! Qui l'eut cru il y 6 mois ?  Les Foréziens rentraient bien dans le match alternant le jeu intérieur avec un Krum concentré et l'extérieur via un Fred Giraud sur  sa lignée du match de l'UPAB. En face, c'est Sylvain Marco qui tenait la baraque aidé par le virevoltant Trifogli et le premier quart se terminait à un 22-21 pour les locaux. Le second quart était un "copier-coller" du premier avec un Manu Blein percutant mais Peyre ripostait dent pour dent du coté adverse. 45-40 pour Feurs à la pause avec comme bonne nouvelle, un Carlo Vullin bien muselé par la défense locale. Manu Blein prenait feu à la reprise et Feurs creusait un premier écart +11. mais B. Tardevet prenait un temps-mort salutaire qui boostait de nouveau les Azuréens, recollant à 3 points à l'aube du money-time par des primés. Feurs allait-il tenir devant les snipers adverses ? oui car ils haussaient leur agressivité offensive et récoltaient des lancers où John, Théo et Julien ne tremblaient pas. Maxime Bourrat sortait deux "flotteurs" importants et Fred Giraud au buzzer envoyait un missile qui scellait une très belle victoire sur des Golfians au jeu très séduisant. Bravo encore aux deu équipes pour la qualité de jeu proposé. Repos le week-end prochain avant un déplacement au Puy le 15 Mars qui verra se rencontrer  les deux équipes "surprise" de cette poule A, postulantes maintenant pour une place en play-off . Vous avez dit un championnat de fous ??

Les marqueurs : M. Blein : 19 - J. Cortey : 19 - J. Beugnot : 15 - F. Giraud : 14 - K. Doychinov : 11 - M. Bourrat : 10 - T. Vial : 6.
 

Ils l'ont fait : 81 - 72 à l'UPAB !

Le Palais des Sports d'Andrézieux aavait revêtu son costume de gala : 1200 spectateurs, deux belles équipes motivées à en découdre, beaucoup de coachs avisés en tribunes et 200 supporters Foréziens toniques.. le décor était donc bien planté. C'est Feurs qui entre le mieux dans le match avec un 7-0 prometteur. Pierrard réplique mais Fred Giraud et ses tirs primés voit les Verts mener 15-5. Le temps-mort local est salutaire car Pierrard permet aux locaux de revenir à 21-21à la fin de premier quart.
Le second quart voit les locaux monter d'un cran en défense et Thibedore prend le relais de Pierrard derrière l'arc. Les Foréziens sont chahutés mais sont encore en vie à la mi-temps : 43-35 pour l'UPAB. Changement de décor en début du troisième quart : Pierre Robert fait boite sur Pierrard et les Foréziens montent leur intensité défensive d'un cran. John Beugntot est intenable  (16 points en seconde mi-temps) et Krum Doychinov, excellent hier soir, est aux contres, au rebond et au scoring. Les locaux patinent et se voient mener 61- 64 à l'aube du dernier quart-temps. Ce denier est empli de suspense : les locaux restent dans le sillage des visiteurs grâce à ce diable de Pierrard assez impressionnant  lors de cette rencontre, mais Maxime Bourrat qui a  pris la mène, distille des passes décisives tout en étant à la finition de belles séquences offensives. A 1 m 55 du buzzer, John Beugnot enquille un primé à 9 mètres  en fin de possession qui climatise la salle et donne 8 points d'avance à Feurs."On est chez nous" chantent les 200 supporters Foréziens en transe. On les comprends, Feurs n'avait jamais gagné au Palais des Sports !
81-72
est le score final d'une rencontre à suspens jouée dans un excellent état d'esprit. Félicitations aux joueurs, au staff pour leur gnac et leur lucidité. Enfin un grand  MERCI à tous les supporters, vous avez été énormes ! Samedi : nouveau choc au Forézium avec la venue de Golfe-Juan.

Les marqueurs : K. Doychinov : 23 - J. Beugnot : 22 - F. Giraud : 15 - J. Cortey : 9 - M. Blein : 6 - M. Bourrat : 6.

 

Avec les tripes contre Oullins : 86-82 après prolongations !

