Enfants du Forez de Feurs
 

EQUIPE NATIONALE 2 - SAISON 2014-2015

  • Maxime BOURRAT
  • Aurélien COMBE
  • Emmanuel BLEIN
  • Julien CORTEY
  • Théo VIAL
  • Clément VACHER
  • Adrien DUMOULIN
  • Frédéric GIRAUD
  • John BEUGNOT
  • Michael OCHEREOBIA
  • Hugues VANRENTERGEEM
  • Christophe VERNY
Maxime BOURRAT
Photo
Né(e) le 18/03/1993
Poste : 1/2
Numéro : 4
Poids :
Taille : 1.82 m

CHAMPIONNAT NM2 - Saison 2014-2015

DATE RECEVANT VISITEUR RESULTAT
20/09/14 GOLFE JUAN FEURS FOREZ 97 - 68
27/09/14 FEURS FOREZ UPAB 66 - 84
04/10/14 AUBENAS FEURS FOREZ 60 - 50
11/10/14 FEURS FOREZ ST PRIEST 79 - 60
18/10/14 PAYS D'AIX FEURS FOREZ 79 - 75
25/10/14 FEURS FOREZ OUEST LYONNAIS 81 - 76
01/11/14 PRISSE MACON FEURS FOREZ 85 - 75
08/11/14 FEURS FOREZ MONTBRISON 74 - 75
15/11/14 FEURS FOREZ OULLINS 84 - 65
22/11/14 BASKET CLUB NORD ARDECHE FEURS FOREZ 74 - 57
29/11/14 FEURS FOREZ LE PUY EN VELAY 85 59
06/12/14 BEAUJOLAIS BASKET FEURS FOREZ 78 - 77
13/12/14 FEURS FOREZ ANNECY 87 - 66
       
20/12/14 FEURS FOREZ GOLFE JUAN 94 -71
10/01/15 UPAB FEURS FOREZ 78 - 90
17/01/15 FEURS FOREZ AUBENAS 77 - 90
31/01/15 ST PRIEST FEURS FOREZ 64 - 88
07/02/15 FEURS FOREZ PAYS D'AIX 97 - 81
21/02/15 OUEST LYONNAIS FEURS FOREZ 71 - 66
28/02/15 FEURS FOREZ PRISSE MACON 62 - 55
14/03/15 MONTBRISON FEURS FOREZ 84 - 83
21/03/15 OULLINS FEURS FOREZ 56 -68
04/04/15 FEURS FOREZ BASKET CLUB NORD ARDECHE 84 73
11/04/15 LE PUY EN VELAY FEURS FOREZ 91 - 96
18/04/15 FEURS FOREZ BEAUJOLAIS BASKET 85 52
25/04/15 ANNECY FEURS FOREZ 0 - 20

Les matchs amicaux sont connus !

Julien Cortey a arrêté une liste de 7 matchs amicaux afin de parfaire la forme de chacun et de peaufiner un collectif avant la reprise officielle du championnat. Voici la liste :

- Jeudi 20 Août 2015 au Forézium à 18 heures contre LE PUY (N2)
- Mercredi 26 Aout 2015 à 20 heures à CLERMONT BASKET (N2)
- Mercredi 2 Septembre 2015 à 20 heures à OUEST LYONNAIS (N2)
- Vendredi 4 Septembre 2015 à 20 heures à LENTIGNY (N3)
- Mardi 8 Septembre 2015 au Forézium à 20 h 30 contre OULLINS (N2)
- Vendredi 11 Septembre à Rozier à 20 heures contre AL ANDREZIEUX (N2)
- Vendredi 18 Septembre à 19 h 30 au PUY (N2).
 

Julien cortey ETAIT a tl7 lundi 22 juin !


Le club poursuit sa campagne de communication avec Julien Cortey qui était l'inité de l'émission SPORT 7 de la chaine Ligérienne TL 7. A noter que cette émission pluridisciplinaire rassemble plus de 4 500 spectateurs selon l'indice MEDIAMETRIE. Cliquez sur le lien et allez à 23 m 30 pour visionner ll'interview de Julien.
 

La " Team 2015-2016" est définitivement bouclée !

Julien Cortey  a bouclé ses divers entretiens afin de former un groupe homogène et compétitif pour la prochaine saison. 
4 espoirs du Club seront intégrés au Groupe et postuleront pour la 10 ème place : Gregoire Bourg, Pierrick Dire, Clément Varennes et Baptiste Veluire. 
Adrien Dumoulin a accepté de rester au club comme substitut en cas de blessure d’un des cadres de l’équipe et sera donc le « onzième homme ».
 
L'équipe NM2 Feurs groupe élargi :
 
Restent : J. Beugnot, 31ans, poste 3-4, M. Bourrat, 22 ans, 1, T. Vial, 23 ans, 4, A. Combe, 31 ans, 4-5, F. Giraud, 36 ans, 4-3, A. Dumoulin, 32 ans, 2-3.
 
Arrivent: G. Lance, 24 ans, 1 (St Chamond), K. Doychinov, 29 ans, 5 (Pleven -Bulgarie), Z. Alao, 34 ans, 2-3 ( La Charité sur Loire - NM2), J. Wiltz, 20 ans, 2-3 (Espoirs CSP Limoges).
 
Jeunes du club pour la 10ème place : Grégoire Bourg, Pierrick Dire, Clément Varennes, Baptiste Veluire.
 
Sur le départ : Mickaël Ochereobia (Besançon - N2) , Clément Vacher (Chorale de Roanne - N3), Manu Blein :  après 11 saisons à Feurs, a signé à la Pontoise (N3), Laurent Cazalon : en convalescence après rupture du tendon d’Achille. Le club  les remercie et leur souhaite bonne chance sous de nouvelles couleurs.

 

Julien WILTZ (CSP LIMOGES Espoirs) 4ème et dernière recrue !

Nous vous informons de la signature pour 2 saisons du jeune Julien WILTZ – 1 m 90 – poste 2-3 âgé de 20 ans en provenance des Espoirs du CSP Limoges; statistiques de cette année : http://​www.​lnbespoirs.​fr/​player/?​code=A54874&​lea=fraj&​year=x1415
 
Julien, originaire de Marignane a fait ses classes en Cadets France à Fos sur Mer (ProB) , puis aux  Espoirs d’Antibes (ProA) et enfin aux Espoirs de Limoges. Il a accepté de faire ses gammes dans un club de Nationale 2 avant d’aller affronter le monde professionnel de PRO B ou autres divisions.
 
Julien Cortey était très intéressé par ce  jeune espoir car c’est un garçon adroit, talentueux avec une marge de progression très intéressante pour un entraineur. "Il sera un parfait complément à notre équipe et également, un équilibre générationnel entre la « jeune » classe (Théo – Gregory – Maxime) et les « anciens » (Zaka-John- Aurélien – Fred), Krum étant âgé de 29 ans" explique Julien Cortey sur son choix.
 
Par ailleurs, Michael Ochereobia, Clément Vacher et Manu Blein ont décidé de quitter le club.


 

Zaka ALAO 3ème recrue, Maxime BOURRAT prolonge...........

