Enfants du Forez de Feurs
 
 

NEWS ESTIVALES..............

Image en ligne
Nous sommes heureux de vous informer de la naissance de Isaïah, fils de Zaka Alao en date du 27 Juin 2017. La maman Aurélie et le bébé se portent très bien. Toutes nos félicitations !
 
Aurélien Patey et Vladica Jovanovic joueront ensemble la saison prochaine ! : en effet, ils ont signé pour le club de NM2 de Valence-Condom Gers Basket. Tous nos voeux de réussite Aurél' et Vlad !
 
Cédric Mansaré à l'Afrobasket : Cédric sera le chef de file de la Guinéé qui jouera ses matchs de poule C à Tunis dès le 8 Septembre contre la Tunisie, le Cameroun et le Rwanda. Suivez les matchs de Cédric sur le site de la FIBA : http://​www.​fiba.​com/​fr/​afrobasket/​2017
 
Saison 2017-2018 : Nous devrions avoir la composition des poules et le calendrier pour le 28 Juillet 2017. Patience.......
 
 
 
 
 

JULIEN CORTEY SUR TL7 CE LUNDI 26 JUIN !

Efendi Demir dans la cadre de  l'émission hebdomadaire SPORT 7 de la chaîne Ligérienne TL 7 est venu interviewer Julien Cortey au Forézium sur la saison écoulée mais surtout faire connaissance de la nouvelle équipe 2017-2018 mise en place. Retrouvez ce reportage à partir du lien ci-dessous  (à partir de 17 minutes 20 secondes) :
 
 
Merci Efendi et TL7 !
 

LES MATCHS AMICAUX SONT CONNUS !

Julien Cortey a arrêté la reprise des entrainements au Dimanche 30 Juillet. Il a également conclu une liste de 5 matchs amicaux dont nous vous communiquons le détail :
 
- Vendredi 11/08/2017 20 h à Montchal contre Ouest Lyonnais (NM2)
- Jeudi 17/08/2017 20 h à Feurs contre Lyon SO (NM2)
- Mardi 22/08/2017 20 h à Dardilly contre Ouest Lyonnais (NM2)
- Vendredi 25/08/2017 20 h à Ste Foy les Lyon contre Lyon SO (NM2)
- Jeudi 31/08/2017 20 h à Roche la Molière contre Phénix Roche (NM3)
 
La reprise du championnat est fixé au samedi 9 Septembre 2017.
 
 
 

LOUIS PROLHAC ET MATHIEU BOYER BOUCLENT LE RECRUTEMENT !

La priorité de Julien Cortey cette dernière semaine était de trouver un remplaçant à Ben Tillon. Son choix final se sera porté sur Louis Prolhac - 1 m 77 - 25 ans de Clermont Basket (Nationale 2). Ce meneur de jeu atypique, pur produit Clermontois, aura réalisé une saison magnifique avec 15.92 pts de moyenne (7ème marqueur de la Poule D) dont 38 contre Besançon. Créateur et scoreur à la fois, il devrait être le feu follet du Forézium !
Julien a voulu également densifier sa raquette avec la signature de Mathieu Boyer - 21 ans - 2 m 06, jouant à Sorgues (N3 - Poule L). Mathieu aura survolé la poule avec 24.26 pts de moyenne, terminant 3ème marqueur de la Nationale 3 toutes poules confondues (144 équipes !). Ce jeune et gros potentiel a été séduit par le discours de Julien Cortey à le faire progresser tout en ayant du temps de jeu dans une équipe réputée pour faire jouer les jeunes.
Le recrutement est donc terminé avec une beau mélange de joueurs expérimentés et de jeunesse, sans joueur étranger pour la première fois depuis très longtemps à Feurs.
 
Départs : V. Jovanovic (Valence-Condom N2) - Ben Tillon - A. Patey (Valence-Condom N2)- F. Giraud (arrêt).
 
Arrivées : C. Mansaré (UDG Dax N2) - B. Albert (La Pontoise N3) - L. Prolhac (Clermont Basket N2) - M. Boyer (Sorgues N3).
 
Restent : T. Vial - J. Beugnot - Z. Alao - G. Lance - J. Wiltz - T. Brunel.
 
La reprise de l'entrainement aura lieu le dimanche 30 Juillet à 10 h 30. 5 ou 6 matchs amicaux sont prévus.
 
Photo de L.Prolhac : Clermont Basket
 
 
 

CEDRIC MANSARE ET BASTIEN ALBERT ARRIVENT !

Après une belle saison couronnée par une  4ème place, Julien Cortey veut poursuivre cette dynamique positive en bâtissant une équipe équilibrée et attractive.
Avant de procéder au recrutement qui est toujours une tâche fastidieuse, l'inventaire des départs est le suivant :
- Vladica Jovanovic et Aurélien Patey quittent le club.
- Fred Giraud prend sa retraite sportive.
- Ben Tillon quitte malheureusement aussi le club, sa reconversion professionelle ne pouvant être compatible avec les exigences que demande à ce jour la Nationale2.
Nous remercions vivement ces 4 joueurs irréprochables à tous niveaux  et leur souhaitons tous nos voeux de réussite dans leurs nouveaux challenges.
Au niveau arrivées, Cédric Mansaré est la recrue phare du mercato Forézien. Ce Franco-Guinéen de 32 ans, 1 m 98 - 105 kgs joue poste 3. Fort défenseur et scoreur reconnu, il sort d'une belle saison à UDG DAx (NM2 - Poule A) où il fût le meilleur marqueur de son équipe avec 13.96 Pts de moyenne avec une pointe de 37 contre Bordeaux. Originaire de Clermont, il a cotoyé la N1 avec Brest, Rueil, Sorgues, Le Puy et la JA Vichy. Il est international Guinéen où il a compilé 13.2 pts et 4 rebonds lors des éliminatoires de l'Afrobasket en Avril dernier. Ce joueur spectaculaire devrait régaler le Forézium.

Julien a également reçu l'accord d'un jeune joueur qu'il suivait depuis 2 ans : Bastien Albert de La Pontoise Basket  - 23 ans - 2 m 00. Ce poste 5 tournait à 16.9 pts de moyenne en N3 avec une pointe à 38 contre Terres-Froides. Ce jeune Kiné, passé par St Jean-Bonnefonds apportera sa fougue et son côté athlétique à l'intérieur en complément de Théo Vial.

Julien est en contact avec un meneur confirmé pour remplacer Ben et un jeune intérieur pour compléter la raquette.
Il est à noter que John Beugnot a prolongé jusqu'en Mai 2020.
 
A suivre.......................
 
 

A JULIEN WILTZ LE TROPHEE TRADIBAT 2017 !

Christian Aspin et Eric Sardin avaient convoqué partenaires, presse et joueurs pour remettre le traditionnel Trophée Tradibat. Cette année la Commission de Gestion NM2, à la demande de Julien Cortey, a souhaité récompenser le joueur qui a montré la plus grosse progression sur la saison. C'est notre Méridional Julien Wiltz qui a été élu à l'unanimité . Julien, après une année d'intégration à la NM2, a passé un cap physique et mental dans son volume de jeu, occupant une place dans le 5 majeur lors du  dernier tiers de saison. Julien Cortey valide : " Julien a beaucoup travaillé et sa progression est réelle, c'est aussi un gars attachant sur lequel je compte pour la saison prochaine à atteindre les objectifs fixés". Julien Wiltz remercia ses équipiers, le staff  et pouvait prendre le chemin des vacances dans sa Provence natale avec un beau trophée !
 
 
 

ENORMISSIME VICTOIRE DE FEURS AU BCM : 98 - 85 !

C'est à un énorme derby à laquel les spectateurs ont assité avec une intensité et une adresse qui rendent ce sport très beau, le tout dans un esprit de fair-play remarquable aussi bien sur le terrain que dans les tribunes. Cela était démontré juste avant le coup d'envoi avec la mise à l'honneur de Fred Giraud par les 2 derniers Présidents Bécémistes JP Forestier et J. Chaux.
C'est le BCM qui démarrait le mieux cette partie en étant adroit de loin par Bado et Nelaton. Feurs subissait un petit break 2-12 et allait revenir par des actions à l'intérieur. T. Vial prenait vite deux fautes et c'est Aurélien Patey qui allait être un bon relais, permettant aux Foréziens de coller aux basques du BCM à la fin du premier quart :  19-20. Le mano à mano continuait à la reprise avec des Foréziens qui souffraient au rebond face à un Awich et Veillet pugnaces. Mais Feurs réglait la mire à trois points et Ben Tillon et Julien Wiltz frappaient fort. Zaka Alao montait en régime et Feurs virait en tête à la pause : 45-40.
Feurs allait redémarrer en trombre en passant un 17-2 aux locaux dépassés par un Zaka Alao en mode show-time, un John Beugnot déroutant  à 8 m et un Ben Tillon en régulateur-maestro. On pensait que le BCM allait sombrer mais Bado et Awich au four et au moulin passaient un 12-0 aux hommes de Fred mais Feurs gardait une avance de 8 points à l'aube du dernier quart : 72-64. Les Foréziens perdaient 3 ballons consécutifs et redonnnaient confiance aux locaux en contre-attaque. Pire, un coup de mou du duo arbitral offrait une égalisation aux locaux 78 - 78 à 6 minutes de la fin dans une salle bouillante ! mais les cadres Foréziens ne tremblaient pas 3 points et Julien Cortey sortait sa zone 1-3-1 sur laquelle s'empalaient les Bécémistes. J. Beugnot et Fred Giraud verrouillaient le rebond et Feurs s'imposait 98-85 après un très bon match des 2 équipes. La quintette Forézienne  John-Zaka-Ben-Julien-Fred aura été époustouflante à 3 points (16 / 33) et l'équipe efficiente dans toutes les colonnes de stats avec une évalution collective de 125 ! Bravo et respect Messieurs les joueurs et Coachs ! Merci aux 150 supporters Foréziens qui auront perdu leurs voix mais récompensés par un tour d'honneur émouvant des joueurs Foréziens.
Le BCM aura été courageux mais aura souffert d'un manque de rotations. Des rétrogradations administratives peuvent leur permettre d'être repêché et de vivre, en conséquence, la saison prochaine de nouveaux derbies toujours agréables à jouer et à regarder.
Vous pouvez revivre le match via MONTBRISONTV.COM (merci Richard Bret) :https://​www.​mon​tbri​sont​v.​com/​copie-​de-​ancre-​1
Les marqueurs : Z. Alao : 24 - J. Beugnot : 22 - A. Patey : 13 - F. Giraud : 12 - J. Wiltz : 11 - T. Vial : 6 - F. Giraud : 6 - G. Lance : 2 - V. Jovanovic : 2 - T. Brunel :0.
 
 
 
 

FEURS ASSURE SA 4 EME PLACE AU PUY : 76-65 !

Les protégés de Julien Cortey ont fait coup double dans la Préfecture Vellave : une victoire bien maîtrisée et la 4ème place assurée suite à la défaite de Pfastatt dans sa salle. John Beugnot était préservé suite à un coup sur le genou ; en face Williams est out pour la saison suite à une fracture de fatigue.
Contrairement au match contre Beaujolais, Feurs fait une bonne entame grâce à un Julien Wiltz inspiré. Zaka Alao prend le relais alors que Pothion et Benhamed sont les Ponots le plus dangereux. Aussi, Feurs tourne logiquement en tête à la fin du premier quart : 17-13. Les Ponots vont faire une meilleure entame du second quart en étant très adroits à 3 points (6 primés en 10 mn !) grâce au duo Pothion - Benhamed plus que prolifique. L'écart va monter à 9 points en faveur des locaux mais Feurs ne va pas paniquer. En défendant plus intensément, les Verts interceptent et obtiennent des paniers faciles. D'autres parts, le duo intérieur Théo Vial-Vlad Jovanovic, s'entendent comme larrons en foire dans la raquette et Feurs finit la mi-temps sur les talons du Puy : 35-36.
Dès le reprise, Feurs maintient la pression par Zaka et Julien à 3 points puis par le duo Théo- Vlad à l'intérieur aidé d'Aurélien Patey via des lancers. Le tandem adverse Pothion-Benhamed est aphone et Ben Tillon par un primé dans le corner donne un écart non négligeable à la fin du 3ème quart : 59-51. Les Foréziens vont être extrêmement lucides durant le dernier quart en faisant tourner le ballon et amenant ensuite le ballon à leur duo intérieur précité, auteur d'un gros chantier dans la peinture. Seul Benhamed joue le rôle du dernier combattant chez les Ponots et Feurs va tranquillement s'imposer 76-65. Comme l'avait demandé Julien Cortey, le 2 sur 2 a été réalisé. Il reste  la dernière étape de montagne qui aura lieu samedi prochain au BC Montbrison qui va jouer sur 40 minutes, son destin en Nationale 2. Nul ne doute que le combat sera âpre entre deux équipes très motivées en baisser de rideau de championnat Poule D très passionnant.
 
Les marqueurs : Z. Alao : 20 - T. Vial : 17 - J. Wiltz : 14 - V. Jovanovic : 13 - B. Tillon : 5 - G. Lance : 4 - A. Patey : 3 -
F. Giraud : 0.
 

DETECTION / RECRUTEMENT POUR NM2 & R1

Le jeudi 18 mai à 19 heures au Forézium, le club organise une séance de détection pour intégrer ses équipes de NM2 et R1 masculines.  Cette séance est ouverte à tous ceux qui souhaitent jouer et progresser au sein d'un club formateur, structuré, qui donne régulièrement la chance aux jeunes de rejoindre ses équipes fanions.
 
Contact :Coach Equipe NM2 Julien Cortey 06 81 15 25 48





 
 
 
 

COURTE VICTOIRE CONTRE BEAUJOLAIS : 81-78 MAIS UNE GRANDE FETE !