Pour qu'il y ait un très grand match, il faut 3 ingrédients : 2 bonnes équipes et un duo arbitral à la hauteur. Dommage que ce vendredi soir, les deux premières composantes aient été là, pas la dernière et cela a gâché le spectacle et créé des frustrations bien compréhensibles dans les deux camps. Bref, Oullins était privé d'Obouh-Fegue et dès la quatrième minute, Tatchoum ne pouvait continuer à jouer, souffrant de la cuisse. Les locaux, eux, déroulaient un basket séduisant, étouffaient leurs adversaires avec un Doychinov dominateur, témoin ses quatre contres et un dunk ravageur dans ce premier quart-temps bouclé sur un score de 24-12. Le second quart démarrait bien pour les Blancs d'un soir avec une faute technique au coach adverse très nerveux. Cela provoquait un déclic de solidarité chez les visiteurs qui allaient se rapprocher des Foréziens à la mi-temps : 46-36. Changement de décor à la reprise avec des visiteurs qui proposent une zone agressive , jouant avec quatre "petits" et le seul Gmar en poste intérieur. On assiste à un match "yoyo". Oullins revient à 48-45, prend un 10-0 puis inflige un 9 à 0 à  Feurs . Fin du 3° quart-temps : 58-54 pour Feurs. Dès l'entame de ce dernier quart, les visiteurs se lâchent avec un Cornut étincelant , talonnant les locaux puis, ô surpise, prennent l'avantage pour la première fois du match sur un primé de l'intenable Cornut. Les locaux ne paniquent pas et aidés  par 1100 spectateurs,  ils reviennent à la marque par un Maxime Bourat très lucide mais   ratent la balle de la  gagne qui les envoie donc en prolongations. J. Cortey, malgré la boite du bondissant Gnaboua, marque d'entrée. Puis Maxime Bourrat va mettre un 3 points salvateur. Fred Giraud gobe 3 rebonds défensifs importants et les visiteurs, usés par leur débauche d'énergie ne peuvent que constater la victoire homérique  des locaux. Très beau match de notre équipe, avec un esprit conquérant  mais félicitations à  cette très belle équipe d'Oullins où Gnaboua et Cornut auront fait forte impression. Le prochain week-end sera  repos pour les  Foréziens avant d'aller le Samedi 22 février,  tenter de faire trembler le Palais des Sports d'Andrézieux contre l'UPAB pour le derby retour. Nous aurons le temps d'en reparler......................

Les marqueurs : J. Beugnot : 22 - K. Doychinov : 16 - J. Cortey : 18  - M. Bourrat : 15 - M. Blein : 10 - P. Robert : 3 - T. Vial : 2.

 

Feurs un peu court à Toulouges : 76 - 93

Les Foréziens n'aiment pas les voyages longs : ce dernier voyage par bus leur a pesé dans les jambes dans le troisième quart-temps où ils ont subi un éclat 15 - 27. Dommage car le premier quart-temps avait été prolifique : 27 - 24 pour les Foréziens grâce à un John Beugnot insolent à 3 points. Les locaux sermonés allaient se reprendre et faire un break de 8 points gräce à leurs artilleurs Riguidell et Cintract. le coup restait jouable à la pause citrons : 44 - 36 pour les Catalans. mais ce diable de Barcello malgré une boite efficace en première mi-temps prenait feu et permettait aux locaux de faire la différence et de gérer ensuite : score final 93-76 pour cette excellente équipe de Toulouges. Coach Hughes regrettait  le manque défensif du premier quart qui aurait pu mettre le doute dans les têtes locales, les 18 rebonds offensifs laissés aux locaux, le manque de points amenés par son banc.....  bref un bon sujet de travail pour cette semaine à venir avec en apothéose vendredi
 à 20 H 30 un match choc contre Oullins, second au classement. Quel championnat !

Les marqueurs
: J. Beugnot  : 23 - J. Cortey : 21 - K. Doychinov : 12 - F. Giraud : 8 - M. Bourrat : 6 - P. Robert : 2 - T. Vial : 2 - F. Hermouet : 1 - T. Vial : 1


 

Remarquable exploit à Aubenas : 85 - 74 !

Les Albenassiens avaient mis les petits plats dans les grands pour recevoir les Foréziens et essayer de prendre la seconde place à Oullins : salle pleine, fanfare, public chambreur.......Malheureusement pour les locaux, Manu Soeria et Junior Pehoua étaient absents et Feurs galvanisé par ce type de match. Les Foréziens ont déroulé le match parfait : jouer les yeux dans les yeux jusqu'au money-time : 19-20, 36-40, 57-57. Là, les Foréziens vont prendre les devants grâce à une défense hermétique, un sans faute à la mène de Maxime Bourrat face au pressing adverse et à un John Beugnot stratosphérique, punissant les locaux à coups de 3 points salvateurs,  emmenant ses équipiers vers une victoire sans appel (Aubenas était invaincu à domicile depuis un et demi). Toute l'équipe et le staff sont  à féliciter pour leur engagement et leur  état d'esprit sur le terrain et sur le banc. Place à la récupération cette semaine  et à un match de Coupe de France samedi prochain à Clermont Basket qui sera un bon entrainement pour préparer le long et difficile déplacement à Toulouges.Prenonstout de même le temps de savourer cette troisième place (avec quatre équipes) qui est  un remarquable parcours pour un promu, scellant un maintien et donnant le droit de jouer le dernier tiers du championnat sans pression mais avec ambition.

Les marqueurs : J. Beugnot : 33 - M. Bourrat : 13 - J. Cortey : 13  - K. Doychinov : 10 - F. Giraud : 7 -  M. Blein : 5 - T. Vial : 2 - P. Robert : 2.


 

Victoire dans la douleur 84-74 contre Terres-Froides !