L'équipe 2015-2016 prend forme puisque à ce jour, 80 % de l'équipe est constituée. En effet,nous vous informons avoir enregistré l'accord pour deux ans d'un poste 2 de fort calibre : Zaka ALAO 34 ans, 1 m 88  en provenance de la Charité sur Loire (Nationale 2 - poule D). Zaka est un joueur expérimenté (passé par Limoges en pro A, Blois, Brest, Get Vosges,), athlétique, fort défenseur et adroit.
D'autres part, Maxime BOURRAT sera bien parmi des nôtres la saison prochaine, une solution ayant été trouvé pour mener de front son contrat d'apprentissage dans le cadre de son Master et sa carrière de joueur au sein des EFF. Maxime partagera donc avec Grégory Lance,  la mène du jeu Forézien.
 

L'équipe 2015-2016 prend forme : Krum DOYCHINOV revient, Grégory LANCE arrive !

Sortant d'une saison satisfaisante à la 6ème place de Nationale 2 avec 13 victoires - 11 défaites (à égalité avec le BC Montbrison et devant l'UPAB), Julien Cortey  a pris de suite son rôle de nouveau Manager Général de l'équipe fanion suivant notre cahier des charges financier et d'ores et déjà nous vous pouvons vous informer des dossiers clos pour la saison prochaine :

John Beugnot  a resigné pour 3 saisons et terminera sa carrière à Feurs.

Théo Vial s'est engagé avec le club pour 2 saisons.

Aurélien Combe, Fred Giraud rempilent pour une saison supplémentaire.

Krum Doychinov 29 ans 2 m 07 revient au club après une saison en Pro A Bulgare au Spartak de Pleven et avoir refusé un club de N1. C'était un souhait commun de Julien et Krum de travailler ensemble sur un nouveau projet. Il remplacer Michael Ochereobia dont ses agents d'Outre-Atlantique ont refusé toute prolongation.

Grégory Lance, 24 ans 1 m80 meneur arrive de St Chamond après 3 saisons. Ce jeune diplômé de Kiné a joué une quarantaine de matchs en Nationale 1 et la majeure partie de cette saison avec l'équipe 2 de St Chamond en N3. Joueur travailleur et ambitieux, il devrait être une plus-value à notre équipe. Il est passé par les Espoirs de Roanne, puis Roche La Molière et enfin St Chamond.

D'autres dossiers sont en cours de finalisation et vous seront communiqués sous une quinzaine maximum.

 

Le classement final et un petit bilan.....

Feurs finit 6ème à égalité avec Golfe-Juan avec 13 victoires - 11 défaites - 9 ème attaque avec 77,5 points marqués et 1 ère  défense avec 73,3 pts encaissés.

Les Foréziens, rélégables fin novembre, ont réalisé un parcours remarquable lors des matchs retours :  9 victoires sur 12 matchs joués soit sur la phase retour,  une seconde place derrière Prissé, à égalité avec PABA Aix. Dans le mini-championnat Ligérien, Feurs est à la hauteur de Montbrison avec 13 v - 11 d. et devant l'UPAB (12 v - 12 d). Dommage que nos Verts n'aient remporté qu'un derby sur quatre.

Au niveau marqueurs, le podium est le suivant : John Beugnot avec 16.0 pts de moyenne, Julien Cortey : 14.9 pts, Michael Ochereobia : 12.8 pts.

Bravo à tous et place à la construction de la future équipe.  Suivez son évolution et les news sur notre  site ou sur notre page Facebook.

 

C'était show-time contre BEAUJOLAIS : 85 -53 !

Cela devait être une soirée "spéciale" et cela le fût. Au coup d'envoi,  de nombreux spectateurs se pressaient à l'entrée au dernier moment   et c'était plus de 1200 dpectateurs qui remplissaient un Forézium prêt à vivre une "der" inoubliable. Le match fût vite plié tant la différence était grande entre une équipe visiteuse privée de son meneur Yaïci et son pivot Américain Jackson et une équipe locale revancharde du match aller et soucieuse d'offir un beau cadeau à son coach, son capitaine et son public. Le score a vite gonflé à chaque quart-temps : 20 - 8 ; 41 - 19 à la mi-temps ; 66-29 avant le money-time ! 85 - 53 à la fin du match. Pour sa dernière Julien Cortey aura régalé le Forézium : des interceptions, des caviars à ses équipiers; 5 tirs primés à la clef.....Chapeau l'artiste ! Beaujolais n'a pu résister à la "Green Army", Simon étant bien muselé par A. Dumoulin et consorts ; cependant Rousset et Abena auront tout fait pour ne pas boire le calice jusqu'à la lie. Seule ombre à cette soirée : la grave blessure de Laurent Cazalon survenue en début de 3ème quart-temps (on craint une rupture du tendon d'achille).

On retiendra de cette soirée :
- l'entrée de Julien et Hughes devant la haie formée par tous les joueurs locaux et un public debout.
- la remise par Marc Viallard et Christophe Verny du maillot collector personnalisé du club aux deux "retraités".
- la sortie de Julien Cortey à 1mn de la fin sous les applaudissements de 1200 spectateurs debout et des joueurs et staff de Beaujolais (Merci et chapeau à nos visiteurs pour cette sportivité).
- le tour de terrain de Coach Hughes dès le coup de sifflet final avec son ardoise où il avait écrit "MERCI"
- le discours plein d'émotion d'Hughes et Julien au milieu du terrain devant un public resté à sa place et enthousiaste à chaque phrase de nos vedettes de la soirée.
- l'ambiance festive de "l' after" avec plus de 150 personnes qui aura trouvé son terme que tard le matin.

Les marqueurs : J. Cortey : 22 - T. Vial : 15 - M. Ochereobia : 13 - J. Beugnot : 12 - F. Giraud : 8 - L. Cazalon : 7 - A. Combe : 4 - A. DUmoulin : 3 - M. Blein : 1.

 

Feurs régale au Puy : 96 - 91

Les Foréziens s'attandaient à un match difficile face à des locaux dans l'obligation de gagner pour obtenir leur  maintien. cela se ressentit dès le premier quart où les locaux ont de suite mené les débats 27 -21 à la fin du premier quart. Michael Ochereobia était systématiquement "trappé" et c'est Théo Vial qui amenait des points pour Feurs . mais ce diable de Benfatah permettait aux locaux de mener 43-40 à la fin d'une première mi-temps rondement menée. La reprise allait voir les Foréziens offrir un quart de temps de rêve : Théo a l'intérieur et John Beugnot intenable, assomaient les locaux  et permettaient à Feurs de se créer un pécule intéressant : 67 à 55. Feurs ne baissait pas pied mais Le Puy via une zone press, jouait son va-tout à - 15. Benfatah et Selmani allaient redonner du tonus à leur équipe en grignotant leur retard. Allait-on vivre un remake du derby au BCM ? non, car les Foréziens, plein de lucidité, crucifiaient les locaux par deux missiles de Ffred Giraud et John Beugnot. Et comme aucun lancer n'était raté, une belle victoire s'offrait à Feurs sur un score de 96 - 91. Félicitations à tous les joueurs qui auront, de différentes façons, amener leur contribution. Samedi prochain, on ferme au Forézium pour la dernière journée de ce championnat  pour une soirée exceptionnelle...nous y reviendrons.

les marqueurs: J. Beugnot : 30 - T. Vial : 13 - F. Giraud : 13 - M. Ochereobia : 12 - J. Cortey : 9 - L. Cazalon : 7 - A. Dumoulin : 7 - M. Blein : 1.