Pour la der à domicile, le Forézium avait mis son costume de gala : 1 200 personnes debout à la présentation des équipes pour l'entrée de Fred Giraud accompagné de ses 2 enfants. Ce fort moment d'émotions avait-il tétanisé ses équipiers tellement avides de lui offrir une belle victoire pour son dernier match à domicile ? on peut dire que oui car leur entame de match a été poussive. Si Julien Wiltz ouvrait le score pour les locaux, Beaujolais jouait en toute décontraction en prenant les rênes par l'intermédaire d'un Yaïci très efficace. Pire, les hommes de Macaire infligeaient un 9-0 à des locaux fébriles et Beaujolais virait en tête à la fin du premier quart 24-14 malgré un primé et deux lancers de John. Le second quart était un mano à mano offensif des 2 côtés avec comme acteurs le secteur intérieur de chaque équipe. Le duo Théo Vial-Aurélien Patey répondait au tac au tac au duo Diatta-Radenkovic mais les Foréziens n'arrivaient pas à grignoter leur retard et regagnaient les vestiaires sur le score de 49 à 39  en faveur de Beaujolais. Il fallait recadrer les troupes locales car 49 points encaissés en une mi-temps était un obstacle rédhibitoire pour gagner.
Le public voyait tout de suite le changement dès la reprise : une défense plus haute, du rythme et un brin d'adresse comme l'aime Benjamin Tillon. Ce dernier scorait deux fois de suite à 7 m, relayé par Julien Wiltz en transition et Macaire demandait un temps-mort pour stopper le 7-0 subi. Puis Vladica Jovanovic et Théo Vial s'entendaient comme deux larrons en foire dans la raquette et Feurs revenait à la hauteur de Beaujolais dans une salle qui s'enthousiasmait. Aurélien Patey pesait dans la raquette adverse et Feurs virait en tête 64-62 malgré un primé de ce diable de Yaïci. On pensait que Beaujolais allait craquer mais la première vertu des visiteurs, c'est d'être une équipe accrocheuse. Aussi, les contacts dans la raquette étaient de plus en plus durs, le rythme échevelé, l'ambiance dans les tribunes bouillante ! Radenkovic et Diatta se battaient et scoraient, Aurélien Patey et Vladica répondaient. Un primé de Ben Tillon croyait délivrer la salle mais Aujogues répliquait. Cela devenait irrespirable lorsque Yaïci marquait à 3 points, répondant à des lancers de Zaka Alao. Théo ratait un lay-up et Beaujolais avait la balle d'égalisation entre les mains. Aujogues manquait la mire et le Forézium pouvait exulter : il avait été le sixième homme parfait et avait aidé son équipe à rester invaincue à domicile sur 2017. Coach Macaire pouvait féliciter ses joueurs : sans l'Américain Young, son équipe avait produit un excellent match qui s'était joué à pas grand chose. Le temps était venu ensuite à un ultime hommage à Fred Giraud. Si Fred n'a scoré aucun point, il aura cadenassé le meilleur marqueur de la poule M. Simon en le laissant à 10 points seulement. Chapeau l'artiste !
Il reste 2 matchs à disputer à l'extérieur qui sont des derbies contre deux équipes jouant leur survie en Nationale 2 ; Le Puy et Montbrison. Aux hommes de Julien Cortey de bien se préparer à ces 2 combats s'ils veulent garder leur 4ème place !
 
Les marqueurs : T. Vial : 21 - B. Tillon : 18 - Z. Alao : 11 - C. Jovanovic : 11 - A. Patey : 9 - J. Wiltz : 6 - J. Beugnot : 5 - F. Giraud : 0 - G. Lance : 0.
 
 
 

AUBENAS ETAIT TROP FORT : 57 -86 !

On savait les Albenassiens en pleine euphorie, la bande à Julien Cortey a pu en mesurer les conséquences. Les hommes de Coach Moatassim Rhennam ont joué un match parfait , préparant positivement la finale de la Coupe de France ce vendredi, ne laissant ainsi aucune chance à leurs visiteurs. Aubenas mettait d'entrée la pression via sa puissance intérieure (Ipouck et Barradji) et son jeu extérieur très propre via Duro et le phénomène Tchoumbaye. Feurs réagissait par des shoots primés (Julien - Greg -John) mais Chardon finissait très fort le premier quart-temps où les Verts subissaient déjà un petit écart : 14 - 24. Le second quart-temps allait être du même acabit : un Aubenas dominant offensivement via ce diable de Chardon et Tchoumbaye et étouffant défensivement par son intensité et sa puissance athétique. Feurs n'allait scorer que 10 points via Aurélien Patey et un primé de Zaka en fin de mi-temps et la messe était dite à la mi-temps 24 -43.
Feurs était moins à la peine dans le 3ème quart et jouait les yeux dans les yeux grâce à un Ben Tillon performant derrière la ligne avec 4 primés consécutifs mais Chardon et Tchoumbaye régalaient également à mi-distance et les Verts n'arrivaient pas à réduire l'écart à l'aube du money-time : 43-65. Le dernier quart-temps n'allait pas être une partie de plaisir pour les hommes de Fred Giraud. Aubenas ne lâchait rien et ce sont les Foréziens qui s'usaient face au roc local et commettaient de nombreuses fautes (11 pts encaissés sur lancers rien que dans ce quart-temps). Julien Wiltz et Théo Vial essayaient d'amener un peu de scoring mais Aubenas engrangeait une 21 ème victoire consécutive sur le score sans appel de 86-57. Il faut féliciter cet adversaire et son Coach pour la qualité du basket proposé qui devrait les propulser, sauf déconcentration malvenue, vers l'étage supérieur. Souhaitons leur également le Trophée Coupe de France qui mettrait en valeur la qualité de la Poule D de ce championnat de Nationale 2.
Concernant nos Foréziens, ils vont avoir une quinzaine de récupération puis de travail avant de recevoir Beaujolais qui les talonne au classement. La quatrième place est jouable mais il faudra faire un 3 sur 3 contre Beaujolais, au Puy et au BCM, ces deux derniers jouant leur survie en NM2. Quelle fin de championnat haletante aussi bien pour les joueurs que les supporters attendus nombreux pour ces 3 derniers chocs !
 
Les marqueurs : B. Tillon : 14 - J. Wiltz : 12 - T. Vial : 9 - A. Patey : 9 - J. Beugnot : 5 - Z. Alao : 4 - G. Lance : 3 - V. Jovanovic : 1 - F. Giraud : 0.
 
 
 
 
 

FEURS ENCHAINE CONTRE PFASTATT : 83 - 76 !

Le Forézium  a encore vibré ce samedi et a même poussé fort ses favoris pour les aider à gagner un match encore homérique contre une excellente équipe de Pfastatt coaché par JL Monschau qui aura, avouons le, usé de son CV pour mettre une pression énorme sur les arbitres, créant une certaine tension sur le terrain et dans les gradins remplis de plus de 1 000 personnes.
Feurs, privé de Zaka Alao, blessé,  mettait la pression d'entrée par Julien Wiltz, Ben Tillon et John Beugnot. 5 primés plus tard, les Foréziens voient lesAlsaciens dans leur rétrovisuer, la faute à Willig et Daure répliquant derrière la ligne également. Un score de parité survient à la fin du premier quart : 25-25. Le même tempo est de mise dès le second quart, Théo Vial et Vladica Jovanovic faisant le job dessous, mais Pfastatt, inspiré et adroits à l'image du virevoltant Bah et du bondissant Grebongo, prend un avantage de 9 points : 45-34. Le public local se réveille et un brin de folie envahit le Forézium : un panier de John, deux primés de Ben Tillon et un panier à 7 m au buzzer de Greg Lance et tout le monde est renvoyé aux vestiaires sur un score de parité : 45 -45 qui aura enthousiasmé le public avec pas moins de 15 tirs primés en tout en 20 minutes !
le 3ème quart va être somptueux : Julien Wiltz et Théo Vial provoquent un petit écart, la défense Forézienne est plus intense sur les Alsaciens ce qui provoque des balles perdues et Théo Vial claque un dunk en contre-attaque. Ben Tillon enfonce les bleus par 2 primés et les Foréziens infligent un 31-14 dans ce quart-temps leur donnant un soupçon de victoire 76 - 59 à l'aube du money-time. Mais le sorcier / Coach Monschau est un compétiteur et il va galvaniser ses troupes avec une défense tout terrain. Les Verts balbutient leur basket, font des mauvais choix et Pfastatt revient à 76-79. La tension sur le terrain est à son extrême, la bagarre aux rebonds intense, le public pousse et les arbitrent essuient la foudre de Coach Monschau sans que ce dernier soit sanctionné ! Il reviendra à Ben Tillon de faire l'intervention salvatrice, d'inscrire ses deux lancers et de pouvoir savourer une belle victoire 83-76 pour fêter l'arrivée de son fils Lucas.
Le spectacle et l'adresse (23 tirs à 3 pts réussis) ont été à la hauteur de l'enjeu. Les Foréziens chipent provisoirement la 4ème place à leurs visiteurs d'un soir et enchainent surtout 3 matchs de haute volée. Bravo encore à tous les acteurs et au public qui aura été plus qu'un sixième homme !
 
Les marqueurs : B. Tillon : 24 - J. Beugnot : 16 - T. Vial : 14 - J. Wiltz : 12 - V. Jovanovic : 9 - F. Giraud : 3 - G. lance : 3 - A. Patey : 2 .
 
 
 
 
 
 

REMARQUABLE EXPLOIT DE FEURS A PONT DE CHERUY : 80-74 !

Un gymnase plein à craquer avec tambours, cheerleaders, speaker en chauffeur de salle : le décor était planté pour nos Foréziens privé de Vladica Jovanovic blessé (petite déchirure). Cela n'effrayait pas nos Verts qui entamaient le match par le bon bout avec un primé de Zaka et 5 points de Julien Wiltz. Le score était de 11 à 4 pour nos couleurs et Coach Dumortier prenait un temps mort. L'effet était immédiat avec Dahak à 3 points et Laye Basse à l'intérieur. Zaka subissait un traitement de choc non réprimandé par les arbitres qui le faisait mettre hors de ses gonds suite à une intervention illicite de Domenech. Les arbitres infligeaient une technique à chacun , aucune au coach local qui était sur le terrain (!) et le premier quart se terminait dans la confusion en faveur des locaux : 17-11 (Feurs avait subi un cinglant 13-0). Laye-Basse faisait très mal à la reprise et Pont de Cheruy prenait dix points d'avance et on tremblait dans les rangs de la trentaine de supporters Foréziens venus au match. Mais les Foréziens ne paniquaient pas et mettaient un premier coup de froid au public local par 4 primés consécutifs de Julien Wiltz (1)  et John Beugnot (3). Feurs finissait le quart-temps en trombe avec 12 points de John dans ce quart-temps donnant un court avantage à la mi-temps : 36-34. Pas du tout impressionné par l'ambiance, Théo Vial et Julien Wiltz étaient efficaces dès la reprise, O. Silveira (bien cadenassé par la défense Forézienne) montrait le bout de son nez à mi-distance. Ben Tillon entrait alors en scène avec 2 primés à 8 m et Julien Wiltz jouait le couteau suisse en scorant de de près et de loin et permettait à Feurs de virer à 61-55 à l'aube du money-time. L'ambiance montait, Pont de Chéruy prenait feu grâce à son duo Coffey et Laye Basse, ce dernier auteur d'un dunk surpuissant dans la raquette Forézienne. Les foréziens allaient-ils craquer ? pas du tout, la maîtrise et la sérénité étaient du côté du banc Vert. Alors que Pont de Chéruy revenait à un point, Ben Tillon climatisait la salle par 2 primés et Julien Wiltz était toujours  en mode show-time (MVP avec 26 pts en 26 mn !). John Beugnot et Théo Vial via 2 lancers finissaient le travail et Feurs remportait une victoire homérique avec la manière en plus :  80-74. Tous les Foréziens et le staff sont à féliciter pour leur concentration, leur calme, leur grinta, leur solidarité et leur sens tactique tout au long de ce match. Cette énorme de victoire permet mentalement de bien préparer la venue d'un gros bras de la Poule samedi prochain : Pfastatt coachée par Mr Jean Luc  Monschau qui devance  Feurs d'un point au classement paour la 4ème place. Quel match en perspective !
 
Les marqueurs : J. Wiltz : 26 - T. Vial : 19 - . J. Beugnot : 16 - B. Tillon : 13 - Z. Alao : 5 - A. Patey : 1 - G. Lance : 0 -
F. Giraud : 0.
 
 
 

FEURS EN DEMONSTRATION CONTRE MULHOUSE : 112 - 83 !

Les Foréziens avaient soufflé le froid à Clermont Basket, une semaine plus tard c'est le show auquel ont eu droit les supporters venus encore nombreux au Forézium ! Pourtant, Mulhouse était craint par nos Verts d'autant plus que John Beugnot était cloué au lit victime d'un virus. 
Les Alsaciens ouvraient le score par Gitta ( c'est la seule fois qu'ils mèneront) mais Julien Wiltz par 2 primés et Théo Vial aidé de  Vladica Jovanovic à l'intérieur donnaient le tempo qui voyaient Feurs prendre un avantage  de 5 points grâce à un primé de Ben Tillon. ce premier quart-temps avait été un festival à 3 points avec 8 primés (4 de chaque coté).  Le second quart allait être sublime avec un nouveau festival de 3 points (10 au total !) avec un Julien Wiltz  et un Ben Tillon impressionnants d'adresse.  Les Mulhousiens répliquaient par 4 primés de suite via Godin et Gitta. La mi-temps était sifflée sur le score prolifique pour Feurs de 58 à 47, les spectateurs jubilaient avec 19 primés marqués dans une seul mi-temps ! . Les Foréziens avaient bien bloqué le Ricain Miles et le talentueux Acker, les Alsaciens étaient toujours en vie ! le 3ème quart voyait les locaux redoubler d'intensité en défense et dans leur jeu de transition. Zaka Alao se régalait de loin et en pénétrations; Julien Wiltz et Ben Tillon assommaient les Alsaciens à 3 points et la fin du 3ème quart survenait sur un score incroyable de 87 à 58 !. Le dernier quart permettait à Julien de donner du temps de jeu à T. Brunel, F. Brenier qui apportaient leur écot au scoring tandis que Théo et Vladica régalaient par des actions collectives dans la raquette. Le  score final est de 112 à 83, une correction pour cette équipe de Muhouse qui aura baissé les bras en 2ème mi-temps et cette victoire permet àà feurs d'accéder à la cinquième place . C'est aussi une beau cadeau pour les 36 ans de Zaka et un clin d'oeil de bon rétablissement à John ainsi qu'une satisfaction pour le staff de voir une prestation des 10 joueurs aussi aboutie . Relâche samedi prochain puis le 1° Avril  verra les Foréziens se déplacer chez un des 2 gros bras de la poule : Pont de Chéruy.

Les marqueurs : J. Wiltz : 23 - Z. Alao : 21 - T. Vial : 22 - B. Tillon : 16 - V. Jovanovic : 15 - A. Patey : 6 - F. Brenier : 5 - T. Brunel : 2 -
F. Giraud : 2 - G. Lance : 0
 
 

FEURS TOMBE DANS LE PIEGE DE CLERMONT BASKET : 68 -76 !