Les Foréziens ont soufflé le froid et le chaud contre une valeureuse équipe de Terres-Froides. Le froid avec un premier quart-temps perdu 17-19 et un toisième perdu 13-30 et le chaud avec un second quart gagné 25-15 et le dernier 29-10 scellant une victoire bienfaitrice à tous  points de vue. Terres Frroides entame le match sans complexe et cest Krum Doychinov qui, en scorant 10 points, tient la baraque. Le second quart-temps voit les Blancs d'un soir se rebeller par John Beugnot et un petit break se crée à la mi-temps : 42-34. On croit les locaux tranquilles mais les Isérois ne se laissent pas marcher dessus. Agressifs à souhait et adroits à 3 points, ils donnent le tournis à l'équipe locale qui bafoue son basket et s'énerve inutilement. Le score bascule de + 9 à -9 à la fin du troisième quart-temps. Les locaux passent en individuelle et Julien Cortey sonne la révolte : 3 primés de suite + un autre après que John Beugnot est aligné un missile à 8 m. Théo Vial et Krum finissent le travail à l'interieur et le match est plié 84-74 mais les adversaires d'un soir sont à féliciter pour leur abnégation. Quand aux locaux, ils devront méditer sur leurs passages à vide du troisième quart-temps : bon sujet de travail  avant un déplacement difficile à Aubenas.

Les marqueurs : K. Doychinov : 24 - J. Beugnot : 21 - J. Cortey : 15 - T. Vial : 8 - F. Giraud : 8 - M. Blein : 7 - F. Hermouet : 1.
 

Le Stade Clermontois étaient au dessus : 73 - 61 !

Les Foréziens n'ont pas démérité mais ont dû baisser pavillon devant une solide équipe Clermontoise 73-61 emmenée par un Mélody royal par sa défense sur Julien Cortey et  sa capacité à scorer à 3 points lorsque les Foréziens essayaient de revenir au score en seconde mi-temps. Dommage que sa prestation ait été ternie par ses menaces à la mi-temps envers les dirigeants Foréziens déjà pris à partie par quelques personnes impétueuses ! . Cela prouve la pression qui pèse sur cette équipe qui doit, conformément au budget mis en place, finir seconde pour accéder aux play-off. L'autre bémol aura été la désignation d'arbitres du " quartier" plus concentrés à écouter les boutades de leurs compères dans les tribunes que d'être concentrés sur les faits de jeu (la triplette John -Julien Krum s'est retouvé les quatre fers en l'air une pléthore de fois et n'auront shooté que 7 pauvres lancers-francs. Bref, cela n'empêche pas la bonne partie de cette équipe Clermontoise agressive en défense et adroite derrière l'arc avec N'Soki, Nélaton et Mélody. Les Foréziens auront résisté le premier quart (14-14), n'étant pas très loin à la mi-temps (24-33) , étant au bord de l'implosion dans le troisième quart-temps (-18) puis revenant petit à petit par des primés de Fred Giraud et d'un excellent Maxime Bourrat, permettant de sauver le goal-average de l'aller (+16).  Les rotations ont manqué sur le banc Forézien (François Hermouet pas encore opérationnel et Clément Vacher out sûrement jusqu'à la fin de la saison). Il faudra gagner impérativement contre Terres-Froides pour officialiser le maintien et acquérir une dose de confiance supplémentaire pour le reste de la saison.

Les marqueurs : F. Giraud : 14 - J. Beugnot : 13 - M. Bourrat : 12 - J. Cortey : 12 - K. Doychinov : 6 - T. Vial : 3 - M. Blein : 2

 

Héroïques jusqu'au bout de la nuit : 80-75 contre Le Cannet !

Les Foréziens ont déposé leur cadeau au pied du sapin : une victoire homérique après deux prolongations contre une valeureuse équipe du Cannet ! Le match était craint par les locaux avec un 4ème blessé sur le banc : leur meilleur marqueur John Beugnot non remis d'une entorse et remplacé par le jeune Florian Brenier. Les Verts attaquaient le match sans complexe à l'image d'un Théo Vial titanesque qui scorait 12 points de suite (il compilera 25 points et 12 rebonds dans ce match !). Le Cannet répliquait par K. Paquet et Lefranc par des shoots extérieurs : 16-14 pour les Foréziens. Le second quart temps sera le meilleur au niveau de l'adresse avec un festival Hadley & Paquet aux primés pour les Azuréens et Julien Cortey pour les locaux, Théo continuant son festival près du cercle. Les spectateurs appréciaient cette première mi-temps prolifique avec un petit avantage 45-43. Les Verts appuyaient sur l'accélérateur dès la reprise et créaient un break de 9 points après une faute technique du talentueux mais trop fougueux meneur K. Paquet. Temps-morts du rusé et sympathique coach D. Paquet qui voyait son équipe revenir et même prendre l'avantage 57-56 à l'aube du money-time. Le dernier quart était un mano à mano, chaque équipe voulant la victoire mais les locaux, fatigués,  peinaient. Le public, emmené par l'équipe 3 locale derrière les panneaux, devenait incandescenf et Le Cannet avait deux balles de match dans les 28 dernières secondes mais les vendangeaient ! Prolongation pour des organismes fatigués ; cela se concrétisait par  5 minutes faméliques au niveau du scoring : 3 à 3. Le public, chaud bouillant avait donc droit à un dessert supplémentaire en ce temps de fêtes avec une seconde prolongation . C'est Manu Blein qui prenait ses responsabilités en provoquant des fautes élligibles à chaque fois à des lancers. Krum prenait un rebond offensif salvateur et Julien Cortey finissait le travail devant un public debout et en liesse : 80 - 75. Samedi, Le Père Noël était en Vert ! Place à des vacances bien méritées et félicitations aux Joueurs, staff et supporters pour cette soirée mémorable.