 

En mode diesel contre le BC Nord Ardèche mais victoire 84-73

Les joueurs Foréziens sont chanceux : 1200 personnes étaient derrière eux en ce samedi Pascal. ils étaient d'abord  surpris par l'engagement des visiteurs qui alternaient jeu intérieur dt extérieur avec succès. Les locaux répliquaient pas Théo et Michael à l'intérieur. Les Ardèchois prenaient 4 points d'avance à la fin du premier quart et allaient les garder jusqu'à la mi-temps (37-41) grâce à une adresse extérieure insolente (7 tirs primés réussis en 20 mn)mais aussi un déchet inhabituel des locaux aux lancers francs.  Les Foréziens revenaient sur le plancher avec des intentions plus agressives en défense et allaient réussir leur meilleur quart-temps. Maxime  Bourrat créait un break suite à un trois points et un deux + un. Le ryhme et l'intensité étaient là et les visiteurs étaient étouffés à l'intérieur. Seul Mike Benhamed tenait la baraque par une belle adresse. Le dernier quart était géré de main de maître par Captain Cortey qui engrangeait des lancers francs et distribuait quelques beaux caviars. Le srore grimpait à + 18 et un sursaut des Ardèchois empêchaient les Foréziens de prendre le goal-average mais la victoire était là : 84 - 73 . Bravo les gars ! samedi prochain : déplacement au Puy pour l'avant-dernier match de la saison.

Les marqueurs : M. Ochereobia : 22 - J. Cortey : 18 - M. Bourrat : 12 - J. Beugnot : 12 - F. Giraud : 6 - T. Vial : 5 - A. Dumoulin : 3 - M. Blein : 3 - L. Cazalon : 3.


 

Contrat rempli à Oullins : 68 - 56 !

Les Foréziens auront fait le métier en allant glaner les deux points de la victoire chez le mal-classé Oullins. Ce ne fut pas sans mal, les Rhodaniens jouant leur dernière carte pour ne pas descendre. Malgré cela, les verts entamant le match tambour battant menant 12 -4 à la 5ème, mais les locaux allaient passer un 17 - 4 à des Foréziens, déjà privé de Michael (2 fautes) et le score était donc de 21 - 16 à la fin du premier quart. Le second quart sera indigeste pour les spectateurs : 11 - 6 pour Feurs avec un basket sans rythme, des lancers ratés (seulement 16/29 au total). Les locaux avaient endormi les visiteurs qui étaient tombés dans le piège de jouer sur le même tempo qu'eux. 27 - 27 à la mi-temps mais changement de décor à la reprise, Maxime Bourrat à la mène allait accélérer le jeu et tout devint plus facile. Les shoots étaient pris en rythme et s'ils étaient ratés Théo Vial moissonnait aux rebonds (7 rebonds off au total !). Les locaux s'accrochaient : 44 - 46 à l'aube du money-time mais allaient plier dans le dernier quart. La défense des Foréziens  était montré d'un cran, les cadres montraient qu'ils n'étaient pas des "collégiens" en enquillant des très beaux tirs, et Théo montrait qu'il était aussi un finisseur. Score final : 68 - 56 pour Feurs et seulement 56 points encaissés, plaçant nos protégés à la deuxième lace de meilleure défense de la poule. Bravo les gars et maintenant place à la réception de Nord-Ardèche où nous avons une belle revanche à prendre (défaite de 7 points à l'aller).

Les marqueurs : J. Beugnot 21 - T. Vial : 17 - J. Cortey : 11 - L. Cazalon : 8 - A. Dumoulin : 5 - M. Ochereobia : 4 -
F. Giraud : 2 .


 

Proposer le même contenu à Oullins ce soir !

Les Foréziens ont accusé le coup le temps du week-end dernier de leur cruelle et injustifiée défaite au BCM,  puis ont remis le bleu de chauffe, confortés par un message de félicitations du Comité Directeur. Les incidents d'après-mach au BCM ont été réglé en toute intelligence également par chaque Président, ce qui conforte la bonne image voulue par les deux clubs. Dommage qu'il faille maintenant supporter la foudre de la presse locale qui fustige injustement le comportement de nos joueurs et du staff  ! Dure est cette saison, des blessures, des défaites injustes, une suspension inique, la presse sur le dos ; mais ce qui ne tue point rend plus fort !. Aussi, les Foréziens vont tout faire pour ramener une victoire d'Oullins, club qui peine en fin de tableau. Les Rhôdaniens se sont séparés de leur Américain lors des matchs aller, de Croizat leur entraineur, et ont perdu un joueur majeur Cornu sur blessure . Ils n'auront donc rien à perdre dans ce match qui leur sera leur dernière chance de maintien hypothétique. Les Foréziens qui récupéreront Michael Ochereobia, confortés par le basket proposé au BCM et de leur état d'esprit, espérent être récompensés par une victoire qui leur feraient beaucoup de bien moralement et également,  fermer le caquet à une petite frange de détracteurs.


 

Feurs s'auto-crucifie au BCM : 83 - 84

Les supporters  Foréziens avaient rempli la salle du BCM bien avant le coup d'envoi et Michael Ochereobia était bien triste dans les gradins de ne pouvoir jouer avec les siens. Salle archi-pleine et fair-play , minute de silence émouvante, le Classico pouvait démarrer et ce sont les locaux qui étaient les plus incisifs avec un Chevigny de feu. Seul J. Beugnot alimentait la marque pour Feurs. Le match était spectaculaire comme ce alley-oop de Russel ou cette passe dans le dos laser de J. Beugnot  pour L. Cazalon. Le BCM menait justement 23-18 après le premier quart. Les Foréziens allaient recoller via un Fred Giraud efficace et un mano à mano allait s'installer, Boistard et Forbes permettant aux locaux de mener 45 - 41 à la pause. Le vent de la révolte allait sonner chez nos Foréziens dès la reprise. Ces sont les "petits" qui allaient mettre du rythme et profiter de tout espace laissé par une équipe locale apathique. Max Bourrat, Manu Blein et Adrien Dumoulin allait régaler leurs fans et permettre à Feurs de remporter ce quart sur un score sans appel de 27 à 10 et de tourner à l'entame du money-time avec un score de 68 à 55. Malheureusement, la fatigue se faisant sentir, la lucidité et la sérénité s'étiolant, les locaux allaient revenir via Mazeroi et Forbes efficaces à 3 points et aux lancers. Les Foréziens allaient perdre deux ballons, rater 3 lancers mais se voyait gratifier de la possession de balle à deux secondes de la fin. Cruelle et imméritée fin car la balle était échappée et Forbes héritait du ballon pour un buzzer beater victorieux. Les Foréziens n'ont pas été récompensé de leur générosité et de leur basket proposé malgré l'absence de leur poste 5. Ils auront fait jeu égal au rebond (32-33) mais auront laissé beaucoup d'énergie les privant d'une victoire qui leur tendait les mains. Dommage qu'au coup de sifflet final, un membre  du staff d'organisation local soit venu narguer le banc Forézien avec des  gestes obscènes, que certains  joueurs locaux soient venus invectiver notre Coach Hughes. Ce dernier est d'une grande droiture et a une carrière derrière lui qui imposent le respect. Dommage pour l'image de notre sport et de ce beau derby ,  Il faudra juste donc bonne mémoire savoir garder.......Samedi prochain, déplacement à Oullins.

Les marqueurs : J. Beugnot : 18 - J. Cortey : 16 - M. Blein : 12 - M. Bourrat : 10 - F. Giraud : 8 - A. Dumoulin : 8 - L. Cazalon : 6 - T. Vial : 3 - A. Combe : 2.