Julien Cortey avait averti ses troupes : "le déplacement chez le dernier Clermont Basket sera un piège". Hélas, il n'aura pas été entendu, ses poulains s'inclineront 76-68 alors qu'ils avaient fait le plus dur en prenant 9 points d'avance à 7 minutes de la faim. Malheureusement, ils vont encaisser un 17-1 rédhibitoire et dur à avaler pour le club Forézien. La bande de copains de Coach Bestoso aura vaincu une équipe Forézienne sans ressort. Clermont Basket a gagné le premier, second et dernier quart-temps : 28-22 ; 20-19 ; 17-11. Feurs  redressera la tête durant le second quart : 16-11. Un gros passage de Zaka Alao en début du dernier quart donnera l'espoir aux Verts de revenir avac la victoire mais le capitaine Eyraud et le feu follet Prolhac vont prendre feu et leurs adversaires voir leur jeu se déliter  permettant aux locaux de glaner une 3ème victoire dans ce championnat dont 2 contre des clubs Ligériens. Aux hommes de Fred Giraud de bien travailler cette semaine et de se remettre en question avant la venue de Mulhouse ce samedi, un match à 4 points pour les 2 équipes : Mulhouse pour ne pas descendre,  Feurs pour ne pas rentrer dans le ventre mou du championnat et de se faire peur avant d'affronter les 3 premiers du championnat : Pont de Chéruy, Pfastatt, Aubenas.
 
Les marqueurs : Z. Alao : 24 - T. Vial : 17 - J. Beugnot : 8 - J. Wiltz : 5 - V. Jovanovic : 5 - G. Lance : 4 - B. Tillon : 3 - F. Giraud : 2 - A. Patey : 0 - T. Brunel :0.
 

INTERVIEW DE ZAKA ALAO SUR BE BASKET

Retrouvez l'excellent interview de Zaka paru sur le site spécialisé BE BASKET. Il a été réalise par Vincent Lamarque, logisticien et responsable communication de LYON SO. Vincent, passionné de basket,  a la plume pertinente et anime également une page Facebook "NM2 - Poule D" où l'on peut trouver divers articles sur les 14 équipes de notre poule et toutes les stats ! bravo et merci Vincent !
 
 

FEURS A REGALE CONTRE LYON SO : 102-74 !

Julien Cortey tient son match référence : son équipe a fait une véritable démonstration de basket ce samedi en battant avec la manière le 3ème du championnat Lyon SO, qui, sous la houlette de PO Croizat, pratique un excellent basket. A. Patey et B. Tillon d'un côté, Taku et Pegon de l'autre : les 2 équipes étaient à égalité aux niveau des absents. C'est Lyon SO qui manifestait tout de suite ses vélléités en prenant la tête via P. Haquet et Bagou  : 0-6 . Feurs revenait par T. Vial et J. Wiltz mais Théo prenait de suite se 2ème faute Son remplaçant Vladica Jovanovic dont c'était l'anniversaire, répondait présent en scorant 7 points. J. Wiltz et John Beugnot à 3 points permettaient aux locaux de finir en trombe le premier quart sur le score de 28-21. Ces 2 derniers remettaient le couvert dès la reprise (dont 2 primés consécutifs de John) mais les Lyonnnais s'accrochaient par l'intermédiaire d'un excellent Bagou. Hild et Haquet étaient bien muselés, Meïté nettement moins dominant que d'accoutumée et la machine Forézienne rentrait aux vestiaires sur le score de 46-36. On aurait pu craindre que nos protégés faiblissent physiquement face à un adversaire très athlétique.. c'est le contraire qui va se passer. L'intensité en défense des Foréziens faisaient déjouer Lyon SO qui allait prendre une pluie de primés dans ce quart-temps par Greg Lance tout d'abord puis par un John Beugnot en mode XXL (33 points - 7 primés - 15 rebonds - 42 d'évaluation !). Il était relayé en fin de quart-temps par Théo Vial, ménagé jusque là à cause des fautes, qui scorait 9 points consécutifs au nez et à la barbe des intérieurs visiteurs,  mangés par l'agressivité des Foréziens. Coach Croizat était dépité, son équipe venait d'encaisser un 30 -16 rédhibitoire. Le dernier quart-temps sera plus haché, les visiteurs durcissant leur défense pour ne pas être humiliés. Greg Lance enquillait les lancers, Fred Giraud y allait de son primé à 8 m. Le public en ébullition devant le spectacle proposé et en pleine communion avec son équipe réclamait les 100 points. Comme un symbole, le jeune Th. Brunel répondait à leur requête sur un 2 + 1. Théo Vial clôturait la marque sur un 102-74, lui qui n'aura joué que 13 mn mais avec une ligne de stats impressionnnante : 18 pts - 8 rebonds. Avec plus de 110 d'évaluation, un John Beugnot "on fire", les hommes de J. Cortey auront été brillants sur les 2 côtés du terrain et n'auront pas eu de temps faible. Cette victoire sera plus belle que s'il y a confirmation samedi prochain à Clermont (tel a été le message de Coach Julien à ses troupes). Entre-temps, savourons cet excellent  moment de sport !
 
Les marqueurs : J. Beugnot : 33 - T. Vial : 18 - G. Lance : 14 - J. Wiltz : 10 - V. Jovanovic : 9 - G. Giraud : 10 - Z. Alao : 5 - T. Brunel : 3 - C. Varennes : 0 - F. Brenier : 0.
 
 
 
 
 

FIN DE SERIE A JL BOURG 2 AVEC UNE NETTE DEFAITE : 51 - 72 !

Toute série est faite pour être brisée, disons que la cassure ne souffre d'aucune contestation avec une nette défaite à la JL Bourg 2. La défense est l'ADN chez Coach Tissot et ses jeunes pousses,  ainsi que sur le rythme imprimé tout au long de leurs matchs. Les Foréziens, pourtant, réalisaient l'entame parfaite en menant 11-0 par l'intermédiaire de Zala Alao et Théo Vial. Fred Giraud via un primé et John Beugnot par deux lancers permettaient aux visiteurs de mener 18-12. Ce sera fini de l'embellie Forézienne, les Burgiens attaquant pied au plancher le second quart par Blain et Minla'a pourtant bien muselé (7 points au total). Feurs n'allait scorer que 11 points dont 3 lancers pendant que Plasse et Gourbeyre finissaient ce quart en trombe gagné 22-11 et  qui voyait la JL Bourg rentrer aux vestiaires avec un score en leur faveur de 34-29. Julien Cortey devait gérer les fautes qui tombaient à foison  sur son équipe, Mr Guyon, un des 2 arbitres, ayant comme à Oullins, une allergie au Forez.... Théo Vial et Zaka Alao tenaient la baraque mais ce diable de petit lutin Bressan Gourbeyre était très  efficace et Bourg était toujours en tête 55-43 à l'aube du money time. Le dernier quart-temps verra les Foréziens revenir à 8 points mais se désunir totalement (c'est le regret de Julien Cortey)) devant la pression défensive des locaux et d'un arbitrage bien incohérent. Il faut vite laisser ce match de côté et  préparer minutieusement la venue de Lyon SO samedi qui a perdu de 2 points à domicile contre le leader Aubenas en donnant une très belle rélique avec son renfort de Pro B Patrick Haquet arrivé fin novembre.

Les marqueurs : Z. Alao : 17 - T. Vial : 10 - F. Giraud : 6 - J. Beugnot : 5 - V. Jovanovic : 4 - A. Patey : 3 - J. Wiltz : 2 - T. Brunel : 2 -
G. Lance : 2.



 
 
 

FEURS RECU 5 SUR 5 AVEC EN PLUS LA MANIERE CONTRE BESAC' : 80 -60 !

Théo Vial et consorts semblaient bien petit à l'entre-deux entre les 2 m 07 de Shreiber et les 2 m 22 de Pourchot. Qu'importe, les Verts démarraient forts par John Beugnot et un primé de Greg Lance. Pourchot tenait le score avant que le jeune Martin par un primé permettait à ses couleurs de se rapprocher des Verts à 16-14 à l'issue d'un premier quart joué sur un faux rythme. Théo Vial marquait 6 points de suite devant les grands adverses avant que le Forézium s'enflamme suite à 3 primés de suite de Zaka Alao (2) et John Beugnot (1). Coach Faure stoppait l'hémorragie par un temps-mort et Dhabi,  aidé de Pourchot évitaient à son équipe de prendre l'eau : 37-26 pour les Verts à la mi-temps. La doublette Bisontine Benfatah-Dhabi avait été étouffé sur cette première moitié par la pression défensive dont le tempo avait été donné par un Greg Lance titanesque. Zaka Alao démarrait par un primé, Besançon revenait grâce au surprenant meneur Martin et le tentaculaire Pourchot. Ce dernier se faisait enrhumer par deux moves consécutifs d'un rusé Vladica Jovanovic et Feurs était toujours en tête 52-42 alors que le dernier quart-temps se profilait. Ce dernier quart allait être un régal pour les spectateurs et un cauchemar pour les visiteurs. Théo Vial montrait que la raquette Bisontine était son chantier préféré en scorant 9 points de suite et distillant 2 passes décisives à son compère Vladica, le guerrier Serbe qui a mis le Forézium dans sa proche par sa grinta et son altruisme  Greg Lance parachevait la victoire en enquillant 2 primés de suite et Feurs empochait le triple banco : victoire+ goal-average + 5ème place à la clef suite aux défaites de Beaujolais et Ouest Lyonnais. Les joueurs étaient récompensées par une standing-ovation d'un Forézium qui est sur un nuage depuis le 1° Janvier. Félicitations aux joueurs et au staff, le travail et l'humilité paient... Julien Cortey pouvait être fier de ses troupes : la paire adverse Benfatah - Dhabi avait été limité à 9 points et sa paire d'intérieurs avaient dominé les immenses Pourchot & Schreiber. Place maintenant à la récupération car il y a relâche le week-end prochain et les organismes ont été bien sollicités depuis la trêve.
Enfin, un grand merci à notre animateur Jérôme de Sportists qui n'aura cessé d'enflammer avec classe le Forézium et qui dès la réception d'après match a pris la route pour le Stade de France afin de gérer l'animation d'un certain.... France-Ecosse en rugby. Chapeau bas Jérôme !

Les marqueurs : T. Vial : 23 - Z. Alao : 17 - G. Lance : 11 - V. Jovanovic : 10 - J. Beugnot : 9 - J. Wiltz : 5 - F. Giraud : 3 - A. Patey : 2.
 
 

 
 
 

5 bonnes raisons pour venir voir FEURS - BESAC' ce samedi !

- les Foréziens veulent rester sur une dynamique de victoires en réalisant un 5 sur 5 depuis le 1° Janvier.
- un victoire de plus de 6 points couplée avec des résultats négatifs de l'OLB et Beaujolais Basket les propulserait à la 5ème place.
- Ben Tillon absent depuis la reprise devrait faire son retour sur la banc.
- Besac est une très belle équipe ayant battu les leaders Pont de Chéruy et Aubenas, coachée par Nicolas Faure, passé par la Pro A  (Dijon avec un trophée des As à la clef en 2004).
Tous au Forézium ce samedi à 20 heures pour enflammer le showdron local !


 
 

FEURS RECU 3 SUR 3 CONTRE L'OLB : 67-56 !

Julien Cortey et ses poulains pouvaient souffler samedi vers 22 h : ils venaient d'enchainer 3 victoires de rang durant un mois de Janvier qui était crucial. Quand on sait combien il est difficile de confirmer 3 victoires de suite à la maison, et que l'adversaire a le chic pour faire déjouer tous ses adversaires, on ne peut que féliciter toute l'équipe et son staff pour avoir atteint ce challenge.
 Les Foréziens n'étaient pas dans un grand soir d'adresse mais ils ont su sortir le bleu de chauffe pour distancer finalement leurs adversaires de 11 points (même écart que l'aller).
C'est Julien Wiltz qui dégaine le premier, suivi de Greg Lance. Mais les Banlieusards Lyonnais vont répliquer à 3 points via un excellent Hervé. Feurs est devant à la fin de premier quart grâce à un primé de John Beugnot : 20 - 14. Les 2 équipes vont continuer à jouer au chat et à la souris tout le second quart, Julien Wiltz et Théo Vial tiennent la baraque pour les Verts, l'OLB répliquant par des primés de B. John et W. Hervé. La mi-temps voit nos Foréziens mener 38-29. Le 3ème quart va être fermé, les défenses prenant le pas  sur les attaques. L'OLB fait de la résistance (Constant venant aider Hervé et John au scoring) tandis que Théo Vial monte en puissance dans la raquette aidé de John Beugnot. A l'aube du money-time, on est pas serein sur le banc local car l'écart n'est que de 8 points (51-43). L'OLB joue son va-tout et les hommes de Bénédicte Fombonne vont se rapprocher à 2 points des Verts  via John et Brunel. Mais les Foréziens ont du coeur et John Beugnot par 2 primés et Théo Vial aux lancers vont finir le travail, permettant aux Foréziens de revenir au classement à la 6ème place à hauteur de leurs visiteurs. Chapeau bas les gars ! - Prochain match à Prissé puis réception de Besançon, l'équipe en forme de ce moment.
 
Les marqueurs :T. Vial : 16 - J. Beugnot : 14 - J. Wiltz : 12 - Z. Alao : 11 - G. Lance : 6 - F. Giraud : 4 - V. Jovanovic : 4.
 
 

 
 
 
 

EXPLOIT DES FOREZIENS A PRISSE: 77 -74 !