Les marqueurs : T. Vial : 25 - J. Cortey : 22 - K. Doychinov : 16 - M. Blein : 9 - M. Bourrat : 6 - F. Brenier : 1 - F. Giraud : 1.
 

Vite fait, bien fait : 77 - 57 contre BEAUJOLAIS BASKET

Les Foréziens ont fait le job en battant nettement les joueurs de Beaujolais Basket.après une première mi-temps très accomplie. Les joueurs de Quincié serraient la garde sur John et Julien et c'est Manu Blein qui prenait ses responsabilités en scorant 9 points dans ce début de match. Beaujolais Basket prenait un premier éclat avec un 8-0 grâce à un Théo Vial combattif et opportuniste à souhait Feurs menait logiquement 23-15 à la fin du premier quart-temps et entamait le second quart pied au plancher. Seul Lamont ripostait avec son shoot à 3-4 mètres. Julien Cortey distillait des caviars à ses intérieurs dont un se terminait par un dunk magistral de Krum Doychiniv qui aura rendu une copie en adéquation des attentes du staff. La mi-temps survenait sur un score prometteur de 49-29. Seule petite ombre, John Beugnot se réceptionnait mal sur une rebond offensif et sortait avec une petite entorse qui obligera le staff local à ne pas prendre de risques par la suite. Changement de scénario en début de seconde mi-temps ; nos visiteurs d'un soir ferraillaient plus "dur" afin de ne pas subir une correction et le match devenait heurté. Malheureusement les arbitres ne sifflaient pas et le match devenait insipide et plus du tout intéressant. Dommage que le corps arbitral n'ait pas compris que 1000 spectateurs étaient venu voir un match de basket et non une parodie de coups de sifflets mal appropriés et de contestations adverses non réprimandées. Bref les locaux gardaient leur avance, faisait tourner le banc et finissait les matchs allers par une 7ème  victoire 77 - 57 sans François Hermouet et Clément Vacher. A eux de récupérer de ces joutes pas très académiques et préparer la venue du Cannet où il n'y aura pas besoin de motivation externe pour faire oublier la gifle du match aller.

Les marqueurs : Krum Doychinov : 16 - T. Vial : 15 - J. Cortey : 14 - M. Blein : 14 - J. Beugnot : 7 - F. Giraud : 5 - M. Bourrat : 4 - P. Robert : 2.
 
 

La victoire et le panache à l'OLB : 93 - 81!

Les Foréziens, emmenés par un Julien Cortey stratosphérique (38 points !), ont fait le match parfait en battant chez elle, une équipe de l'OLB vainqueur tout de même d'Avignon. Les Verts attaquaient timidement leur match en étant dominés par des locaux utilisant tous les espaces et étaient mené 24-18 à la fin du premier quart. Hughes changeait de défense en passant en 1-3-1 et allaient passer devant à la mi-temps : 40-36 avec le début du show-time Julien Cortey. Coach Hughes faisait souffler Julien dans le 3ème quart-temps et Maxime Bourrat prouvait qu'il était opérationnel à ce poste et c'est John Beugnot qui donnait le tournis aux Lyonnais à 3 points. Feurs tournait à 66-57 à l'aube du money-time. Les locaux d'entrée jetaient leur va-tout mais écopaient vite de 5 fautes. Julien Cortey, à ce jeu, était intouchable et toute l'équipe gérait intelligemment ce dernier quart-temps pour glaner une belle victoire : 93-81. Aux pays de la Fête des Lumières, les Foréziens ont retouvé lcelle de la victoire. A eux de la faire briller dès vendredi soir à 20 H 30 contre Beaujolais Basket pour le dernier match aller.

Les marqueurs : J. Cortey : 38 - J. Beugnot : 27 - T. Vial : 9 - K. Doychinov : 7 - M. Blein : 7 - M. Bourrat : 5


 

Avignon trop grand, trop haut, trop fort : défaite 64-75.

Les Foréziens n'ont rien pu faire face à au leader Avignonnais. Ces derniers avaient bien préparé "comment éviter le piège du Forézium" rempli de 1 200 spectateurs, surpris de la valeur de l'équipe Vauclusienne. Feurs a tenu la première mi-temps : 14 - 15 ; mais dès la seconde mi-temps, la pression défensive adverse et les sorties de banc des Massoubre, Barradji mettaient à mal les locaux qui , suite à un missile au buzzer de Fred Giraud les ramenaient à 31-38 à la pause citrons. Les Foréziens ne se décourageaient pas et revenaient à la marque grâce à des tirs primés de Julien Cortey et John Beugnot : 40 - 42. Le Forézium croyait alors à l'exploit mais les rotations de Coach Delaliaux et les accélérations de Néri anéantissaient les espoirs locaux trop limités dans le jeu intérieur. Le score est logique 64 - 75 et Avignon est à féliciter pour le jeu déployé, leur concentration et l'implication des 12 personnes sur le banc. Il ne faut pas dramatiser sur les Foréziens qui sont dans une mauvaise passe. La rentrée de Maxime Bourrat a été très intéressante, François Hermouet a reçu l'autorisation de reprendre l'entrainement. Ces quelques rayons de soleil doivent servir aux joueurs afin d'être solidaires pour affronter 3 équipes à venir que sont l'OLB, Beaujolais Basket et Le Cannet. Ils ont déjà le soutien de leurs Dirigeants et proches.
 