 

Un match d'hommes pour vaincre PRISSE : 62 - 55 !

La bonne surprise était de constater que le Forézium était quasi-plein et que Doreau était toujours blessé chez les visiteurs. Feurs prenait le tête (ils ne la lâcheront jamais) par Michael Ochereobia et Julien Cortey. Le match était ultra-défensif et seul Cornéo arrivait à scorer chez les visiteurs. Le premier quart était sifflé sur le score de 19 - 13 pour les Verts. Le second quart était encore plus défensif, Coach Thévenon continuait sa zone sur laquelle les locaux, malgré de belles actions, n'arrivaient pas à scorer à mi-distance. Heureusement l'Américain Thompson était mis sous l'éteignoir par ses gardes du corps Foréziens et les Verts, plein d'agressivité, dominaient au rebond des deux cotés. Le score étriqué de 30 à 25 était affiché à la pause et il était difficile de savoir qui allait l'emporter. Le banc allait faire mal aux Prisséens dès la reprise via Maxime Bourrat et Fred Giraud. Michael dominait le massif Trakimas et les locaux étaient sur tous les rebonds. Le public montait en pression et un pécule de 10 points était acquis  au coup de sifflet de fin de 3ème quart-temps. Et Feurs appuyait sur la tête des visiteurs à la peine à l'image de son Américain et de Montoya. La pression défensive locale était intense, le public de plus en plus chaud et Michael Ocherobia de plus en plus aérien. Le score gonflait à 62 - 44 ( +18) sur une action lumineuse de Laurent Cazalon avant que le meneur Cornéo aligne 11 points consécutifs permettant à Prissé de finir sur une note moins douloureuse : 62 - 55. Les Verts ont fait un pas vers le maintien et ont montré de belles vertus des deux cotés du terrain. Rien de tel pour le capital confiance avant d'aller affronter le BCM dans deux semaines, Feurs n'aura rien à perdre !

Les marqueurs : M. Ochereobia : 11 - J. Cortey : 10 - M. Bourrat : 10 - L. Cazalon : 9 - F. Giraud : 8 - J. Beugnot : 7 - M. Blein : 4 - T. Vial : 3.


 

Petite défaite à l'OLB : 66 - 71 mais gros regrets !

Les Foréziens sont revenus bredouilles de leur court déplacement à Dardilly où les locaux voulaient gagner à tout prix pour se rapprocher du maintien. Le supporters Foréziens étaient aussi nombreux que les locaux et le match s'annonçait favorablement avec un Michael marquant les 6 premiers points et gobant 3 rebonds. Malheureusement, il se blessait à la cheville et c'était le premier grain de sable de la soirée. Heureusement Théo Vial prenait le relais au scoring, se trouvant toujours bien placé dans les espaces et Feurs était à moins 5 à la fin du premier quart. Le second quart était très fermé : les locaux arrosaient à 3 points et Feurs grapillait son retard et rentrait aux vestiaires avec un score de parité : 32 - 32. Dès le début de la seconde mi-temps, par John et Laurent, Feurs prenait une avance de 5 points. Etait-ce un déclic ? malheureusement non. Le match se durcissait, les locaux revenaient et il allait manquer aux Foréziens un peu de lucidité, un peu de sérénité, un peu de concentration entrainant des pertes de balles, des rebonds mal maîtrisés et l'occasion aux locaux de prendre l'avantage. Comme un des deux référés avait décidé de point être impartial, le money-time était injouable et Hervé et Urie montraient qu'ils étaient les hommes décisifs d'une équipe sans génie mais agressive à souhait pour prendre les deux points avec une victoire 71 - 66. Il faut vite oublier ce match pour bien préparer la venue de Prissé et sa dream-team, les deux points étant nécéssaires pour s'éloigner de la zone rouge.

Les marqueurs : J. Beugnot : 17 - T. Vial : 15 - M. Ochereobia : 10 - J. Cortey : 7 - M. Blein : 7 - L. Cazalon : 6 - M. Bourrat : 4.


 

Admirables et héroïques Foréziens : 97 - 81 contre PABA AIx !

Les Foréziens ont écrit une très belle page de leur histoire en terrassant le leader incontesté de cette poule A. Pourtant les locaux, timorés par la valeur de leur adversaire, entraient mal dans leur match et Aix récitait son basket léché, plein d'adresse autour de leurs deux tours Lopez et Guillarme. Le premier quart-temps était sans appel en faveur des visiteurs : 25-19. Le second était un copier-coller du premier, les Foréziens ayant du mal à stopper les "snipers" Harris et Liorel, Lopez faisant le job dessous (14 pts en 1ère mi-temps). La salle se glaçait lorsque les hommes de coach Kleefstra prenaient dix points d'avance 42 -32 à 1 m 30 de la mi-temps mais deux missiles de Laurent Cazalon et un primé de Max Bourrat au buzzer permettaient aux Foréziens de recoller à 45-46. Nos protégès allaient-ils tenir dans ce fameux 3ème quart-temps souvant décisif ? oui car ils prenaient l'avantage via un Fred Giraud au four et au moulin : 50 - 46. A ce moment là, le public local se réveillait et allait pousser jusqu'à la fin comme jamais vu cette saison. Un nouveau trois points de Laurent Cazalon à 2 mn de la fin du 3ème quart-temps permettait aux locaux de se créer un pécule de 10 points gommé par un autre tir au buzzer de Liorel : 71 - 67 à l'approche du money-time. Le Forézium était un chaudron et Julien Cortey, sur le terrain malgré une entorse au pouce récoltée juste avant la mi-temps, en faisait voir de toutes les couleurs au leader et ses équipiers étaient efficaces à la finition. Les dernières minutes étaient en mode  "showtime" avec un monstrueux contre de Michael Ocherebia envoyant Maxime Bourrat à un bijou de contre-attaque. Les 1100 specateurs étaient debout et Laurent Cazalon sortait une dernère action made in NBA rendant cette soirée un peu magique. Le score est lourd pour les hommes de Guillarme mais l'apport du banc local en points (33 au total) aura fait vaciller le leader. Le trio Vial-Giraud-Ochereobia aura été titanesque au rebond mais c'est l'ensemble de l'équipe et du staff qui sont à féliciter pour cette maginfique soirée.

Les marqueurs : M. Ochereobia : 20 - L. Cazalon : 17 - J. Cortey : 17 - F. Giraud : 16 - M. Bourrat : 14 - M. Blein : 7 - T. Vial : 4 - A. Dumoulin : 2 - A. Combe : 0 - J. Beugnot : blessé.

 

Feurs sans pitié à St Priest : 88 - 64 !

Les Foréziens se sont donnés une belle bouffée d'oxygène en allant terrasser sans aucune contestation les banlieusards Lyonnais de St Priest en quête d'un maintien après l'éviction de leur coach. Emmenés par un grand Laurent Cazalon (24 points) qui aura fait le spectacle dans une salle pleine à craquer et un Julien Cortey des grands soirs malgré le traitement subi se la part de ses gardes du corps, les Verts auront joué une partition sans fausse note,  avec un bel état d'esprit de générosité et de lucidité. Les Foréziens réalisaient l'entame parfaite 10-2,  imposant un combat physique des deux cotés du terrain. Le break est fait à la fin du premier quart : 25 - 15. Les Foréziens vont appuyer sur l'accélérateur encore plus fort durant le second quart, Laurent cazalon sortant un 4/5 derrière l'arc des 3 points. La messe est dite à la mi-temps : 54 - 32. La seconde mi-temps sera gérée de manière intelligente par les visteurs malgré un pressing tout terrain des locaux et l'adresse d'Aranda. Coach Hughes fait tourner son effectif et le match se termine par une victoire sans appel des Foréziens : 88 - 64. Bravo à tous d'avoir éviter le piège et place à la réception du leader incontesté Pays d'Aix ce samedi et son armada hors normes pour de la N2.
A signaler que Michael Ochereobia passera devant la Commision de discipline de la FFBB le Mardi 10 février à 9 h 30.