Les Foréziens, ont réalisé un véritable exploit en allant vaincre, sans Ben Tillon, l'équipe de Prissé dans une salle qui transpire le basket. Cette victoire est toutefois méritée, les équipiers de Fred Giraud ayant mené à marque jusqu'à 3 mn de la fin, Zaka Alao ayant crucifié les locaux d'un magnigique shoot derrière l'arc. Dès le coup d'envoi, Le canadien Phillip donnait le ton, relayé par Zapha mais John Beugnot inscrivait les 7 premiers points, montrant que les verts n'étaient pas venus en figurants. Un primé de Greg Lance permettait aux Verts de talonner les locaux (15-16) à la 10 ème minute. Landu-Bongo relançait son équipe en scorant 8 points de suite, mais les Foréziens répliquaient du tac au tac par John, Zaka et un primé de Fred Giraud. Deux paniers de Théo et un primé de Julien Wiltz permettaient aux Verts de virer en tête à la pause citrons : 41-36. Les Foréziens, en confiance, poursuivaient leur plan de jeu à la lettre et maintenaient leur écart grâce à un Théo Vial, agressif à souhait dans la raquette et un Zaka Alao toujours aussi virevoltant. les Verts possédaient un petit matelas à la fin de 3 ème quart-temps : 61-50. Cet écart allai-il être suffisant dans une salle aussi chaude que celle des hommes de Denis Lacroix  ? très difficile car les locaux allaient revenir à grands pas par des primés de Staelens, Landu-Bongo et Phillip. Les Verts pliaient mais ne rompaient pas. Greg Lance et Zaka Alao remettaient les Verts en selle mais le Canadien Philipp égalisait à 3 points. Il restait seize secondes à jouer, balle à Zaka Alao : ce dernier gardait le ballon et dégainait derrière l'arc un shoot dont il a le secret qui donnait la victoire à ses équipiers et qui éteignait le chaudron Prisséen. Quelle joie dans le camp Forézien ! 4ème victoire consécutive en 2017, un moral en hausse et une remontée au classement spectaculaire. Bravo les joueurs et le staff et maintenant focus sur la réception de Besançon samedi prochain pour confirmer et rentrer dans le top 5.

Les marqueurs : . Z. Alao : 18 - J. Beugnot : 18 - T. Vial : 12 - J. Wiltz : 8 - G. Lance : 10 - V. Jovanovic : 4 - A. Patey : 4 -
F. Giraud : 3.
 

COURTE MAIS IMPORTANTE VICTOIRE DE FEURS CONTRE LE BCM : 81-78 !

Plus de 1300 personnes prêtes à vibrer, une animation de feu par Mister Jérôme aux platines, le Forézium était en mode gala ce samedi pour ce derby très attendu. Ben Tillon out à Feurs, Toneguzzo collé aux banc Montbrisonnais pour un problème de licence, les équipes étaient donc à égalité au niveau effectif. Julien Wiltz ouvrait le score par un primé, Petiteau égalisait. Théo Vial marquait son territoire via des paniers de guerrier et des lancers. Nelaton entamait son show et permettait à son équipe de rester dans le sillages des locaux qui finissait fort le premier quart-temps via un Zaka Alao virevoltant : 24-21. Vladica Jovanovic donnait le tempo dès le second quart, secondé par John Beugnot ; Nelaton sonnait la réplique par des primés et des lancers. Zaka Alao finissait en trombe via un primé à 8 m mais Mazeroi évitait que le bateau Bécémiste prenne l'eau : 48-42 pour Feurs. Nelaton remettait les siens dans le sillage des Foréziens par des tirs de loin. Zaka Alao par un dunk faisait monter les décibels et Julien Wiltz par 5 points consécutifs premettait aux Foréziens de toujours mener 62-55 dans un match se fermant et dont l'intensité physique montait. le dernier quart allait être terrible pour les nerfs : le BCM ne lâchait rien, pire il revenait aux basques des Foréziens par 8 lancers, puis un primé de l'intenable Nelaton. Les Foréziens souffraient mais allaient s'imposer via le jeu intérieur,  tout d'abord par Théo Vial inscrivant 7 points puis Vladica Jovanovic qui jouait le sauveur par un primé et un autre panier plein de finesse. le match se terminait par un concours de lancers (57 fautes sifflées en tout !) et le Forézium offrait une standing-ovation à ses protégés qui auront su prendre les 2 points de la victoire face à une valeureuse équipe du BCM.
 
Commentaire de JP Gomez, Président de la Ligue du Lyonnais : "c'était un vrai derby, dans une salle magnifique. Le Forez peut être fier d'avoir des équipes d'un très bon niveau".
 
Le derby sera à l'honneur ce lundi à 19 h 30 sur la chaine TL7 au cours  de l'émission SPORT7 : http://​www.​tl7.​fr/​sport-​7-​du-​lundi-​23-​janvier-​2017-​6663.​html - aller à 36 mn 15".
 
Les marqueurs : Z. Alao : 24 - Vladica Jovanovic : 16 - T. Vial : 15 - J. Wiltz : 11 - J. Beugnot : 9 - A. Patey : 4 - G. Lance : 2 - F. Giraud : 0.
 
 

FEURS : 94 - ASM LE PUY : 65 : LES FOREZIENS REMETTENT LES PENDULES A L'HEURE !

Les Foréziens pour une fois au complet ont rassuré leurs fans en pulvérisant une équipe du Puy pourtant très adroite à 3 points (16 primés !). Théo Vial débutait dans le 5 majeur après 13 semaines d'absence et donnait le tempo avec sa grinta, chipant des ballons offensifs et concluant quelques actions intérieures bien construites.c'était l'entame parfaite avec un 15-0 au bout de 6 minutes ! Nico Grégoire faisait rentrer Benhamed qui débloquait le compteur pour son équipe. Zaka Alao sortait 2 primés et Feurs menait à la sirène de la 10 ème minute : 22-15. Ce diable de Théo remettait le couvert dès le début du second quart et secouait le secteur intérieur Ponot. Le Puy allait rester dans la course grâce à 6 primés de suite de Pothion et Benhamed. Benjamin Tillon sortait suite à une blessure à la cheville et Feurs engrangeait des points sur lancers de John, Théo et Zaka pour se constituer un pécule intéressant de 10 points à la mi-temps : 44-34. Dès la reprise, Les Foréziens, agressifs à souhait des 2 côtés du terrain, accélérait le jeu via Greg Lance et Zaka Alao. Puis John Beugnot sortait 3 primés dont il a le secret à plus de 7 m et le score enflait. Julien Wiltz scorait un sixième primé de son équipe dans ce quart et le Puy était largué à l'aube du money-time : 73-46 (le 29-12 avait assommé les Ponots et enthousiasmé le public !). Le dernier quart permettra aux locaux de se faire plaisir avec des actions bien huilées et terminées par un Julien Wiltz étincelant (14 points rien que dans ce quart). Julien Cortey pianotait à volonté avec son banc et le public, venu très nombreux malgré la neige, appréciait cette bien belle prestation d'une équipe récompensée d'un mois de travail intense après aucune victoire depuis le 26 novembre . Les joueurs devront vite se tourner dès ce lundi vers le derby que nous aimons tant contre nos voisins du BCM samedi prochain au Forézium. Cher public, revenez aussi nombreux et bruyant !
 
Les marqueurs : J. Wiltz : 20 - T. Vial : 15 - J. Beugnot : 15 - Z. Alao : 15 - V. Jovanovic : 11 - G. Lance : 7 - B. Tillon : 5 - A. Patey : 4 - . T. Brunel : 2 - F. Giraud : 0.
 
 
 

LES FOREZIENS COULENT A BEAUJOLAIS : 55 - 84.

Les Foréziens ont totalement raté leur der de l'année 2016. Battus dans l'agressivité, perdant énormément de ballons, ils n'auront donné qu'une pâle opposition à une équipe locale en quête de rachat et euphorique une fois le break fait en début de seconde mi-temps.
Pourtant Vladica Jovanocic avait lancé les siens en scorant les 6 premiers points mais Young et Radenkovic tenaient la baraque à l'intérieur, leurs extérieurs étant maladroits.Benjamin Tillon répliquait à Simon et à la première pause, les Verts étaient breakés 11 - 18. Le second quart était un mano à mano, Feurs perdait toujours autant de ballons mais Zaka et John évitaient que le bateau prenne l'eau : 26 - 33. Le coup restait jouable avec une première mi-temps où l'adresse des 2 équipes était en berne.
Le 3ème quart débutait plus que mal avec 3 fautes en une minute des Foréziens et l'Américain Young entamait son chantier de démolition dans la raquette Forézienne en scorant 12 points sur 23 de son équipe. Seul Zaka Alao répliquait de loin,Vladica Jovanovic étant sevré de ballons. Le score enflait à la sirène de fin du 3ème quart : 36-56. le dernier quart allait être cauchemardesque  pour les supporters  Foréziens et euphorique pour les locaux, la faute à un Simon en feu avec 11 pts de suite et 3 primés. Les Foréziens boiront le calice jusqu'à la lie en encaissant 9 points en 2 m 40 du jeune Madinier entré à la fin. Julien Wiltz scorait les 8 derniers points pour une équipe visiteuse qui aura perdu son basket le temps d'un samedi et permis à Beaujolais d'engranger les 2 pts de la victoire et une marge plus que confortable au goal-average. Souhaitons que cette sortie de route ne soit que passagère et espérons que nos joueurs retrouvent de la confiance avant d'entamer un mois de janvier décisif avec 3 matchs au Forézium contre Le Puy, le BCM, et l'OLB. Le retour de Théo Vial sera également un point positif, il aura beaucoup manqué ce dernier mois.
 
Les marqueurs : Z. Alao : 13 - J. Beugnot : 13 - V.Jovanovic : 9 - J. Wiltz : 8 - B. Tillon : 7 - G. Lance : 5 - A. Patey : 0 - F. Giraud : 0 - L. Bard : 0.


 
 
 
 

CRUELLES PROLONGATIONS : 80 -85 contre AUBENAS !

Les Foréziens n'ont pas été "mangé" comme le signalait le journal Albenassien mais le résultat comptable est le même : 0 point au classement après une débauche d'énergie énorme des locaux face à une valeureuse et athlétique équipe d'Aubena ; ils n'ont  pas été récompensé de leur investissement et c'est bien dommage. Les Foréziens peuvent regretter de n'avoir pas avoir su tuer le match lorsqu'à la 14ème minute, ils comptaient 18 points d'avance : 34-16 ! ce score prolifique était le résultat collectif d'une machine Forézienne récitant un basket quasi-parfait avec un Zala Alao intenable, un Vladica Jovanovic virevoltant et un Ben Tillon rayonnant derrière l'arc. Chez les visiteurs, Tchoubaye évitait à son équipe de prendre l'eau. Il était alors relayé par Ipouck et Baradji qui permettaient aux Ardèchois de rentrer aux vestiaires avec un déficit de seulement 9 points : 35 - 44. Aubenas appuyait fort dès la reprise via Duro et Ipouck, les Foréziens courbaient l'échine mais Julien Wiltz avec 2 lancers et un primé donnait toujours l'avantage à ses couleurs à l'aube du money-time : 55-48. Aubenas accélérait, Feurs balbutiait son basket  avec des intérieurs nantis de fautes et, avec stupeur, Tchoubaye par un primé, donnait l'avantage pour la première fois à son équipe 60-58. Un mano à mano s'installait alors avec Vladicia Jovanovic d'un côté, Ipouck  de l'autre. Ce dernier égalisait à 4 secondes de la fin et Zaka Alao ne pouvait conclure la balle de la gagne. Aubenas marquait son territoire dès le début des prolongations via ce diable de Tchoumbaye qu'on ne devrait plus revoir en N2 la saison prochaine tant son talent est grand et un primé de Chardon. Les locaux essayaient de s'accrocher via des tirs lointains de Benjamin Tillon mais ils étaient usés par la puissance d'Aubenas. Défaite frustrante...Théo a manqué, quelques lancers l'ont été aussi.. Ce début de saison est donc difficile. Mais il faut savoir rebondir, garder cette solidarité et cette envie ajoutée à la confiance de l'environnement pour aller tenter de faire tourner la roue samedi prochain à Beaujolais Basket.
 
Les marqueurs : Z. Alao : 22 - B. Tillon : 14 - V. Jovanovic : 13 - J. Wiltz : 9 - J. Beugnot : 8 - G. Lance : 5 - A. Patey : 5 - F. GIraud : 4 - T. Brunel : 0.
 
 
 

FEURS TIENT SA PREMIERE A L'EXTERIEUR : 66 -63 A PFASTATT !

Les Foréziens peuvent savourer : menés pendant 39 minutes mais jamais distancés, ils ont su, grâce à leur combativité et leur abnégation, coiffer les Alsaciens dans la dernière minute, Benjamin Tillon, John Beugnot et Zaka Alao jouant leur rôle de cadre expérimenté. Julien Cortey pouvait apprécier ce succès ô combien important au domaine comptable mais aussi du côté confiance. Le retour de Benjamin Tillon à la mène est aussi une très bonne nouvelle ainsi que la prestation complète d'Aurélien Patey. Même si le score est étriqué, il faut noter que les Foréziens ont dominé sur le nombre de rebonds, d'interceptions, de balles perdues, de fautes provoquées, de paniers primés. Seul bémol, l'adresse aux lancers francs qu'il faudra soigner.
Il faut donc confirmer cette victoire en battant Aubenas dès samedi au Forézium. Ces derniers viennent de fesser le BCM sur le score sans appel de 101 - 45. Félicitations de nouveau à nos joueurs et au staff et bon travail  toute la semaine à venir  pour bien préparer l'assaut de la machine Albenassienne .
Nous nous permettons de vous mettre le résumé du match mis en ligne sur le site du club de Pfasttat :
 
Les marqueurs : J. Beugnot : 20 - Z. Alao : 11 - A. Patey : 10 - B. Tillon : 9 - V. Jovanovic : 9 - F. Giraud : 3 - J. Wiltz : 2 - G. Lance : 2.
 
 
 
 
 
 
 

Les foreziens craquent dans le dernier quart contre pont de cheruy : 66-78 !

Les Foréziens ont frôlé l'exploit contre le leader Isérois. Mais déjà décimé par les absences de Benjamin Tillon, Théo Vial, Zaka Alao sans entrainement, voilà que John Beugnot s'est blessé à la seconde minute du 2ème quart-temps, ne reprenant le jeu qu'au dernier quart en boitant bas suite à une chute sur le dos lui ayant pincè le nerf sciatique. Malgré tout cela, les Foréziens auront mené 3 quarts-temps face à une équipe athlétique et dont le trident Dahak - Da Silveira O. et Basse aura porté son équipe à la victoire.
J. Wiltz ouvrait la marque mais Dahak d'un primé répliquait. Les Foréziens alternaient jeu intérieur et extérieur et tenaient tête à leurs adversaires via un un primé de John qui nous voyait mener à la marque à la fin de premier quart : 16-14. Deux primés de Zaka et Fred Giraud permettaient aux locaux de se faire une petite avance aidée par un Greg lance en pénétration en fin de 1ère mi-temps : 35-30 pour Feurs. Le public venu très nombreux, appréciait le spectacle des Crazy dunkers à la mi-temps offert par notre partenaire du match le Collège Marcellin Champagnat et allait se régaler avec un 3ème quart de toute beauté. Fred Giraud scorait à 3 points aidé par Zaka Alao tandis que chez les visiteurs, le pivot Basse entamait son travail de démolition dans notre raquette et impressionnait par sa puissance. Pont de Chéruy, pourtant distancé de 11 points revenait à 55 - 57 à l'aube du money-time. La machine Iséroise avait eu peur dans le quart-temps précédent mais elle déroulait alors son basket grâce à un Dahak très adoit (13 points en 10 mn) alors que les locaux, fatigués, manquaient de lucidité et d'adresse. Pour couronner le tout, le corps arbitral commettait une erreur en se trompant de shooteur lors de 3 lancers-francs pour Pont de Cheruy et une réclamation était posée par Julien Cortey. Les Foréziens, toujours poissards, s'inclinaient les armes à la main, 78 à 66 contre une équipe qui devrait, sauf accident, prendre une des deux premières places de ce championnat.Deux semaines seront-elles suffisantes pour soigner les blessés avant de prendre le chemin de l'Alsace pour un déplacement encore difficile à Pfastatt ? ce premier tiers de championnat est vraiment galère pour les couleurs Foréziennes.
 