Les marqueurs : J. Cortey : 16 - F.Giraud : 16 - J. Beugnot : 12 - K. Doychinov : 7 - T. Vial : 7 - C. Varenne : 4 - M. Bourrat : 4
 

Rageante cette défaite à Nord-Ardèche 90-86 !

Les Foréziens auront livré un combat homérique contre des Ardèchois très physiques dans une salle très chaude. Il aura manqué un peu de discernement dans le money-time et deux coups de sifflets scandaleux des deux préposés sifflant faute offensive à Julien Cortey alors que la faute devait juste être sifflée à son garde du corps. Les Ardèchois ont shooté pas moins de 10 lancers lors du dernier quart-temps ! Bref, les Foréziens avaient fait boite d'entrée sur le maître à jouer Landy (ce dernier ne marquera que 4 points) afin de faire déjouer le jeu local. Cependant c'est Montoya qui permettait de voir les locaux de virer en tête à la fin de premier quart-temps : 27-21. Nord-Ardèche repartait de plus belle mais allait subir un coup de mou et se voyait infliger un 10-0 par des Foréziens jouant les yeux dans les yeux et revigorés. La mi-temps survenait avec un score de 41-39 en faveur des Verts. Les Foréziens poursuivaient sur le même rythme dans le troisième quart-temps et menait toujours 62-60 à l'aube du dernier quart. Malheureusement, une pluie de fautes décapitent la défense Forézienne (29 fautes à 7 joueurs !) et les locaux coiffent une équipe Forézienne qui ne méritait pas cela. Dommage !

Les Marqueurs
: K.Doychinov : 19 - J. Cortey : 18 - J. Beugnot : 17 - F. Giraud : 15 - T. Vial : 11 - M. Blein : 4 - M. Bourrat : 2.
 

Parti de trop loin, les Verts échouent contre Le Puy sur le fil : 85 - 89

Pour faire un bon match, il faut être deux, et ce samedi, le nombreux public a assité à un excellent spectacle grâce à une équipe du Puy en apesanteur par moment et une équipe locale qui aura tout donné pour arracher une victoire qui était très loin d'eux en début de 3ème quart-temps (- 16 !). Jusqu'à la 15ème minute, les deux équipes ont joué les yeux dans les yeux, John Beugnot donnant la réplique à l'ex Pro A  Niakaté. Puis Benfatah prit feu : 4 paniers primés de suite à plus de 7 mètres et Feurs rentrait aux vestiaires avec un retard de 6 points (38-44). Le Puy revenait avec toujours autant d'adresse et infligeait un 8-0. La salle n'avait pas le temps de se glacer car J. Cortey, J. Beugnot et F. Giraud sortaient primés sur primés et voyait Feurs mener 77-75 ! On pensait que Le Puy allait craquer mais les hommes de  Nico Grégoire ne s'énervaient pas, faisaient déjouer les locaux et Girma et Ruiz engrangeaient les points. Manu Blein sortait un tir desperado à 16 secondes de la fin qui permettait un retour à - 1 mais des lancers pemettaient à Niakité de donner la victoire aux Altiligériens 89 - 85. Félicitations à tous les acteurs pour l'intensité fournie avec un bémol aux deux arbitres qu'on aura un peu trop vu (que dire des deux techniques imaginaires signées à Krum et Julien qui auront couté 7 points). Les absences  de Clément Vacher en rotation et la non-qualification de Maxime Bourrat auront pesé. Aux Verts de rester unis, de travailler encore plus fort la semaine à venir pour aller affronter le BC Nord-Ardèche le prochain week-end.

Les marqueurs : J. Beugnot : 22 - J. Cortey : 22 - F. Giraud : 14 - K. Doychinov : 11 - M. Blein : 8 - T. Vial : 6 - P. Robert : 2.


 

Golfe-Juan était plus fort : 103-83 !

Les Foréziens n'aiment pas la Côted'Azur, la preuve en est avec cette nette défaite à Golfe-Juan qui avait vraiment besoin de cette victoire pour revenir au classement. Les affaires avaient mal commencé avec Clément Vacher, victime d'un virus qui était resté à la maison et  Maxime Bourrat, son remplçant comme muté, qui n'était pas autorisé par la table de marque à jouer pour une question de validation de licence. Vullin avait été ciblé comme un des hommes dangereux avant le match, il n'a pu être stoppé car c'est lui qui a  fait l'écart en première mi-temps avec 7 paniers à 3 points ! du fait les Azuréens prenait vite dix points d'avance que les Foréziens ne combleront jamais malgré tous les efforts d'un J. Beugnot en pleine forme (26-18, 50-41, 78-68). Le dernier quart-temps voyaient les Verts revenir mais ils prenaient une anti-sportive qui allaient coûter 5 oints et envoyer les locaux glaner une belle victoire : 103-83. "Difficile de gagner un match en encaissant plus de 100 points" tels étaient les propos de Coach Hughes mais Golfe-Juan a livré son meilleur match de la saison selon le coach local et prouvé que cette équipe a les moyens de revenir sur le podium d'ici quelques matchs surtout avec la rentrée de Bennett, toujours blessé. Maintenant se profile la venue du Puy samedi prochain , qui sera un peu un match à quatre points pour les Foréziens.