Les marqueurs : L. Cazalon : 24 - J. Cortey : 20 - M. Bourrat : 14 - M. Ochereobia : 11 - F. Giraud : 5 - M. Blein : 5 - T. Vial : 4 - A. Combe : 4 - A. Dumoulin : 1.

 

Match sompteux mais Aubenas remporte la victoire !

Les spectateurs étaient unanimes : ils ont assisté ce samedi au plus beau match de la saison au Forézium et Aubenas a été la meilleure équipe vue à Feurs cette saison. Feurs aura bien joué mais les centimètres, l'abattage et les points de John Beugnot auront manqué, lui qui aura rongé son frein sur le banc, victime d'une blessure au mollet. Les Foréziens auront joué les yeux dans les yeux pendant 3 quarts-temps : 61 - 61 voire jusqu'à la 35 ème minute où ils vont lâcher prise devant les coups de boutoir du Belge Creppy et de l'arrière Faroux tous deux impressionnants d'adresse. Fred Giraud ouvrait le score à 3 points et Michael Ochereobia scorait plusieurs fois durant ce premier quart-temps qui voyait les locaux tourner à 20-23 à la fin du premier quart-temps. Le second quart voyait les locaux prendre les devants grâce à un Laurent Cazalon étincelant (3/4 à 3 pts en 10 mn) et spectaculaire au grand plaisir du public venu très nombreux. La mi-temps était sifflée sur un score de parité : 41 -41. Le troisième quart a été d'une intensité énorme ! les meneurs locaux résistaient pour monter la balle  face  la défense très dure des Albenassiens ; D'autant que  Michael Ochereobia et Théo Vial se sortaient du trident massif des intérieurs Ardèchois (2 m 06 - 2 m 03 - 2 m 02). Malheureusement, Feurs devait laisser la victoire lors des 5 dernières  après avoir combattu avec vaillance et talent.. Si Aubenas met les mêmes ingrédients lors des prochaines journées, la place des plays-off leur sera assurée. Pour les locaux, il faudra présenter le même contenu (dont à St Priest dans 2 semaines) pour décrocher un maintien que vont se disputer 6 à 7 équipes.........

Les marqueurs : L. Cazalon : 16 - T. Vial : 14 - M. Ochereobia : 13 - J. Cortey : 12 - M. Bourrat : 10 - M. Blein : 6 -
 F. Giraud : 6.


 

Admirables Foréziens vainqueurs à l'UPAB sans Michael Ochereobia : 90- 78 !

Les Foréziens ont  réalisé une énorme performance en terrassant l'UPAB lors du derby retour sans Michael Ochereobia suspendu à titre conservatoire suite au match de Pierre Bénite. A signaler le fair-play des deux équipes et du public lors de ce match précédé par une émouvante minute de silence en mémoire des victimes des attentats de la semaine écoulée. Le sport reprenait ses droits ensuite avec des Foréziens qui faisaient une excellente entame de match par Manu Blein et John Beugnot, tous deux attaquant le panier et provoquant deux fautes à R. Aubry. Le jeune Tardy répliquait pour l'UPAB aidé de Mc Neil mais les Foréziens, emmenés par un énorme Captain J. Cortey, viraient en tête 29-18. Le second quart-temps a été le meilleur au niveau défensif pour les EFF. Très solidaires, bloquant bien le rebond et interceptant plusieurs ballons, ils pouvaient développer plusieurs contre-attaques dont un modèle du genre était ponctué par un panier de Manu Blein. Les Foréziens allaient clore la mi-temps à 9 dixièmes secondes de buzzer par un panier "Jordanesque " de Laurent Cazalon sur une touche de Julien Cortey : score 48 - 35 pour Feurs.
Les locaux revenaient avec des intentions défensives plus véhémentes, forçant les Verts à shooter aux 24 secondes. Tardy et Mc Neil sonnaient la charge mais ce diable de Julien Cortey marquait au buzzer de la fin du 3ème quart-temps : 71 - 57 pour les EFF. Ces derniers allaient-ils tenir physiquement  avec un déficit de taille à l'intérieur et un John Beugnot boitillant ? Yes car Maxime Bourrat sortait de sa boîte (14 pts dans ler dernier quart !) et répondait aux 8 points d'affilée d'un excellent Aubry par un tir à 3 points et quelques "floaters" dont il a le secret. Les Foréziens pliaient mais ne rompaient pas et remportaient ce match 90 - 78. A 30 secondes de la fin, les joueurs se tournaient vers Michael en lui dédiant la victoire Aussi laissons les savourer ce très bon moment avant d'affronter d'autres futurs joutes importantes en Janvier. Chapeau les gars et merci aux cents supporters Foréziens : vous avez été un sixième homme parfait  !.


Les marqueurs : J. Cortey : 23 - M. Bourrat : 19 - J. Beugnot : 14 - L. Cazalon : 10 - T. Vial : 10 - M. Blein : 9 -
A. Dumoulin : 5.


 

Ils nous ont régalé : 94 - 71 contre Golfe-Juan !

Au coup d'envoi, Les Foréziens craignaient énormément les Azuréens, vainqueurs la semaine dernière au BCM,  et vainqueurs de match aller de 29 points. 90 minutes plus tard, ils auront balayé tous leurs doutes, en dominant l'équipe visiteuse avec la manière, chaque joueur ayant apporté sa pierre à l'édifice et son écot de points. C'est Golfe-juan qui entamait le mieux cette rencontre en menant 8-2 grâce au félin Badiane et ses 2 m 08. Julien Cortey marquait un primé qui fait que les locaux étaient à égalité à la fin de premier quart : 17-17. Le second quart verra un fetival de 3 points de la part des deux camps et à ce jeu là, ce sont les Foréziens, grâce à Max, Adrien, Fred qui premettront aux Foréziens de mener 39-33 à la mi-temps. La seconde mi-temps sera marquée du sceau Julien Cortey avec un cocktail de drives, tirs primés et caviars. Le score gonfle, Vullin sort du match , ne supportant plus ses anges gardiens Manu et Adrien ! et Michael continue de moissoner aux rebonds. Les Azuréens vont s'étioler, malgré Badiane aux lancers et Marco à 3 points, assommés par la vitesse et l'adresse locale. Aurélien Combe sortait un 3 sur 4 pour finir d'achever les visiteurs sur un score de 94 - 71. Les dernières secondes voyaient une standing-ovation de la part du très nombreux public, ravi d'avoir vu ses protégés jouer un excellent match et d'une constance des locaux non vue cette saison sur 40 minutes. La trêve est bienvenue pour tous, rendez-vous le 3 Janvier pour un tour de Coupe de France et le 10 janvier à Andrézieux pour le derby contre l'UPAB.