Les marqueurs : F. Giraud : 17 - Z. Alao : 17 - J. Beugnot : 9 - G. Lance : 10 - J. Wiltz : 6 - V. Jovanovic : 5 - A. Patey : 2.

Retrouvez des images passées à SPORT 7 sur TL7 du 14/11/2016 (aller à la 36ème minute) : http://​www.​tl7.​fr/​sport-​7-​du-​lundi-​14-​novembre-​2016-​6366.​html

 
 

FEURS UN POIL TROP COURT A MULHOUSE: 51 - 58.

Décimé par les blessures (Benjamin Tillon étant également out pour une luxation d'un doigt ), les Foréziens ont craqué en fin de match, manquant de répondant offensif face à une équipe descendant de N1 mais qui n'a en aucun cas montré qu'elle avait les armes pour remonter.Les Foréziens ont réalisé un bon match défensivement, n'étant jamais lâchés. Les Verts sont à l'affût à la fin du premier quart (11 - 14), vont réaliser un bon second quart, rentrant aux vestiaires en tête 27 -23. Ils vont souffrir lors du 3ème quart (41-40) mais vont céder sous les coups de boutoir de Dielh et Godin lors du money-time 51 - 58. Les hommes de Julien ont été orphelins de leur meneur et d'un Vladica manquant d'entrainement et peu servi. La poisse est toujours là....Il faut vite penser à récupérer de ce long déplacement et d'un accueil empli de faste et de convivialité...
 
Samedi : réception de Pont de Chéruy leader de cette poule avec un effectif XXL. Après le pluie, le beau temps ?
 
Les marqueurs : F. Giraud : 16 - J. Wiltz : 15 - J Beugnot : 13 - A. Patey : 7 - V. Jovanovic : 0 - G. Lance : 0 - T. Brunel : 0 -
L. Bard : 0.
 
 
 

FEURS EN MODE TURBO CONTRE CLERMONT : 92 - 67 !

Les Foréziens ont remis les pendules à l'heure en ce samedi. Si certains avaient des doutes sur l'envie de l'équipe, les premières minutes ont prouvé que malgré la cascade de pépins, les Foréziens avaient les crocs. Vladica Jovanovic présent avec une cheville bien soignée et Julien Wiltz donnaient de suite le tempo en scorant les 12 premiers points.Pitaud répliquait à 3 points aidé de Lopez à l'intérieur mais Benjamin Tillon entamait son festival avec 2 primés et le premier quart se terminait sur un score prolifique de 25-17. Le second quart allait être le plus abouti pour les Verts au grand bonheur des supporters locaux. D'abord, le leader adverse Prolhac était cadenassé par Greg Lance en mission via une boite bien travaillée. Ensuite, Vladica prouvait qu'il avait deux mains en or en multipliant des paniers intérieurs de grande classe et Benjamin Tillon régalait à 8 m. Thibaut Brunel y allait de son primé et feurs présentait déjà l'addition aux visiteurs à la mi-temps : 53 - 33 ; la doublette Benjamin - Vladica ayant scoré 31 points à eux 2.Le 3ème quart était plus hâché mais Julien Wiltz et John Beugnot continuaient à alimenter la marque tandis que Lopez et Tourgon faisaient de la résistance chez les Auvergnats. Fred Giraud mettait son 3 points habituel avec la plache et le money-time arrivait sur le score sans équivoque de 76-49. Le dernier quart était marqué par une belle série à l'intérieur d'Aurélien Patey qui confortait la victoire des locaux sur un score de 92 - 64. Julien Cortey pouvait être fier de son groupe et de sa jeune garde qui a répondu présent  malgré une semaine perturbée et peut préparer plus sereinement le déplacement à Mulhouse de samedi prochain.

Les marqueurs :  J. Wiltz : 21 - B. Tillon : 20 - V. Jovanovic : 17 - A. Patey : 12 - J. Beugnot : 11 - G. Lance : 5 - F. Giraud : 3 - T. Brunel : 3.
 
 

feurs très diminué a la pontoise s'incline 89 -63 en coupe de la ligue

Les Foréziens ont effectué le court déplacement à La Pontoise avec un effectif décimé puisque T. Vial, Z. Alao, J. Beugnot étaient out et A. Patey préservé. L'équipe 2 a été fortement sollicitée pour donner une réplique à une excellente équipe de La Pontoise joueuse et adroite. Partant avec un déficit de 7 points, les Foréziens subissaient vite un écart conséquent qu'ils ne pourront jamais combler. Bref des 2 côtés, le match fût d'une correction exemplaire et Vladica Jovanovic a pu tester sa cheville endolorie après une entorse après une entorse mais  cela ne lui pas empêché de scorer 22 points et de donner quelques certitudes à son Coach. Les esprits sont maintenant tournés vers Clermont Basket qui sera notre visiteur samedi soir. Espérons que Julien Cortey pourra aligner une équipe valide pour une rencontre à remporter à tout prix. Bonne continuation à La Pontoise..................
 
 
 

cruelle et injuste defaite a lyonso apres 3 prolongations 109-108 !

Que dire de cette soirée insoutenable où les Verts se seront inclinés après 3 prolongations, avec leurs 2 intérieurs absents (Biliartas reparti, Théo Vial blessé au mollet), un match rendu houleux et à l'issue injuste par la non maitrise de la partie par le  corps arbitral. Madame Bello et Monsieur Guyon (il faut les nommer) auront faussé la donne : la première par son incapacité à arbitrer à ce niveau (ayant été déjugée à plusieurs reprises par son collègue) et ce dernier en manquant cruellement d'équité : faute technique à Greg Lance (aucune à Meité qui aura passé la partie à contester), une à Julien Cortey alors que l'assistant adverse aura passé la première mi-temps debout ! ; enfin une disqualifiante à Julien Wiltz, ce dernier ayant été poussé par le provocateur Cornud. Cette dernière faute nous obligera à finir les 3 dernières minutes à 4, Aurélien, Greg et Fred  étant déjà sortis pour 5 fautes. A quatre, nous menions encore à 14 secondes de la fin, balle à feurs. la touche est jouée sur Benjamin Tillon trappé par 3 joueurs et aucune faute sifflée ! (entre-deux et balle à Oullins): panier de Bagou sur rebond offensif. La remise est vite jouée sur Zaka Alao qui shoote au buzzer avec une faute sur le bras reconnue sportivement par le Coach Croizat et non sifflée par ce duo arbitral que nous ne sommes pas prêts d'oublier. Ce que nous n'oublierons pas, c'est le match HEROIQUE des 9 joueurs avec une belle prestation du jeune Thibaut Brunel dont c'était le baptême de feu. En 55 minutes, les Foréziens auront perdu peu de ballons (15), auront affiché une belle solidarité des 2 côtés du terrain avec à la baguette un John Beugnot dominateur dans les airs (16 rebonds) et un Zaka Alao qui aura mis le feu à la défense locale (36 points) avec des primés incroyables. Julien Cortey était très déçu mais peut avoir des certitudes : il a une vrai équipe, capable de renverser des montagnes avec un mental d'acier. Merci aux supporters de leurs encouragements (la date du match retour a été noté sur tous les agendas) et place à Coupe de France vendredi soir à La Pontoise. Bravo également à cette équipe d'Oullins avec un Meïté qui aura pesé, un Cornud adroit, un Bagou décisif et un Taku roi du money-time.
 
Evolution de la marque : 26 -21 ; 43 - 47 ; 61 - 63 ; 79 - 79 ; 90 - 90 ; 98 - 98 ; 109 - 108.
 
les marqueurs : Z. Alao : 36 - J. Beugnot : 20 - B. Tillon : 18 - G. Lance : 10 - F. Giraud : 8 - J. Wiltz : 8 - A. Patey : 6 - T. Brunel : 2.

 
compte-rendu du match par V. Lamarque de LyonSOhttp://​index.​osfb.​net/
 
 
 
 

UNE SUPERBE VICTOIRE CONTRE JL BOURG 2 : 78 - 59 !

La bande à Fred Giraud a livré une lutte homérique face à la talentueuse équipe réserve de la JL Bourg et a surtout vaincu ! . Cette victoire les a remis en confiance mentalement et apporte 2 points comptables au classement nous permettant d'être à un point des leaders dont Oulins chez qui nous nous rendons samedi prochain. Le premier quart a été très disputé et ce sont nos intérieurs T. Vial et R. Biliartas qui nous permettent de virer à 17 - 19. Théo Vial enfonce le clou, aidé par un bon passage d'Aurélien Patey. Plasse et Minla font de la résistance en face. Fred GIraud via 2 primés et Julien Wiltz après 2 contre-attaques, permettent aux Verts de rentrer aux vestiaires avec un pécule intéressant : 44 - 34. Le 3ème quart-temps sera peu prolifique en points (12-12) et hâché par les fautes sifflées contre les Foréziens. John Beugnot maintient l'avance à 56 - 46 à l'aube du money-times. Bourg continue de presser tout terrain et Minla en attaque montre son talent plus que prometteur; Fred Giraud sort un 3 points salvateur avec la planche ;  les Foréziens usent les jeunes Burgiens et signent une belle victoire collective où les 10 joueurs ont participé et scoré. Lees joueurs sont à féliciter et le staff peut temporairement souffler après  une semaine difficile avec la cheville endolorie de Greg, les virus chez Zaka et Benjamin et les bleus à l'âme de Rytis. Samedi prochain, déplacement donc chez le leader Oullins où une victoire nous ferait un plus grand bien.
Les marqueurs : R. Biliartas : 17 - T. Vial : 15 - J. Beugnot : 13 - F. Giraud : 11 - J. Wiltz : 7 - B. Tillon : 4 - G. Lance : 4 - A. Patey : 3 -
Z. Alao : 2 - C. Varennes : 2.


 
 

FEURS CRAQUE EN PROLONGATIONS A BESANCON : 68 - 74

Le sort est cruel ! Ambitieux étaient les Foréziens avant ce déplacement en Franche-Comté et ils n'ont pas été loin de revenir avec la récompense de la victoire. Malheureusement, un trou d'air dans le 3ème quart-temps leur aura gommé l'avantage pris durant la première mi-temps. Dhabi et Shreiber auront bien été muselés même si le premier a gobé la bagatelle de 22 rebonds ! et c'est la paire Benfatah / Guerrier (46 points à eux deux) qui va faire plier les Verts en seconde mi-temps. John Beugnot par 4 tirs primés dans le money-time  maintenait Feurs en vie au buzzer 60 - 60. Benfatah avec 6 primés en tout, allait finir le travail durant l'extra-time et les Foréziens ne pouvaient que se nourrir de regrets (dont trop de rebonds offensifs laissés aux locaux :  17 au total).
Il faudra revêtir le bleu de chauffe cette semaine pour affronter ce samedi la très jeune mais très talentueuse équipe de JL Bourg 2, leader surprise de cette poule D. Mais les hommes de Julien Cortey aime les défis et cette rencontre sent séjà la poudre....Avis aux supporters.
 
Les marqueurs : Z. Alao : 13 - J. Beugnot : 13 - B. Tillon : 12 - R. Biliartas : 11 - T. Vial : 8 - J. Wiltz : 4 - G. Lance : 4 - A. Patey : 2 - F. Giraud : 1.
 
 
 
 

UN MATCH REFERENCE CONTRE PRISSE : 93-75 !

Les matchs contre Prissé sont toujours des matchs "d'hommes" et intenses à regarder. Celui de ce samedi a été assez axceptionnel avec une adresse diabolique des joueurs : 29 paniers à 3 points (17 pour les locaux et 12 pour Prissé),le tout avec une débauche d'énergie qui a emballé le public connaisseur du Forézium. Feurs donnait le ton d'entrée avec 3 primés de Ben Tillon et un Julien Wiltz de gala (9 pts dans ce quart-temps). Prissé rispostait par Landu-Bongo et Montoya mais Zaka Alao leur donnait le tournis et 3 autres primés tombaient sur la tête des Bourguignons qui, assomés, voyait le premier quart se terminer par un 31-12 ! le second quart voyait les intérieurs locaux asphyxier les Deal, Philip et Zapha. Landu-Bongo et Chapuy à la mène maintenaient les Bourguignons à une vingtaine de points dans un quart-temps moins prolifique en points (16-15) où Zaka et Julien continuaient à régaler : 47-27 à la mi-temps. On pensait que les visiteurs allaient revenir avec de meilleures intentions et que les locaux allaient être un peu émoussés...Pas du tout car les locaux offraient un "show-time" à leurs supporters : 7 paniers primés en 10 mn (!)  dont 4 par un Benjamin Tillon impressionnant avec son compère Zaka Alao. Fred Giraud les secondaient et le jeune Loïc Bard y allait de son primé pour terminer à 73 - 44 à l'aube du dernier quart. La messe était dite... Prissé tentait son va-tout pour éviter une correction via le jeune Chapuy (4 tirs primés de suite) tandis que Captain Fred remettait 2 fois le couvert à 3 points pour une superbe victoire 93 - 75. Dommage que Greg Lance se soit blessé à la cheville et que Rytis Biliartas ait reçu les coudes du massif Deal au menton ( 3 points de suture et une fin de soirée à l'hôpital). Savourons la victoire mais restons humbles car les 2 prochains adversaires des Verts sont........les 2 leaders de la poule : Besançon et JL Bourg 2.

Les marqueurs : B. Tillon : 22 - Z. Alao : 22 - J. Wiltz : 16 - F. Giraud : 9 - J. Beugnot : 8 - R. Biliartas : 4 - G. Lance : 3 - A. Patey : 3 - L. Bard : 3 - T. Vial : 3.