Les marqueurs :
J. Beugnot : 26 - J. Cortey : 14 - K. Doychinov : 12 - F. Giraud : 12 - T. Vial : 9 - M. Blein : 8 - P. Robert : 2.

 

La victoire avec brio contre l'UPAB : 84 - 56

L'appel au public avait été entendu avec près de 1200 personnes au Forézium pour ce Classico du Forez . Julien Cortey ouvrait le score par un primé, Pierrard lui rendait la monnaie de la pièce. Les équipes jouaient les yeux dans les yeux par J. Beugnot et M. Blein sur lancers et l'Espagnol Ortega pour l'UPAB.
Le premier quart se terminait à 22-18 pour les locaux. Le second quart voyait l'UPAB prendre le pas sur des Foréziens qui peinaient à arrêter ce diable d'Ortega vraiment excellent. Pire les locaux déjouaient lors des  deux dernières minutes en perdant des ballons et laissant quelques rebonds offensifs et l'UPAB regagnait les vestiaires avec un avantage de 2 points : 40-38. Il était bien difficile alors de parier sur le futur vainqueur. Les Verts revenaient avec une zone et étaint plus vifs sur les toutes les balles. Fred Giraud appuyaint les passes sur Krum qui commençait alors son chantier de démolition du secteur intérieur adverse et Feurs tournait à 58-51 à l'aube du money-time. Les Verts plus fringants physiquement et mentalement, haussaient  ll'intensité  et le Forézium se transformait en showdron ! Julien Cortey et Fred Giraud abreuvaient de ballons Krum Doychinov et John Beugnot (ce dernier dominateur avec 28 pts et 10 rbds) ce qui punissait de ce fait leurs adversaires,  Manu Blein jouant en plus les intercepteurs (4 au total); l'UPAB s'était liquéfié et encaissait un 26-5 dans ce dernier quart ; les deux dernières minutes voyaient une standing-ovation offerte par le public local à ses protégés.
Le promu avait tombé un des prétendants à la montée et se voit bien placé au classement avant des matchs à venir difficiles. Félicitations aux acteurs pour leur fair-play, à Ortega qui aura régalé les puristes de basket durant la première mi-temps et aux Foréziens dont la star est........l'Equipe.Il faut apprécier ces moments là avant de se remettre à l'ouvrage pour un déplacement à Golfe-Juan samedi prochain qui n'aura rien d'un long fleuve tranquille.

Les marqueurs : J. Beugnot : 28 pts - K.Doychinov : 23 - J. Cortey : 12 - M. Blein : 11 - F. Giraud : 4 - T. Vial : 4 - C. Vacher : 2.


 
 

Feurs n'est pas passé loin : 73 - 81 à Oullins.

Les Foréziens peuvent nourrir des regrets avec cette défaite tant ils ont pris un retard en première mi-temps  que l'on pouvait croire rédhibitoire : 22 - 40 à la 18 ème minute avec un arbitrage étrange avec 4 fautes offensives + 1 technique. Feurs était en panne de solutions et pouvait imploser. Changement de scénario à la reprise avec des visiteurs qui vont proposer une zone annihilant l'euphorie locale et permettant d'infliger un 10 -0 aux banlieusards Lyonnais.Feurs était revenu dans le match et prenait même a tête 57-56 à 6 mn de la fin .Malheureusement le meneur Miguel rappelait qu'il était passé par la Pro A en dégainant missile sur missile (7/10 sur le match). Feurs étaint vaicue par l'énergie mise en oeuvre pour revenir de son début de match raté et aussi par trop de lancers-francs laissés (12/24 seulement). Les Foréziens n'ont pas à rougir de cette défaite subie un contre une très belle équipe qui sera dure à battre chez elle. Place maintenant à un nouveau choc avec le derby samedi contre l'UPAB qui est revenu à hauteur des Foréziens au classement. Le Forézium avec ses 1300 places risque d'être un peu petit !

Les marqueurs : J. Beugnot : 23 - J. Cortey : 16 -  K. Doychinov : 15 - F. Giraud : 12 - M. Blein : 7.
 

Feurs force 4 : 86 - 75 contre une belle équipe de Toulouges......