Les marqueurs : J. Cortey : 18 - F. Giraud : 14 - M. Bourrat : 14 - M. Ochereobia : 13 -  M. Blein : 10 - A. Dumoulin : 10 - A. Combe : 6 - J. Beugnot : 5 - T. Vial : 4


 

Le devoir accompli avec la manière contre l'UCAB ANNECY : 87 - 66 !

Les Foréziens ont été respectueux de leur adversaire d'un soir en jouant appliqué et sur un rythme élevé, ce qui leur a rapporté 2 points ô combien important au classement et pas mal  de confiance. Le break va se faire dès le premier quart-temps, grâce au duo intérieur T. Vial et M. Ochereobia agressifs à souhait des deux côtés du terrain et un Julien Cortey très efficace . Annecy  distancé de 11 points à la fin du premier quart-temps, allait tenir la dragée haute durant le second quart-temps grâce au meneur Rodet et l'intérieur Diasse, tous deux excellents basketteurs (mi-temps : 44 - 33). La seconde mi-temps débutait par un cinquième dunk de Michael (!) puis John Beugnot sortait deux missiles à 3 points, portant l'écart à + 20. Dommage que Théo Vial, un peu trop généreux, ait été mis sur la touche sur disqualifiante. A l'aube du money-time, le score était de 71-53. Les Verts continuaient à courir, et Maxime Bourrat sortait deux caviars pour Adrien et Manu, concluant une partie agréable et bien arbitrée. Il faudra remettre le couvert samedi prochain contre l'excellente équipe de Golfe-Juan qui nous avait mis une fessée lors du match aller pour pouvoir passer une trêve un peu moins stressante que ce début de saison.

Les marqueurs : J. Cortey : 25 - M. Ochereobia : 21 - T. Vial : 11 - M. Blein : 10 - A. Dumoulin : 7 - J. Beugnot : 6 - M. Bourrat : 5 - F. Giraud : 2.

 

Injuste la défaite après prolongations à BEAUJOLAIS BASKET : 77 - 78

Les Foréziens se souviendront longtemps de ce déplacement chez le second du championnat et seconde meilleures défense de la Poule. Ils auront titillé l'équipe locale jusqu'au bout dans une salle chaude et hostile et ont eu la balle de match à 3 secondes la fin. Malheureusement, Mr Maniel, un des deux arbitres, n'a pas voulu que les Foréziens ramènent une belle victoire dans leur besace : Michael Ochereobia, monte au dunk et se fait pousser dans le dos et taper sur les bras : pas faute dit le référé ! donc prolongations ! ce même arbitre sifflera une faute imaginaire à Manu Blein lors des prolongations sur un rebond offensif qui donnera deux lancers aux locaux; Dommage car les Foréziens auront réalisé un match plein au niveau de l'intensité physique, de la solidarité et de l'implication. Et comme Michael Ochereobia réalisa un match stratosphérique, les joueurs de beaujolais ont été surpris de l'opposition d'une équipe qui ne mérite pas, comptablement parlant,  la place où elle se trouve. Tous ces éléments occultent le film du match voyant les Foréziens mener à la fin qu premier quart-temps (23-17), être derrière à la mi-temps (40-42), prendre les devants avant le money-time (58-55), pour finir à égalité à 69-69. Menés de 5 points à 35 secondes de la fin, les Foréziens vont passer devant pour se faire crucifier sur deux lancers-francs locaux de l'ex Forézien Simon. Il faudra retenir le positif de ce match pour gagner les deux prochains matchs à domicile.

Les marqueurs : M. Ochereobia : 28 - M. Blein : 12 - J. Beugnot : 10 - J. Cortey : 9 - T. Vial : 8 - M. Bourrat : 4 - A. Dumoulin : 3 - A. Combe : 1.

 

Feurs n'a pas fait dans la dentelle contre Le Puy : 85 - 59 !

Les Foréziens cherchaient leur match référence depuis le début de la saiosn : ils l'ont peut-être réalisé ce samedi contre une vaillante équipe Vellave trahie par la maladresse de ses joueurs extérieurs et par l'agressivité des joueurs locaux. En effet, les joueurs de Coach Hughes ont joué 40 minutes avec  la  même intensité, sans temps faibles et toute l'équipe a apporté son écot à cette brillante victoire. Les visiteurs faisaient front au début de match, menant de 3 points. mais Julien Cortey rassuraient ses équipiers et un Forézium au début dubitatif en réalisant deux tirs primés sur deux tentés. Michael dominait la raquette et réalisait deux alley-hoop sur deux merveilles de passes de son capitaine. John beugnot faisait le métier et enquillait les points ; de ce fait,  Feurs  virait à la mi-temps avec un pécule intéressant : 44 - 30. Les Foréziens maintenaient le rythme dès la reprise mais le score restait à une quinzaine de points d'écart, la faute à un Sébastien Ruiz efficace et polyvalent. Nico Grégoire prenait une faute technique sévère et les visiteurs baissaient les bras, Maxime Bourrat mettait de la vitesse et alimentait Théo et Michael, excellents hier soir avec à eux deux 33 points et 15 rebonds. Le match se finissait sur un bon rythme, sans John, Julien, Michael sur le banc, encourageant leurs camarades derrière un Laurent Cazalon charismatique en tenue civile. Le score est sans équivoque 85 - 59 et  joueurs + staff  sont à féliciter et méritent la confiance maintenue au milieu de semaine par les Dirigeants. Une nouvelle équipe est-elle née ? réponse le 20 décembre soit dans trois matchs avant une trêve bien méritée.

Les marqueurs :  J.  Beugnot : 20 - Michael Ochereobia : 18 - T. Vial : 15 - J. Cortey : 11 - A. Combe : 8 - M. Bourrat : 6 - M. Blein : 4 - A. Dumoulin : 3.

 

Feurs rechute au BC Nord-Ardèche : 57 - 74

Les Verts sont toujours convalescents et c'est bien dommage. Privés de Laurent Cazalon, dans la salle d'Annonay, ils ont été au coude à coude avec les locaux jusqu'à la 32ème minute : 52 - 52, le sort allait-il leur sourire ce soir là ? Que nenni, les hommes de Captain Julien allaient prendre un éclat (22 - 5) pour finalement revenir avec une défaite un peur lourde. Cependant, les hommes de Coach Hughes ont laissé trop de lancers (15) et leur pourcentage de shoots à 3 points a été famélique. Dommage car malgré ce handicap, les Foréziens étaient devant à la mi-temps (35-32) et auraient pu compter un écart plus conséquent sans cette maladresse récurrente. Bref, il faut vite se focaliser sur le match contre Le Puy ce samedi qui sera de nouveau un match à quatre points............

Les marqueurs : J. Cortey : 17 - M. Ochereobia : 15 - J. Beugnot : 12 - T. Vial : 6 - M. Bourrat : 3 - M. Blein : 2 - Fred Giraud : 1 - A. Combe : 1.


 

Ils ont été magnifiques : 84 - 65 contre Oullins !