 

MAUVAISE ENTREE EN MATIERE A L'OLB (DEFAITE 78 - 67) !

 
 
 
 
 
Décidément, les déplacements à l'OLB se passent mal ces dernières avec des défaites amères où nos Verts sont revenus pour la 3ème fois consécutives bredouilles de Dardilly. Il faut dire que le plan de jeu de Julien Cortey était mis à mal au bout de 2 minutes avec les sorties pour 2 fautes de Rytis et Théo. Or ces derniers avaient engrangé des points intérieurs, mettant à mal le duo Espagnol de l'équipe locale. Faute de concentration, les Foréziens essuyaient la foudre avec 5 tirs primés encaissés en 8 mn
via Guillaud et B. John, excellent dans son rôle de meneur. 21-14 pour les locaux à la fin du premier quart-temps, ce score n'apparaissait pas rédhibitoire. Le score montait à - 12 mais Ben Tillon aidé de Théo Vial, sonnaient la révolte et le score se réduisait, John Beugnot plantant un primé au buzzer envoyant les Foréziens aux vestiaires en tête (38 -37). Le 3ème quart était un mano à mano avec  5 tirs primés de Brunel (dont un 3+1 !) et John compensés par des paniers intérieurs de Rytis et John beugnot. Les Verts souffraient (11 sur 25 aux lancers) et leur manque d'intensité laissaient trop de shoots ouverts aux locaux (15 tirs primés encaissés sur le match). Le dernier quart temps démarrait mal avec 5 points consécutifs de Guillaud. Ce dernier rallumait la mèche à 3 points sur un caviar de John qui lui également, crucifiait les Foréziens par un missile à 8 m. Benjamin John aura été le souffre-douleur des hommes de Julien et le MVP du match , compilant 20 points (5/7 à 3 pts, 6 passes décisives et 3 rds). Nos Verts ont-ils été trop confiants après la nette victoire en match amical ? Inhibés par l'enjeu d'une première journée contre une équipe sans pression ? Sûrement un peu des deux et il faudra mettre d'autres ingrédients pour vaincre l'ogre de Prissé en visite ce samedi pour la seconde journée de championnat. Faisons  confiance au staff et aux joueurs pour rebondir positivement et pleinement  sur cet échec.
 
Les marqueurs : T. VIAL : 18 - R. BILIARTAS : 10 - J. BEUGNOT : 9 - Z. ALAO : 7 - B. TILLON : 7 - J. WILTZ : 7 - G.LANCE :7 - A. PATEY :2 - F.GIRAUD :0.
 
 

FIN DE PREPARATION POSITIVE DES EFF

Julien Cortey est satisfait : la longue et intensive période de préparation est terminée et d'ores et dèjà des enseignements positifs sont à souligner. Il n'y a pas eu de blessures impliquant une indisponibilité prèjudiciable à un début de compétitiion, et le bilan sportif est très satisfaisant : 5 victoires contre une défaite seulement. Julien ne veut ressortir aucun joueur de ces six semaines, insistant sur la bonne cohésion du groupe et la joie de se retrouver ensemble. Il note cependant, une belle forme de Julien Wiltz qui a toutes les capacités pour éclater au grand jour cette saison.
Les Verts sont allés gagner à Oullins pour le match de 2 points (62-60). Malmenés pendant le 3ème quart-temps, les hommes de Fred serraient leur défense durant le dernier quart (7pts encaissés) pour coiffer sur le fil les hommes de PO. Croizat.
Le déplacement à Prissé était un sacré test avec une équipe à très fort potentiel et une salle quasi-pleine pour un match amical ! le mano à mano était haletant et Feurs s'inclinait sur la fin 84 - 81 devant les coups de boutoir de la paire arrière Cornéo  - Staelens. Les hommes de D. Lacroix seront de sérieux clients cette année !
le dernier match a eu lieu au Puy. Les locaux étaient privé du meneur Fekkak et Feurs de John Beugnot, mis au repos pour son dos récalcitrant. Emmenés par un Julien Wiltz en feu ( une trentaine de points), les hommes de Julien géraient le match et s'imposant 73 - 70.
maintenant, il est temps de se concentrer sur le déplacement à Ouest Lyonnais ce samedi à 20 heures face à une équipe locale new-look avec deux joueurs Espagnols et un meneur de N1 (Benjamin John).
 

Les foreziens recus 3 sur 3

Après 3 semaines de séances intensives 2 fois par jour, on peut déjà faire un petit bilan de notre nouvelle Team Forézienne. Les joueurs sont très motivés et réceptifs aux entrainements de Julien Cortey et Loïc Quiblier et l'ambiance est excellente. 3 matchs amicaux ont été joué à domicile qui se sont soldé par 3 victoires toujours bonnes à prendre pour la confiance :
* 69 - 62 contre Oullins
* 75 - 54 contre Le Puy
* 74 - 55 contre l'OLB
Certains joueurs comme Zaka, John, Aurélien ont été mis au repos sur certains matchs pour ménager certains petits bobos de préparation.
Même s'il est trop tôt pour tirer d'hatives conclusions, on peut globalement reconnaitrs que benjamin Tillon a pris de suite son costume de patron du jeu, le Lituanien Rytis Biliartas est puissant, altruiste et spectaculaire et Aurélien Patey est le point de fixation recherché par le Coach avec ses 2 m 06 et 115 kgs.
3matchs amicaux pour conclure cette préparation se profilent : à Oullins ce mardi 30, à Prissé le 2 septembre et au Puy le 6 Septembre.

 

C'EST LA REPRISE AUX EFF

Julien Cortey et Loïc Quiblier avaient  convoqué les joueurs ce Lundi 8 Août à 17 h  pour la reprise de la saison qui s'annonce palpitante. Tous les joueurs étaient présents, affûtés et heureux de se retrouver et d'intégrer les recrues  Benjamin Tillon, Aurélien Patey et Rytis Biliartas arrivé le jour même de Lituanie. Mot d'accueil du Président, présentation de la saison par Julien, distribution des tenues ont été les premiers thèmes de cette  reprise. Et comme symbole collectif , les joueurs ont  organisé eux-même un casse-croûte plein de convivialité avant de commencer les éprouvantes mais nécessaires séances de physique le lendemain matin.

Rappel : 1° match amical contre Oullins mardi 16 Août au Forézium.

2 saisons de plus pour greg lance !

Zaka Alao et John Beugnot avaient déjà prolongé jusqu'en Juin 2018, Aurélien Patey s'est engagé pour la même durée et voilà que Grégory Lance après avoit dit oui pour la saison prochaine, a décidé de poursuivre l'aventure deux saisons de plus. Greg a été agréablement surpris du sérieux du club ainsi que de l'ambiance sur et en de dehors du terrain. Il apprécie également la ville de Feurs et  son emploi de Kiné débuté l'automne dernier. Son engagement est un signe de stabilité et de motivation pour Julien Cortey et pour le staff Dirigeants. Merci Greg de ta confiance et de ta bonne humeur !
 

lA CONFERENCE DE PRESSE DE jULIEN CORTEY

Avant de partir en vacances, Julien Cortey s'était rendu disponible pour répondre aux questions des journalistes que nous remercions et des sympathisants présents.Beaucoup d'informations  sur la saison passée mais surtout sur la saison à venir ont été distillées avec passion par Julien. Les matchs amicaux ont été dévoilés (voir page d'accueil et auront lieu à 20h). Les questions ensuite ont été nombreuses et variées. Eric Sardin, notre Président, en a profité pour annoncer la pose d'un nouveau revêtement de sol au Forézium, la modification de la Tribune VIP et des publicités de la salle, du renforcement de la cellule Accueil et Sécurité avec un nouveau système de gestion des Entrées, et enfin l'arrivée d'un nouveau partenaire qui s'occupera de toute l'animation des matchs : la Société SPORTISTS basée à Feurs..
Nouvelle équipe, nouvelle salle, nouvelles animations : tous les ingrédients sont là pour une belle saison à écrire dorénavant.En attendant, bonnes vacances à tous.......
 

RYTIS BILIARTAS CLOT LE RECRUTEMENT !

Julien Cortey recherchait un poste 4-5 athlétique pour renforcer sa raquette. Après avoir scouté de nombreux profils, son choix s'est arrêté sur le Lituanien Rytis BILIARTAS, 24 ans - 2 m 02 - 102 kgs - qui évoluait en NKL (2ème Division Lituanienne dans le club de Nafta-Uni. Rytis a compilé en 47 matchs et 23 mn de moyenne, 11.7 pts, 7.8 rebonds, 2.1 passes.
En 2014, il a joué en LKL qui est la plus haute division du Championnat Lituanien où il a fait bonne figure dont contre l'équipe très connue de Kaunas.
Le projet du club et les attentes du Coach l'ont motivé à vivre sa première expérience e France.Rytis arrivera le 8 Août à Feurs.
 

Benjamin TILLON ARRIVE....ZAKA ALAO PROLONGE......

Le clap de fin  de la saison a eu lieu  à Andrézieux avec une courte défaite et une belle 4ème place au classement final de la Poule A. Les Dirigeants, staff et joueurs sont satisfaits de cette saison où le jeu proposé a séduit de nombreux spectateurs. 
Julien Cortey s’est mis au travail pour définir les contours de la prochaine saisons et plusieurs mouvements sont à noter :
 -          Maxime Bourrat et Pierrick Dire prennent une année sabbatique pour leurs études à l’étranger (le premier pour un pays anglophone et le second pour Berlin).
-          Aurélien Combe et Adrien Dumoulin prennent leur retraite sportive.
-          Evan Pellerin quitte le club qui le remercie vivement pour son professionnalisme et sa gentillesse.
-          Zala Alao, 7ème marqueur de la poule A, déjà sous contrat jusqu’à Juin 2017, a prolongé d’une saison, gage de stabilité pour les 2 parties.
-          F. Giraud, J. Beugnot, T. Vial, J. Wiltz, G. Lance seront encore sous les couleurs  Vertes la saison prochaine.;
 
Au niveau arrivées, Benjamin Tillon sera le meneur de jeu des EF FOREZ la saison prochaine. Benjamin, 31 ans - 1 m 86 arrive de St Chamond (N3) après avoir passé 8 ans au BCM et connu la N3, la N2 (2 fois vice-champion de France et finaliste du Trophée Coupe de France).  Lors de ses 2 années en Nationale 1, il tournait à 41 % à 3 points. Son expérience et son adresse seront  un sacré atout pour le coach Julien Cortey qui a renforcé son staff avec Loïc Quiblier comme assistant. Ce dernier avait rejoint les EFF en Septembre 2015 après avoir été assistant-coach des Féminines de St Chamond en N2. 
Un jeune pivot Français de 2 m 05 est annoncé et , un joueur étranger devrait clore un peu plus tard le recrutement.
 
 
 

AURELIEN PATEY : une recrue de poids A L'INTERIEUR !

Julien Cortey cherchait un poste 5 français en devenir, avec toutefois un peu d’expérience. Son choix s’est arrêté sur Aurélien PATEY, 24 ans, 2 m 05 – 110 kg.
Né dans le Nord, il intègre à l’âge de 15 ans le centre de formation de Cholet. Avec les jeunes de sa promotion, il remporte le titre de champion de France Espoirs avec un certain… Rudy Gobert. Aurélien passe ensuite deux années au Portel et à St Quentin en N3. Il signe la saison dernière en tant que poste 5 titulaire à Nord Ardèche. Ce championnat de N2, très serré, lui aura permis de lutter avec des pivots de bon calibre et donc de progresser. Aurélien a signé pour 2 ans. Il sera un point de fixation important du nouvel échiquier Forézien.
Pour clore le recrutement, un joueur de l’Est est en contact très avancé avec le club Forézien.   
 
  
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ZAKA ALAO ELU JOUEUR DE LA SAISON

Les supporters ont tranché ! ils ont désigné Zaka comme le meilleur joueur Forézien de la saison 2015-2016. Il faut dire que Zaka s'est viteintégré au collectif Forézien et a justifié le choix de Julien Cortey lors du mercato. Il finit 7ème marqueur de la poule A et sans une blessure qui l'a écarté des parquets fin décembre, les Foréziens auraient pu espérer encore une meilleure place. C'est Christian Aspin de TRADIBAT qui lui a remise le trophée lors d'une cérémonie davant les partenaires du Club. A noter que Zaka a prolongé son bail avec les EFF jusqu'en Mai 2018, sa famille et lui se trouvant très bien dans la cité Forézienne.
 

FEURS S'incline après 2 prolongations 90-94 a andrezieux !

Les amateurs de basket auront été servis ! ils auront pu assister à un bon match de basket empreint d'engagement at aussi de fai-play avec en prime 2 prolongations. Andrézieux reste donc invaincu à domicile et les Foréziens ratent le podium d'une place en délivrant un bon match même si beaucoup de regrets peuvent ressurgir suite à 15 premières minutes hors-sujet (dont un 1/9 à 3pts et 8/16 aux lancers-francs).
Bassine ouvre le score mais John Beugnot réplique dans la foulée. On est à 6-6 lorsque les Foréziens vont arrêter de jouer. En effet, en manque d'intensité et aussi suite à de mauvais choix offensifs, les Verts vont subir la foudre de l'équipe locale emmenée par un Aubry auteur de 10 points soit le total de l'équipe Forézienne à la fin du premier quart (25-10 pour l'ALS). Les 180 personnes de Feurs pouvaient se demander à quelle sauce les hommes de Julien allait être manger puisque le score montait à -17 malgré quelques points de John et Evan. Heureusement, la machine verte se réveillait et un panier au buzzer de Greg Lance laissait un peu d'espoir puisque le score était de 31-41 à la pause citrons.
Les Foréziens, sérieusement sermonnés à la mi-temps, revenaient avec plus d'agressivité des 2 côtés du terrain. 3 pimés de Zaka Alao et des paniers de près de Théo Vial et Evan Pellerin réveillaient les supporters Foréziens et le score était de 56-54 pour l'ALS à l'aube du money-time. "Allez les Rouges" criait le speaker local mais ce sont les "allez les Verts" qu'on entendait dans le palais des Sports ! Zaka Alao était inarrêtable et la paire Evan-Théo faisait des ravages dans la raquette. Mais Néri enfilait son costume de clutch-player et alignait 2 primés qui laissaient en vie les locaux : 68-68 au buzzer final. La prolongation était haletante avec un Néri et Ben Aissou en feu d'un coté,  et un Zaka et Théo en riposte coup par coup.A 82-82, les 2 équipes avaient une balle de match de chaque côté mais la fatigue se faisait sentir et on avait droit à une seconde prolongation.Quel suspens ! Zaka Alao, exténué sortait, John également pour 5 fautes. Maxime Bourrat donnait 3 points d'avance et on croyait que le break était fait quand le géant Mijajlovic sortait un 3 points en fin de possession. Néri ensuite finissait le travail avec un 3 points et 4 lancers d'un match où les 2 équipes auront tous donné. Félicitations tout de mâme aux Foréziens pour cette belle 4ème place, bon vent à Andrézieux pour les play-off et vivement la saison prochaine !
 
l'Oeil du Coach : "un derby qui laisse des regrets, on n'est pas rentré dans le match et on le paie cash.On gagne les 3 derniers quarts-temps mais on revient de trop loin.Le final a été haletant, le match très engagé avec un état d'esprit exemplaire ; un bon dernier match pour les nombreux spectateurs. Je souhaite bonne chance à Andrézieux pour les play-offs.De notre côté, nous allons tirer les enseignements de cette belle saison, faire les bilans et préparer au mieux la prochaine saison. Je remercie les joueurs, Loïc Quiblier, le staff médical,la Comission NM2, les dirigeants, les bénévoles, les supporters et.........Christophe Verny avec qui je travaille quotidiennement dans la bonne humeur".
 