Les Foréziens ont enchainé une 4ème victoire consécutive contre nos amis Catalans de Toulouges et se retrouve co-leader car Avignon a trébuché à l'OLB sa bête noire. Qui l'aurait cru : un promu de N3 qui essuie une rouste d'entrée au Cannet ? Mais les locaux ont ce "fighting spirit" qui leur permet de gravir des montagnes. Et pourtant, ce ne fut pas facile hier même si Feurs menait d'entrée grâce à un Julien Cortey faisant bien des misères à Eites. Barcelo, bien pris par Manu Blein, décalait soit Cintract ou Torondell à mi-distance qui faisaient mouche,  ou le massif Fitzgerald à l'intérieur : fin de premier quart-temps : 25-24. Le second quart était un copié-collé du premier avec ces diables d'ailiers Catalans qui se retrouvaient en position de shoot ouverts et qui ne rataient rien. Fred Giraud sortait un 3 points de nulle part et la parité était de mise à la pause : 45-45. Les murs du vestiaire local tremblaient à la mi-temps avec 45 points encaissés et un manque d'intensité par rapport à Aubenas. Coach Hughes n'était pas du tout écouté car Feurs encaissait d'entrée un 10-2 via des tirs majorés de ces diables de Cintract et Torondell. Mais John Beugnot réveillait son équipe et le public avec un 10-0 et six "stops" consécutifs en défense. Les mouches avaient changé d'âne et Fred Giraud et Julien Cortey s'évertuaient à servir Krum Doychinov qui assurait 2+1 à chaque fois. Le troisième quart-temps se terminait à 68-62 mais on sentait de la sérénité chez des locaux transformés en guerriers des raquettes. Fitzgerald était dominé par Krum Doychinov et Manu Blein puis Clément Vacher faisaient déjouer l'Espagnol Barcelo...La messe était dite et les locaux l'mportaient 86 - 75 en contenant le trio offensif Catalan à 33 points alors qu'ils tournaient à 55 points depuis le début de championnat. Félicitations à tous mais la route est dure dès le week-end prochain avec un déplacement à Oullins le co-leader. Les Foréziens n'ont rien à perdre mais ils ont le droit d'être ambitieux........

Les marqueurs : J. Beugnot : 22 - J. Cortey : 22 - K. Doychinov : 20 - C. Vacher : 10 - M. Blein : 6 - F. Giraud : 3 - T. Vial : 2 - P. Robert : 1


Avec les tripes contre Aubenas : 68 - 60 !

Les Foréziens ont fait coup double ce samedi : ils ont obtenu une belle victoire contre un prétendant à  la montée et réussi une opération séduction par leur hargne, leur engagement et l'envie de se partager la balle. Aubenas prend les devants dès le début de la rencontre par Andrieux et Pehoua mais c'est Krum Doychinov qui domine la raquette adverse en scorant 10 points. Feurs gagne le premier-quart 21-17. La défense des Ardèchois est intense  sur les meneurs Foréziens mais ces derniers mènent toujours le bal via un John Beugnot qui grâce à un "coast to coast" amène 3 points de plus et voient les Foréziens mener de + 10. Ce sera le plus gros écart car Pehoua joue l'artificier de service, les locaux laissent des lancers en route et gèrent mal les deux dernières
possessions : mi-temps 39 - 34 pour Feurs. Le 3ème quart-temps monte en intensité physique ((!), il est difficile de monter le ballon pour les Foréziens mais les intérieurs musèlent leurs homologues adverses (2 pts pour le duo Neroval-Clerence pour ce match). Entre-temps, Fred Giraud enquille deux primés et Feurs tourne à 57 -51 à l'entame de la dernière marche. Les Albenassiens jouent leur va-tout, défendent fort et très haut, Pehoua et Soeria réussisent leurs tirrs derrière l'arc et ô stupeur, Aubenas prend trois points d'avance. On croit le match plié tant les locaux ont donné physiquement mais ces derniers se parlent et sortent la carte solidarité et agressivité. Hughes lui, sort une zone; Aubenas panique, Neroval et Clerence sortent pour 5 fautes et Julien Cortey fait le reste : un primé, un lay-up et quelques lancers et la salle est debout, applaudissant une splendide victoire contre une très belle équipe d'Aubenas bien emmenés par le duo Pehoua - Soeria mais trahi par son secteur intérieur qui sera fait laminé par les guerriers Foréziens. 3 victoires sur quatre matchs : tout le club aurait signé pour un début de championnat de cet acabit. A eux de rester humbles et concentrés, une autre grosse cylindrée arrive Samedi prochain au Forézium : Toulouges avec son sniper Espagnol : Barcelo.

Les marqueurs : J. Cortey : 15 - K. Doychinov : 13 - J. Beugnot : 13 - M. Blein : 9 - F; Giraud : 8 - T. Vial : 8 - P. Robert : 2

La Tribune 14/10/2013

Magnifique victoire à Terres Froides : 87 - 85 !

Les Foréziens avaient été averti par leurs pairs : ce serait chaud à Terres Froides et ce le fût plus que prévu !...Un public chaud bouillant et des  joueurs gonflés à bloc qui entament le match à pleines dents via Fèvre et Ruol impérials à 3 points et un Diouf aérien. Le score est implacable à la fin du premier quart-temps : 27 - 19 pour les locaux. Hughes décide de passer en zone pour casser le rythme des locaux et de muscler le rebond. Feurs va revenir et connaître un temps très fort grâce à un Clément Vacher impérial à 3 points avec un sublime 5 sur 5 (6/8 sur le match). Clément climatise la salle et envoie les locaux entrer aux vestiaires avec un retard de 8 points : 40 - 48. Les Foréziens, extrêmement concentrés vont gérer la seconde mi-temps en répondant du tac au tac au défi physique et en favorisant toujours le shooteur le mieux placé. Dans ce cadre là, Théo Vial fut le finisseur parfait avec 17 points et Feurs vire en tête à la fin du 3ème quart-temps : 64 - 60. Le denier quart-temps est haletant avec un score qui fait le yoyo toujours en faveur des visiteurs. Mais c'est Julien Cortey qui scelle la victoire avec deux lancers francs à l'issue d'un match homérique ! Félicitations à tous les joueurs pour leur investissement physique et mental. Au classement, les Foréziens sont 4 ème et recevront samedi Aubenas qui est ........3ème.Le Forézium va bouillir................