Comme la semaine dernière contre le BCM, les Foréziens ont gagné 3 quart-temps mais cette fois, ils ont remporté une victoire sans appel et importante pour le moral  avec une seconde mi-temps qui leur servira de référence. Oullins se présentait sans Miguel, blessé. Les Foréziens, motivés et appliqués, réalisaient un premier quart-temps intéressant avec un T. Vial et J. Beugnot concluant de nombreuses actions bien construites (18 - 13 pour nos couleurs). le second quart-temps fût cauchemardesque pour les locaux, abusant trop de tirs à 3 points et oubliant la défense sur Cornud et Tatchoum  qui nous punissaient à coups de tirs primés. La sanction était sévère à la pause citrons : 31 - 41 (soit un 13 - 28 dans ce second quart). Les murs du vestiaire ont tremblé à la mi-temps car ce n'était plus la même équipe qui allait revenir sur le terrain . Agressifs à souhait, privilégiant le jeu intérieur tout en étant efficace à 3 points, les locaux infligeaient un 27-10 à des Lyonnais abattus. Les locaux allaient-ils tenir ? oui !  car continuant à bien défendre, à verrouiller le rebond avec Théo Vial et Michael Ochereobia (17 rebonds à eux deux), ils asphyxiaient leurs adversaires avec en plus, un L. Cazalon qui jouaient quelques minutes en montrant tout son talent : un 3 points à un moment crucial et quelques passes laser à l'intérieur. Les Verts avaient reverdi en ne perdant que 5 ballons en seconde mi-temps (contre 9 en première) et réalisant un 5 sur 7 à 3 points (contre 1 sur 9 en première). La défense avait aussi bien fonctionné avec seulement 22 points encaissés dans le second acte. Bref, on se souviendra de  cette belle victoire 84 - 65 et surtout les nombreux sourires sur tous les visages du Team Forézien. Chapeau les gars !

Les marqueurs : J. Beugnot : 22 - J. Cortey : 16 - M. Blein : 11 -F. Giraud : 8 -  M. Ochereobia : 7 - T. Vial : 7 - M. Bourrat : 7 - L. Cazalon : 5 - A. Dumoulin : 1




 

FEURS signe un ex-Pro A et international A : Laurent CAZALON

Suite à la blessure de Clément VACHER dont la date de retour est inconnue, les Dirigeants ont décidé de rechercher son remplaçant avec des qualités de shooteur. Leur choix s’est arrêté sur un joueur avec un CV impressionnant : l’ex-Choralien Laurent CAZALON, 35 ans, 1m 95 qui peut jouer aux poste 2,3 et 4. Laurent a décidé de revenir sur la région et de préparer ses diplômes d’entraineur. Rappelons qu’il a été formé à Dijon, Champion de France Pro A et vainqueur de la Semaine des As avec la Chorale de Roanne en 2007, a été international 6 fois avec l’équipe de France A en 2008 et a joué 11 matchs d’Euroleague en 2007-2008, excusez du peu ! C’est un joueur adroit  et spectaculaire, la preuve sa victoire au concours de Dunks en 2001 durant le All Star Game. C’est le plus gros CV à ce jour qui aura porté les couleurs de FEURS FOREZ BASKET , en mauvaise posture à ce jour dans la poule A de Nationale 2.
Laurent  sera à l’entrainement Lundi 10 Novembre et devrait être qualifié pour le match contre Oullins samedi 14 Novembre.


 

Imméritée et rageante la défaite contre le BCM : 74 - 75 !

La poisse poursuit nos couleurs qui ont abandonné la victoire à nos voisins pour un point. 1300 personnes dans le Forézium, un excellent état d'esprit sur le terrain, et dans les tribunes, un duo arbitral bon: tous les ingrédients ont été présents pour réussir ce derby. Cependant, les Verts seront tombés dans le faux rythme imposé par Coach Pons et auront perdu leur adresse  au fil des minutes. Pourtant les Foréziens auront gagné les 3 premiers quarts-temps : 18-17, 16-15, 18-12 grâce à un Michael Ochereobia qui aura montré (enfin) ses capacités. On pensait qu'au buzzer de la fin du 3ème quart-temps, le plus gros avait été fait avec un écart de 8 points suite à un 3 points de Maxime Bourrat mais les Bécémistes sortaient une zone 1-3-1 sur laquelle les locaux allaient se casser les dents, et les Montbrisonnais donnaient les clefs de la maison  à Forbes qui n'aura raté qu'un tir durant cette partie et inscrit 26 points.Il faut relever la tête, faire son méa-culpa, poursuivre le bleu de chauffe, maintenir l'union sacrée joueurs - staff - dirigeants et protéger le groupe de tous les donneurs de leçons environnnants. Un nouveau joueur va arriver, un nouveau match à domicile se profile, la vie continue...............

Les marqueurs : M. Ochereobia : 17 - J. Cortey : 13 - F. Giraud : 13 - J. Beugnot : 11 - M. Bourrat : 9 - M. Blein : 5 - T. Vial : 4 - A. Combe : 2.


 

Bien trop court à Prissé : 75 - 85 !

Les Foréziens étaient trop diminués pour inquiéter des locaux costauds physiquement dominant le rebond offensif et emmenés par un Thompson jouant très propre sur les deux côtés du terrain. En effet, aux blessures de C. Vacher et A. Combe, s'est ajouté un M. Ochereobia absent des débats, laissant ses équipiers lutter en vain, malgré un premier quart-temps égal (20-20)  et un dernier quart-temps gagné par nos Verts (24-17). L'heure est à la mobilisation avant de recevoir un BCM avide de se racheter de sa défaite à domicile contre Oullins.

Les marqueurs :J. Beugnot: 29 - J. Cortey : 20 - T. Vial : 14 - M. Blein : 5 - M. Bourrat : 5 - A. Dumoulin : 2



 

Feurs gagne avec ses tripes .... et le public : 81 - 76 !

Il a fait très chaud ce samedi au Forézium , la raison ? : un duo arbitral qui a sérieusement altéré le spectacle entre deux équipes joueuses. A cette guerre des nerfs contre les hommes en gris, les Foréziens sont toutefois sortis vainqueurs. Les locaux démarraient fort avec John et Michael agressant le panier adverse.Les Lyonnais répliquaient par  Ben Aissou et Vauquois efficaces. Les Foréziens allaient creuser un petit écart de 10 points grâce aux nombreux lancers francs réussis par John Beugnot. Et là, commençaient la symphonie des référés qui infligeaient 3 anti-sportives aux locaux. L'OLB ne tremblaient pas et rattrappait son retard à la mi-temps : 41-40 pour les Verts. le seconde mi-temps était un mano à mano entre les deux équipes, Michael Ochereobia dominant la peinture adverse en début de seconde mi-temps. Nouvelle séance de coups de sifflets venus d'ailleurs avec des anti-sportives + disqualifiante à John Beugnot, une technique à Julien Cortey, une 5ème faute imaginaire à Michael Ochereobia ! la salle d'un coup se transformait en brasier et poussait ses favoris,  diminués de son trident majeur. Les visiteurs menaient de 6 points à 8 mn de la fin et c'est le moment ou Maxime Bourrat choisissait de prendre ses responsabilités en réalisant un "showtime" étincelant : 15 points dans ce dernier quart-temps tout en drive dans la défense un peu trop haute de l'OLB. Théo Vial se faisait ouvrir l'arcade par Vauquois (4 points de suture); ce dernier prenait une technique derrière et deux anti-sportives étaient sifflées contre l'OLB. Les mouches avaient changé d'âne et les Foréziens, avec un état d'esprit remarquable, remportaient une victoire qui comptera pour son avenir. A noter l'importance du banc local (40 % des points marqués) et le sang-froid de la coach adverse  F. Fombonne extirpant de la salle quelques joueurs énervés de son équipe, évitant une échaffourée qui aurait encore plus ternie cette chaude soirée.