Les marqueurs : E. Pellerin : 20 - Z. Alao : 19 - M. Bourrat : 13 - T. Vial : 13 - J. Beugnot : 10 - G. Lance : 6 - A. Dumoulin : 3 - J. Wiltz : 2 - A. Combe : 2 - F. Giraud : 2
 

FRONTIGNAN A PRIS LA FOUDRE : 83-54 !

Le  Forézium avait mis son habit de lumière pour la der au Forézium et pour dire bravo et merci aux 2 futurs "retraités" Aurélien Combe et Adrien Dumoulin dont l'entrée sur le terrain s'est faite devant un public de 1200 personnes debout. Quelle émotion pour ces 2 équipiers dont l'état d'esprit et le comportement auront été remarquables tout au long de leur carrière.
Bref, après ce magnifique intermède, le match débutait sur un bon rythme avec  John, Zaka et Evan à la finition. Frontignan répliquait par Osseby de loin et Ganmavo dans la raquette et se trouvait pas trop loin de nos Verts à la fin du premier quart : 11-20. Les Héraultais allaient resserrer leur défense au cours du second quart remporté par les hommes de Coach Nedellek : 17-16, Les hommes de Captain Fred regagnaient le vestaire avec un pécule de 8 points : 36-28 mais Julien Cortey avait bien fait tourner son équipe, chacun apportant son écot de points dans ce match agréable à suivre. Emmené par un Maxime Bourrat en mode dragster, les Foréziens emballaient le match dès la reprise. Evan, Greg se régalaient. Osseby rétorquait par 2 primés mais John lui rendait la pareille à 8 mètres deux fois de suite s'il vous plait. Le score montait à 60-41 à l'aube de dernier quart.Ce dernier ne sera qu'une formalité pour le locaux où Aurélien faisait un 100% au tirs. Frontignan se battait avec courage avec Kaba mais perdait Ganmavo suite à une disqualifiante. Pierrick Dire finissai tpar un 3 points avec la planche et la partie se clôturait sur le score sans appel de 83-54. Les Foréziens sont toujours en course pour le podium mais il faudra vaincre l'ôgre Andrézien samedi prochain.
L'oeil du Coach : "On a fait le travail, maintenant nous sommes tournés vers Andrézieux pour prendre notre revanche du match aller et finir sur le podium. Bravo à Aurélien et Adrien pour leur belle carrière".
Les marqueurs : Z. Alao :17 - J. Beugnot : 16 - E. Pellerin :10 - A. Combe : 8 - T. Vial :8 - G. lance : 7 - G. Giraud : 6 - P. Dire : 5 - M. Bourrat : 4 - A. Dumoulin : 2.
 

FEURS REGALE A clermont basket 86 - 63 !

Les Foréziens avaient bien préparé leur déplacement à Clermont pour la première des finales pour atteindre le podium et on peut dire qu'ils en sortis bien récompensés. En effet, à la suite d'un match sérieux et abouti collectivement, une victoire nette est venue couronnée ce déplacement à hauts risques.
Le match débutait par une furia locale comme prévue avec un Eyraud toujours aussi adroit. Feurs par Zaka et John répliquaient, Greg  concluant le premier quart par deux lancers qui nous permettaient de rester aux basques des Auvergnats 17-18. Le second quart était toujours aussi disputé mais les Foréziens pilonnaient à l'intérieur; Evan et Théo empilant les points près du panneau. Feurs virait donc en tête à la mi-temps 41 - 37. Le 3ème quart allait être fatal aux locaux avec des changements de défense perturbant les locaux qui abusaient des tirs de loin. Le meneur Prolhac et Mélody étaient très bien contenus (15 pts au total à eux 2) et les Verts faisaient enfler le score via Maxime et Théo. Clermont encaissait un 24-9 rhédibitoire. Julien allait ménager ses cadres lors du dernier quart-temps sans que cela se répercute au score et le match était donc gagné avec la manière : 86-63. Encore deux marches à franchir : Frontignan au Forézium le 7 mai  et à Andrézieux le 14 Mai pour le baisser de rideau. Seul un mot compte chez nos Verts: VICTOIRE. 

L'oeil du Coach : "j'ai félicité mes joueurs pour la qualité du jeu collectif pratiqué des 2 côtés du terrain, le sérieux et l'abnégation. Nous sommes dans une bonne dynamique et il faut continuer pour atteindre nos objectifs".
Les marqueurs : T. Vial : 20 - E. Pellerin : 18 - M. Bourrat: 11 - Z. Alao : 11 - J. Beugnot : 10 - G. Lance : 9 - A. Dumoulin : 5 - A. Combe : 2 - F. Giraud : 0.
 

VICTOIRE DIFFICILE CONTRE LE SMUC 78 - 73 !

On s'attendait à un match âpre et difficile contre le SMUC et on peut dire que nous ne nous sommes pas trompés. Même privé de son artificier Bardet, le SMUC  a trouvé les ingrédients pour faire déjouer les locaux pendant une mi-temps. Une accélération au cours du 3ème quart-temps permettra aux hommes de Fred Giraud de garder un petit pécule d'avance leur perrmettant de prendre les 2 points de la victoire. Evan et John lancent les hostilités mais le SMUC avec  Benzeval, Morris et Michee premettent aux visteurs de rester dans le sillage des Verts. Julien Wiltz fait une entrée remarquée avec 5 points de suite : 18-17 à la fin du premeir quart. Julien remet le couvert à 2 points avant de se blesser en retombant sur un pied advers (entorse). Maxime Bourrat va prendre le relais durant ce second quart alors qu'en face Benzeval se fait explulser pour un coup de tête à Aurélien Combe. Martinez permet même aux Marseillais de virer en tête à la mi-temps : 39-37. Changement de décor à la reprise : Coach Julien met Fred Giraud sur Wayne Morris (l'homme à tout faire du SMUC) et Zaka Alao sort son costume de scoreur à tout va. Le bateau adverse tangue mais ne coule pas : 55-63 pour nos Verts. Les hommes de Michee joue leur va-tout en sortant une zone dans le dernier quart mais Zaka Alao va anéantir les espoirs Méditerranéens par des gros schoots primés ; nos intérieurs finissant le travail dessous avec une victoire laborieuse mais ô combien importante : 78-73 ! A noter une très belle 3ème mi-temps preuve que le bien-vivre ensemble n'est pas utopique dans notre club  !
L'oeil du Coach : "victoire difficile, on est tombé dans leur faux rythme mais la victoire est là. J'ai ménagé John en seconde mi-temps suite à une douleur au mollet. J'ai attiré l'attention de mes joueurs que   la tâche serait encore plus difficile à Clermont samedi prochain car les Auvergnats jouent leur survie sur ce match".
Les marqueurs : Z. Alao : 22 - E. Pellerin : 16 - M. Bourrat : 12 - J. Wiltz : 7 - A. Combe : 7 - J. Beugnot : 6 - T. Vial : 4 - Fred Giraud : 2 - G. Lance : 2 - P. Dire : 0.
 

superbes foreziens vainqueurs au bcm 74-68 !

Passionné et passionnant, tel aura été ce derby qui aura vu les Foréziens se détacher dans les 2 dernières minutes au bout d'une partie où beaucoup de sueur aura été dépensée par les joueurs, les coachs et.....les supporters des 2 camps.
Feurs démarre bien mais Nélaton prend les rênes du match en scorant et servant son intérieur Jean-François. Les Foréziens sont maladroits à mi-distance mais restent juste derrière le BCM à la fin de premier quart : 17-20. Gelin allume à 3 points mais Julien Wiltz permet aux Verts de coller  aux basques des locaux. Evan Pellerin fait son travail de sape dans la raquette, aidant un Théo Vial dont le combat avec Jean-François est dantesque. La mi-temps est sifflée sur le score de 39-36 pour le BCM. Feurs débute pied au plancher en scorant un 7-0 mais le BCM réplique de façon identique et Julien Cortey décide de mettre Adrien Dumoulin pour stopper Nélaton, brillant organisateur. Les attaques peinent, la tension monte sur le terrain, les Foréziens prennent 4 points d'avance mais Gelin du milieu du terrain ravive la flamme Montbrisonnaise au buzzer de la 30ème minute : 57-56 pour Feurs. Il fait de plus en plus chaud dans la salle mais cela n'empêche pas à Gimenez d'enquiller deux primés de suite . Les Foréziens vont-ils lâcher ? pas du tout, avec une hargne collective, Evan Pellerin (excellent hier soir comme au match aller) conclut des attaques bien préparées, Théo Vial et Fred Giraud cadenasse la raquette et John Beugnot sort un primé qui fait lever les 120 supporters Foréziens. Mazeroi entretient l'espoir mais Maxime Bourrat va marquer 2 paniers importants en pénétration, Evan gobe un rebond offensif et marque à la sirène des 24 secondes et Greg Lance conclut par 2 lancers dans une joie bien compréhensible tant ce fût difficile. Les Foréziens, menés de 5 points à 5 mn de la fin, auront fini au sprint en infligeant un 14-4 à un BCM qui aura souffert de son manque de profondeur de banc. Félicitations à tous avec un accessit de MVP accordé à Théo VIAL (13 pts - 14 rebonds - 22 d'évaluation soit la meilleure des 2 équipes) et merci aux supporters qui auront été un vrai sixième homme.
 
L'oeil du Coach : "On a mis une mi-temps à entrer dans le match, sans doute un peu crispé par l’évènement. Je suis satisfait c’est encore une victoire d’équipe construite sur notre assise défensive (29 pts en 2ème mi-temps). Tous les gars sont à féliciter, ils ont défendu le maillot des EFF avec passion. Je tiens à souligner les prestations d'Adrien qui a impulsé la hausse d’intensité défensive et Théo qui finit en double double pour la meilleure évaluation du match. Bravo les gars… On continue comme cela, il reste 4 finales !"
 
Les marqueurs : E. Pellerin : 18 - J. Beugnot : 16 - T. Vial : 13 - M. Bourrat : 8 - J. Wiltz : 7 - G. Lance : 6 -A. Combe : 4 -  F. Giraud : 2 -Z. Alao : 0 - A. Dumoulin : 0.
 
 

superbe victoire contre golfe-juan : 85-59 !

Les absents ont toujours tort, il parait : cette maxime est vraie pour les amateurs de basket car le match de nos Foréziens contre l'ogre Azuréen a été sompteux ! La bande à Julien Cortey tient sûrement son match référence et on a pu voir beaucoup de joie après ce matc sur els visages des jouers, staff, dirigeants et supporters des Verts.
John Beugnot ouvrait la marque mais Vebobe  dégainait à 3 points afin de refroidir de suite les envies locales. Les 2 équipes étaient au coude à coude et il fallait l'entrée de Julien Wiltz pour que les locaux se détachent avec 2 primés et un lancer pour le jeune Espoir Marseillais (19-14 à la fin du premier quart). Fred Giraud mettait d'entrée un primé dont il a le secret et Zaka Alao mettait du rythme tandis qu'en face, Carlo Vullin et Badiane étaient muselés par la défense locale qui cadenassait bien le rebond. Puis vint le show John Beugnot avec un primé, une interception une lay-up Jordanesque et un primé à la sirène ! Golfe-Juan était ko à la mi-temps avec un 33-12 encaissé et les Verts rentraient aux vestiaires avec un pécule non négligeable : 52-26. On craignait une réaction des visiteurs vu leur statut et le regard noir de Coach Tardevet. Mais les locaux continuaient à bien défendre, Maxime Bourrat alimentait Evan Pellerin dessous et le jeune Pierrick Dire clôturait ce 3ème quart-temps par un primé : 69-44 Seul Vebobe avait essayé de sauver les meubles durant ce quart .Pierrick Dire remettait un primé de suite, Vullin  et Vebobe s'énervaient, Trifogli ne pouvait contenir Greg Lance et Maxime Bourrat à la mène et la messe était donc dite pour les Azuréens. Comme un symbole, Aurélien Combe, monstrueux en défense contre l'immense Badiane, clôturait la marque sur un score sans appel de 85-59. Felicitations à tout le Groupe pour cette magnifique soirée . Mais d'ores et déjà, le yeux sont tournés vers Montbrison pour le derby retour de samedi prochain. Pour finir dans le top 5, il reste 5 finales à jouer , la première vaudra le déplacement sous les voutes de Beauregard où les supporters sont attandus nombreux pour signer un second exploit consécutif.
 
L'oeil du Coach : " «  Une belle victoire collective, peut être le match le plus abouti de la saison… Les 10 joueurs ont amené quelque chose. On a été présent des 2 cotés du terrain. Je suis fier de mes gars, ils ont relevé la tête après notre déroute à Aubenas. On a fait preuve de caractère et j’aime ça ! » 
 
Les marqueurs : E. Pellerin : 15 - J. Beugnot : 13 - J. Wiltz : 11 - . Bourrat : 11 - Z. Alao :9 - A. Combe :7 - F. Giraud : 7 - P. Dire : 6 - T. Vial : 6 - G. Lance : 0.
 