 

Match ENORME des Foréziens contre le Stade Clermontois et victoire 76 - 60 !

L'équipe fanion féminine avait donné le ton en lever de rideau en gagnant haut la main. Les Verts entraient bien dans leur match en menant rapidement 10-2 via John Beugnot et Krum Doychinov. Les Clermontois étaient surpris de l'agressivité locale et subissaient de plus une entrée fracassante de Clément Vacher qui chipaient deux ballons et mettait un shoot en fin de possession : fin de quart-temps + 11. Melody, ménagé au premier quart,  sonnait la révolte et prenait le match à son compte mais les Verts viraient tout de même en tête aux citrons : 35-31. Le troisième quart-temps allait être intense physiquement. En défense, c'était Fort Alamo avec à l'intérieur Fred Giraud et Théo Vial qui défiaient les 3 intérieurs de Clermont (limités à 17 points eux 3 !) et Manu Blein et Clément Vacher qui se relayaient aux basques d'un Mélody agacé. John et Krum se bagarraient au rebond (15 prises à eux deux au total) et Julien Cortey entrait en mode  " show time" à 3 points dont 3 consécutifs assomant une équipe Clermontoise : 76 - 70. Cette victoire ne vaut que 2 points mais elle a montré le vrai visage des Foréziens. A eux de ne pas s'enflammer et continuer à travailler humblement. Mais que cette victoire est belle !

Les marqueurs : J. Cortey : 24 - K.Doychinov : 14 - J. Beugnot : 11 - C. Vacher : 7 - M. Blein : 6 - P.Robert : 6 - F. Giraud : 6 - T. Vial : 2.

 

Feurs ko au Cannet : 55 - 84

Les Azuréens aiment bien défendre contre les Foréziens : ils avaient encaissé que 62 et 55 pts lors de poules finales. De nouveau, ils n'en n'ont t laissé que 55 à leurs visiteurs du soir qui auront vécu une première de championat cauchemardesque. Les Foréziens ont-ils été inhibés par le début de compétition officielle , la longueur du voyage ? la résultante est qu'ils entamèrent le match en étant absents en défense, aux rebonds, aphone en attaque avec un multitude de ballons perdus(24 au total). Le score était lourd à la mi-temps 22 - 42. Le tonnerre gronda à la mi-temps mais le scénario fût lemême en seconde mi-temps avec une équipe locale qui déroulait derrière ses leaders Paquet et Piault.  Il faudra analyser les causes de ce non--match cette semaine tout en préparant intensivement la venue du Stade Clermontois samedi prochain. Tous attendent que la bête blessée se rebiffe..........

Les marqueurs : J. Beugnot : 22 - K. Doychinov : 12 - J. Cortey : 7 - M. Blein : 6 - T. Vial : 6 - F. Giraud : 2.
 

Une belle réception chez TRADIBAT

Mr Christian Aspin et ses collaborateurs avaient mis les petits plats dans les grands en recevant jeudi 12 Septembre en ses propres locaux l'Equipe fanion, la presse, et le Comité Directeur des EFF. Eric Sardin et Marc Viallard ont présenté les joueurs et le staff, Mr Aspin a présenté son entreprise et sa fierté d'être le sponsor maillot de cette nouvelle saison, appréciant la stratégie du club de faire jouer des Ligériens. Une visite de l'usine très appréciée des joueurs s'en est ensuivie ainsi qu'un buffet convivial. Bref, une soirée mémorable pour tous, Merci encore TRADIBAT et que la saison commence !
 
 

Une belle victoire contre l'UPAB 76 - 72 pour terminer la préparation !

la Présidente de Panissières pouvait être heureuse : une belle chambrée était présente pour ce derby . Les Foréziens avaient oublié de mettre le réveil car ils subissaient d'entré les assauts des Pontois menant jusqu'à 23-6 suite à deux dunks fracassants de Van. Coach Hughes changeait de défense et les Foréziens mettaient le bleu de chauffe à l'image de Théo Vial ; bilan : les Verts mettaient un 28-13 dans le second quart et viraient en tête à la mi-temps : 37-36. Même tempo intensif à la reprise avec un Krum dominant aux rebonds et Feurs menait 62-52 à 10 mn de la fin. L'UPAB jetait son va-tout dans le dernier quart et restait en vie grâce à l'excellent Ortega (27 points) mais J. Beugnot et J. Cortey en vieux briscards assuraient la victoire. Les deux équipes ont été atones à trois points (9 paniers primés seulement) mais ont montré qu'à une semaine de la reprise, elles étaient tout de même prêtes à relever leur challenges respectifs.  Pour les Foréziens, ils seront,  cela est sûr,  plus que des faire-valoirs dans cette poule A.
le score par quart-temps :  9 - 23 ; 28 - 13 ; 25 - 16 ; 14 - 20 soit 76 - 72.

Les marqueurs : K. Doychinov : 19 - J. Beugnot : 14 - J. Cortey : 14 - T. Vial : 13 - M. Blein : 11 - P. Robert : 3 - F. Giraud : 2