Les marqueurs : M. Bourrat : 21 - J. Beugnot : 17 - M. Ochereobia : 11 - J. Cortey : 9 - A. Dumoulin : 7 - A. Combe : 6 - F. Giraud : 4 - T. Vial : 3 - M. Blein : 3.


 

Feus se fait braquer à Aix : 75 - 79

Les Foréziens ont vécu un véritable hold-up chez le leader le PABA Aix. En effet, ils ont mené 39 minutes et derrière s'est déroulé une dernière minute cauchemardesque, les privant d'une victoire et d'un exploit pourtant ô combien mérité.
Sérieux et appliqués, les Verts vont mener le premier quart, puis regagnent les vestiaires avec un score en leur faveur de 37 à 35, Harris ayant tenu son équipe en vie en cette première mi-temps. La seconde mi-temps est acharnée et malgré l'appui du public Aixois, les Verts ne lâchent pas et sont devant à la 30ème minute 65 à 61. L'écart va même monter à 10 points à la 37 ème minute et là, le cauchemar commence : public en feu, défense très agressive (le site de PABA désigne Harris en "casseur de chevilles" !!!!!!!!), Liorel le meneur en sniper à 3 points et l'écart fond. Cependant, les Verts mènent encore de 3 points,  là le corps arbitral va les enfoncer en sifflant une anti-sportive à John Beugnot très discutable et en oubliant un pied local donnant une contre attaque facile  alors que tous les joueurs étaient arrêtés. Rageant alors que les Foréziens auront donné une image bien meilleure que lors des premiers matchs, prouvant que le travail paie. Oublier cette déception et préparer en guerrier le match contre l'OLB samedi, tel est le programme de cette semaine mais Dieu que cette défaite est injuste.

Les marqueurs : J. Beugnot : 21 - J. Cortey : 17 - F. Giraud : 11 - T. Vial : 10 - M. Ochereobia : 6 -
 A. Dumoulin : 6 -  M. Bourrat : 2 - A. Combe : 2.



 

Une belle première contre l'AL St Priest : 79 - 60

Ouf ! les Foréziens ont enfin obtenu leur première victoire !. De plus, elle fut sans sans contestation tant les Verts ont mis tous les ingrédients pour assommer le match dès la première mi-temps  42 - 22 (1° quart : 21 - 10). Les Verts furent mis en selle par leur leader John Beugnot, auteur d'un match XXL (24 pts; 5/7 à 3 points, 16 rebonds !). La seconde mi-temps fut plus laborieuse, les Rhodaniens ayant haussé leur agressivité. Les deux derniers quarts-temps ont été très disputé : 16-18 . 21-10. Coach Hugues était satisfait de sa défense (60 points encaissés et de son attaque en première mi-temps. Restons humbles et remettons le bleu de chauffe pour aller affronter un cador de la poule samedi prochain : Pays d'Aix en Provence, solide leader après 4 journées.

Les marqueurs : J. Beugnot : 24 - T. Vial : 15 - M. Blein : 11 - F. Giraud : 8 - M. Ochereobia : 6 - F. Giraud : 5 -
J. Cortey : 5 - A. Dumoulin : 3.



 

Une défaite 50 - 60 à Aubenas , de la déception mais aussi de.....l'espoir.

Les Foréziens n'ont pas réitéré leur exploit de la saison dernière dans la salle albenassienne. A qui la faute ? à une maladresse à 3 points et aux lancers francs rédhibitoire à ce niveau, quelques coups de sifflet intempestifs dans le dernier quart... et pourtant, tous les ingrédients défensifs ont été mis en oeuvre pour que l'attaque puisse être mise en lumière (8 interceptions en première mi-temps, 60 points encaissés). Hughes était déçu du résultat qui ne couronnait pas les efforts déployés par chacun. Les Verts auront joué les yeux dans les yeux avec leur hôte : 11-10 ; 26-22 ; 36-36. Un 8-0 dès le début du dernier quart donnait la victoire aux locaux dont leurs vedettes Creppy et Gibson auront été bien maîtrisé. mais ce sont les hommes du banc qui apporteront leur écot à cette victoire obtenue dans la douleur. Aux Foréziens de continuer sur cette implication dès ce samedi contre l'AL St Priest pour un math à quatre points....

Les marqueurs  : J. Beugnot : 14 - M. Ochereobia : 12 - C. Vacher : 8 - T. Vial : 6 - J. Cortey : 4 - M. Blein : 4 - 
 A. Combe : 2.


 

Trou noir au Forézium : 66 - 84 contre l'UPAB

Les supporters pensaient vivre une belle fête pour ce premier match, il auront vécu comme tous, une soirée cauchemar. Comment les Verts ont-ils pu être à ce point méconnaissables à perdre des balles, rater des paniers faciles, laisser des espaces aux shooteurs adverses, bref à déjouer pendant 30 minutes. L'UPAB aura eu le temps de mettre sa stratégie défensive derrière un Néri qui aura donné le temp défensif et un Jacon qui aura eu le tout le temps pour prendre et réussir ses shoots ouverts. Le match aura mal commencé pour les locaux qui étaient menés 21-7 au bout du premier quart. Le second était famélique pour nos couleurs qui rentraient au vestiaires avec un score de 21 - 37 malgré un primé de John Beugnot au buzzer. Le réveil Forézien allait-il sonner ? pas du tout, au contraire ce fut un quart temps cauchemardesque avec un 29-14 encaissé. Les locaux souffraient martyrs et le duo arbitral leur enfonçait un peu plus la tête sous l'eau avec 3 fautes antisportives bien sévères. A 66-35, la messe était dite ; il ne restait qu'une arme à sortir : l'orgueil pour finir avec un score un peu plus décent. Les Verts réalisaient un meilleur quart-temps gagné 29-18 face à une équipe qui finissait en roue libre, sûrement surprise de gagner aussi facilement. Nos joueurs ne méritent pas cela et ont montré un autre visage durant la préparation. Aussi, on va vite les laisser reprendre confiance, les beaux jours reviendront avec du travail et de la sérénité.
Samedi prochain : déplacement difficile à Aubenas.

Les marqueurs : J. Cortey : 19 - J. Beugnot : 16 - M. Ochereobia : 12 - C. Vacher : 12 - . Blein : 6 - F. Giraud : 1.

 

Golfe-Juan était trop fort : 68 - 97

Les Foréziens n'aiment pas les voyages sur la Côte d'Azur ! déjà défait largement la saison dernière, ils ont récidivé ce samedi en perdant nettement face à un "géant " de la poule : Golfe-Juan. Les Foréziens auront pourtant résistér une mi-temps (31 - 41)  avant de sombrer dans le dernier quart-temps, le physique et le talent des locaux ajoutés à la chaleur et au long déplacement ayant fait la différence. Coach Hughes ne regrette rien et est admiratif du vainqueur : "c'est une équipe pleine de talent, inchangée par rapport à la saison dernière, auquel est est venu se rajouter Moussa Badiane venant de Pro B avec ses 2 m 08". Cette rencontre aura permis à John Beugnot de renouer avec la compétition, lui qui a raté 7 matchs de pré-saison et de préparer le choc de samedi prochain avec le derby contre l'UPAB à 20 h ce samedi au Forézium.

Les marqueurs : J. Cortey : 23 - J. Beugnot : 14 - M. Ochereobia : 13 - T. Vial : 7 - A. Combe : 4 - C. Vacher : 3 - A. Dumoulin : 3  - M. Blein : 1 - F. Giraud : 0 - M. Bourrat : 0.