 

AUBENAS un ton au dessus : 81 - 63

Nous appréhendions ce match et nos doutes ont été malheureusement mis au grand jour. Privé de Greg Lance (blessé à l'épaule), nos Verts se sont fait asphyxiés dès le premier quart-temps (11-29) dont 19 points pour le seul Barradji laissé trop seul par la défense verte. Julien Cortey essayait toutes les rotations possibles mais le score restait à - 13 à la mi-temps (35-48) même si les Foréziens étaient revenus à - 7. Dès la reprise, les Foréziens prenaient un second éclat qui faisait grimper le score à  - 27 (43-70 à à la fin du 3ème quart. Rien ne maRchait ni défensivement, nI offensivement où les Verts faisaient un faible 13/25 aux lancers. un sursaut d'orgueil des hommes à Fred Giraud permettaient une addition moins salée avec un écart tout de même de 18 points dans l'escarcelle. Jamais durant cette saison, les Foréziens auront été autant bousculés  par une équipe de la sorte. Et dire que Mbodj et Radjouki étaient absents chez les locaux  rendant la performance des hommes d'Andrieux encore plus belle. Il faudra analyser les causes de cet échec et en tirer les conséquences avant la venue de l'ogre Azuréen de Golfe-Juan le 2 Avril au Forézium.
 
L'oeil du Coach : " je félicite tout d'abord Aubenas qui nous a dominé dans tous les compartiments du jeu. Maintenant, nous ne pouvons ni descendre, ni monter mais je veux  GAGNER des matchs donc on va se remettre au travail pour aborder les 6 derniers matchs avec un meilleur visage".
Les marqueurs :E. Pellerin : 13 - Z. Alao : 11 - J. Wiltz : 11 - T. Vial : 11 - J. Beugnot : 5 - A. Combe : 5 - F. Giraud : 3 - M. Bourrat : 2 - A. Dumoulin : 2.
 

UNE VICTOIRE QUI FAIT DU BIEN : 81-66 !

Ce match marqué sous le sceau de la pression a répondu aux attentes locales : en retrouvant certaines valeurs et fondamentaux, les Foréziens ont obtenu une victoire méritée face à un adversaire qui n'aura jamais baissé les bras et qui aura su mettre l'intensité nécéssaire pour faire douter les locaux.Les 2 équipes sont au complet et les Foréziens vont de suite ^rendre les rênes en marquant par leurs 2 intérieurs Théo et Eva. Zaka agresse le cercle et concrétise ses lancers, bref la machine verte est en route, d'autant que Max Bourrat plante un primé à 10 m au buzzer avec la planche : 24-14 au fin de premier quart ! Les Bourguignons se rebiffent par Thompson et Bado mais leurs intérieurs sont à la peine et Cornéo est englué dans la défense Verte. Les meneurs locaux prennent des fautes mais malgré cela, la mi-temps est atteinte sur le score de 41-32. Les Prisséens, sermonnés par leur coach reviennent avec des intentions plus vives et reviennet petit à petit grâce à l'aérien et adroit Thompson (44-45). J.Beugnot , en panne d'adresse, joue les passeurs et les Foréziens reprennent un peu d'air 55-47 à l'aube du money-time. Le dernier quart sera le plus beau côté local. La pression intensive monte d'un cran commandé par le duo Fred & John. Théo joue l'intimidateur vis à vis des costauds  Bruyère et Ducoté, et Zaka entame son show-time : interceptions, pénétrations et tirs primés et peut présenter la note aux Prissées avant de sortir, pris de vertiges sous une standing-ovation ! Théo et Greg, ajouté d'un primé de Julien Wiltz finissent le travail : 81-66. Bel engagement physique des 2 cotés et un excellent arbitrage de Mme Ouardad et Mr Malibanger ont rendu cette rencontre plaisante à regarder pour les plus de 1000 spectateurs présents.
 
L'Oeil du coach : "les joueurs connaissaient les enjeux de la soirée, ils ont assumé leurs responsabilités et je les félicite".
 
Les marqueurs : Z. Alao : 25 - T. Vial : 18 - E. Pellerin : 16 - G. Lance : 9 - M. Bourrat : 6 - A. Combe : 4 - J. Wiltz : 3 - J. Beugnot : 0 - F. Giraud : 0 -P. Dire : 0.
 

LA MANIERE MAIS PAS LA VICTOIRE : 80 - 86 au PUY !

Les Foréziens n'ont pas stoppé la spirale de la défaite mais ont livré un bon match face à une belle équipe du Puy au complet. Tout s'est joué à 1 m 30 de la fin : les Foréziens ont 2 lancers qui sont manqués et prennent une contre-attaque derrière qui permettera aux Ponots de prendre 4 points d'avance. Hormis le premier quart-temps où les Foréziens ont pris un éclat (10-25), le reste de la partie sera un mano à mano avec un bon basket proposé des 2 côtés du terrain. Les Verts reviennent à -5 à la mi-temps (38-43) et les joueurs sont déterminés à faire une grosse seconde mi-temps. La bande à Julien va être dans le tempo, gagnant ce 3ème quart et revenant à 59-59 à 10 mn de la fin. Le dernier quart est haletant et Feurs craquera dans les 2 derniers minutes devant une belle équipe locale emmenée par un Girma des grands soirs (30pts). A noter que Julien Wiltz s'est blessé à l'épaule en début de rencontre et un diagnostic sera étable ce lundi sur la gravité de sa blessure.
Samedi réception de Prissé avec un seul mot à la bouche : victoire impérative !
 
L'oeil du Coach " je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, le match s'est joué à quelques oublis en fin de rencontre mais c'était un bon match avec deux belles équipes". maintenant je suis tourné vers la réception de Prissé de samedi où nous devons gagner et pas seulement bien jouer".

Les marqueurs : Z. Alao : 27 - J. Beugnot : 21 - A. Combe : 13 - G. Lance : 9 - E. Pellerin : 4 - T. Vial : 4 - M. Bourrat : 2 - F. Giraud : 0 - A. Dumoulin : 2 - J. Wiltz : 0.
 

TOULOUGES AU BOUT DE LA NUIT.. 94-91 (AP)

Les Foréziens sont dans le dur : faute de n'avoir pas été plus tueur dès le début de la seconde mi-temps, ils n'ont pu que laisser la victoire à une équipe visiteuse qui n'avait jamais gagné au Forézium et qui s'était déplacé à 8 sans l'Espagnol Stobart, blessé. Les 2 équipes ont de la peine à rentrer dans le match puis Zala Alao réveille le Forézium avec un primé. Les Catalans vont s'appuyer uniquement sur 2 joueurs en cette première mi-temps : l'intenable Barcelo et Riguidel. Julien Wiltz et Pierrrick Dire scorent à 3 points mais les fautes locales envoient la bande à Kiplé aux lancers et l'USAT vire à 22-21. Le second quart sera le meilleur pour les locaux, car Zaka Alao va donner du rythme et servir des caviars à Thèo Vial et Evan Pellerin. Non seulement passeur, Zaka  s'avère également bon finisseur et les locaux virent à 48-38. La majeure partie des 1 000 spectateurs présents pensent que les visiteurs avec leurs 600 kms dans les jambes et sans rotation intérieure vont lâcher. C'est sans prendre en compte la léthargie locale en défense et l'adresse des 2 larrons précités, ajoutons Kiplé qui s'est réveillé. Les Catalans reviennet à - 3 à l'aube du money-time et vont réussir un début de dernier quart-temps parfait en prenant 10 points d'avance (75-65)à cause de ce diable de Kiplé. On croit la victoire offerte aux visiteurs mais le duo Vial-Alao s'emballe de nouveau et linflige un 16-5 aux hommes de Barcelo (81- 81 à la sirène).
Toulouges inscrit 4 points d'entrée de jeu de la prolongation et les Verts ne s'en remettront pas. Les toulougiens pouvaient exulter et les locaux, la mine déconfite, se prendre la tête à deux mains suite à une rencontre où ils seront tombés dans le piège Catalan en jouant au même rythme qu'eux et en manquant par moment d'intensité. Prochain déplacement au Puy samedi prochain (il va falloir mettre d'autres ingrédients afin d'être compétitifs et revenir pourquoi pas avec une victoire).
 
L'oeil du Coach : Nous avons fait trop d’erreurs pour espérer l’emporter face à une vaillante équipe de Toulouges ! Nous le payons cash… Nous oublions depuis quelques matchs les valeurs qui ont fait notre force en début de saison : combativité, intensité, dureté, rigueur, exigence, implication, concentration… ».
 
Les marqueurs : Z. Alao : 24 -J. Beugnot : 20 - T. Vial :20 - E. Pellerin : 10 - M. Bourrat : 9 - J. Wiltz : 5 - . P. Dire : 3 - F. Giraud : 0 - G. Lance : 0.
 
 

FEURS SE FAIT BRAQUER A BEAUJOLAIS !

Nous avons décidé de ne pas faire un compte-rendu sportif de cette rencontre perdue sur le score de 79 à 68. En effet, il est difficile de parler de confrontation si vous ne combattez pas à armes égales. Nous savions que la partie serait rugueuse car les Foréziens défendent durs mais Beaujolais également. Ce que nous ne savions pas, c’est l’acharnement des deux référés sur nos joueurs....Nous n'en dirons pas plus.
 
L’œil du Coach : « La beauté du sport s’arrête avec la partialité de ceux qui doivent faire respecter les règles ».
 
Les marqueurs : Z. Alao : 15 - E. Pellerin : 14 - T. Vial : 8 - M. Bourrat : 6 -  J. Beugnot : 6 - G. Lance : 6 - F. Giraud : 4 - A. Combe : 4 - J. Wiltz : 3 - G. Bourg : 2.
 
Prochain match contre Toulouges au Forézium le 27 Février à 20 heures.
 

Un nouveau renfort aux EFF !

Depuis jeudi, Oscar est né à St Etienne, fils de notre Coach Julien et de Sophie la maman à qui nous souhaitons d'ores et déjà un bon rétablissement. Les joueurs, dirigeants et proches du club présentent toutes leurs félicitations aux parents et une longue vie à Oscar. Nul doute que d'ici quelques saisons, Oscar ne foule pas les parquets avec une balle orange à la main ! Une petite victoire des protégés de Julien ne serait-il point une bonne idée pour fêter l'arrivée d'Oscar ?
 

feurs chute au buzzer à ouest lyonnais basket !

Les Foréziens auront soufflè le chaud et le froid à l'OLB : sérieux et appliqués durant le premier quart-temps, absents pendant 15 minutes où ils encaisseront un 42-20 puis héroïques pour remonter 18 pts et passer en tête (+3) avant de se faire crucifier par le héros du match : Jordan  Arlin !
Zala Alao donnait le ton aidé par John Beugnot de loin et Evan de près. Les Verts sont dans le match  et virent en tête en toute logique 21 - 17 à la fin du premier quart avec 3 fautes malheureusement à Julien Wiltz. Changement de ton au second quart-temps : Hane enfonce Evan Pellerin à l'intérieur et Arlin entame son festival à 3 points (5 )imité par Guillaud (2). La foudre tombe sur les têtes Foréziennes et ces derniers rentrent au vestiaire avec un déficit de 9 points (41-50). La vingtaine de supporters Foréziens pensent que les Foréziens vont rectifier le tir en défense mais c'est tout le contraire qui se passe avec 3 ballons de suite perdus et des primés encaissés. A 41-59, Julien Cortey confie la mène à Adrien Dumoulin et ajoute Fred Giraud et Aurélien Combe à Evan et John. Ces 5 mousquetaires vont réaliser une remontée héroïque et Julien remet son 5 majeur à 5 mn de la fin. Maxime Bourrat empile les lancers-francs, John et Zaka sont adroits derrière la ligne et Feurs est devant à 3mn de la fin :73-70 et sont chauds pour chiper la victoire aux Lyonnais. Mais une dernière possession pas très judicieuse des Verts donnent le ballon aux locaux. Arlin éteint la chaudière Forézienne à 1 seconde de la fin en signant son 8ème primé de la soirée.
Rageant, frustrant, surpris aussi de l'incohérence de l'arbitrage de l'un des 2 référés mais c'est le sport...Aux Foréziens d'analyser ce fameux trou de 15 minutes et des 11 balles perdues dans le 3ème quart-temps. Déplacement à Beaujolais Basket samedi prochain qui sera tout, sauf une partie de plaisir.
 
L'oeil du Coach : " on est actuellement sur une mauvaise dynamique, ça arrive au cours d'une saison. On va se serrer les coudes, comme le fait une vraie équipe, on va faire le dos rond et continuer de travailler dur. Nous allons à Beaujolais pour gagner avec les valeurs qui font notre force !"
 
Les marqueurs : Z. Alao : 19 - J. Beugnot : 16 - E. Pellerin : 13 - M. Bourrat :11 - T. Vial : 7 - F. Giraud : 6 - A. Combe : 4 - A. Dumoulin : 2 - J. Wiltz : 0.
 

VICTOIRE 60 - 56 AUX FORCEPS CONTRE LE BC NORD ARDECHE !

C'était la soirée des mal-classés ces samedi soir avec la victoire de Frontignan sur le BCM, la victoire du SMUC au Puy et la farouche résistance de nos visiteurs de Nord-Ardèche qui auront fait trembler joueurs et spectateurs jusqu'au coup de sifflet final. Privé de John Beugnot (lumbago), les Foréziens ont de la peine à rentrer dans le match et Petiteau joue le maestro pour les visiteurs leur permettant de s'attibuer le premier quart 18-14. Les Foréziens remporteront les 3 autres quarts mais en ne creusant aucun écart conséquent, la faute à une adresse atone à 3 points (2/20) et au duo visiteur Petiteau - Abena très opportuniste. Il faudra un Théo Vial rageur aux rebonds et à la finition pour que nos Verts empochent la victoire les maintenant sur le podium après cette première journée retour.
 
 Le mot du Coach : "victoire difficile mais victoire tout de même contre une équipe de Nord Ardèche qui n'avait rien à voir avec celle du match aller. La défense a bien fonctionné (56 pts ancaissés) mais nous avons pêché offensivement avec l'absence de John et une adresse indigente à 3 points; il y a des soirs comme cela........Savourons et préparons notre court mais difficile déplacement à l'Ouest Lyonnais".
 
Les marqueurs : T. Vial : 17 - Z. Alao : 11 - E. Pellerin : 8 - A. Combe : 6 - M. Bourrat : 5 - G. Lance : 4 - F. Giraud : 3 - J. Wiltz : 3 -
A. Dumoulin : 3  - P. Dire : 0.
 
 

Andrézieux plus haUt, PLUS FORT : 73 - 62

Le Forézium était rempli à ras bord avec 1 700 personnes avec en prime la Fanfare Macadam Music de Neulise qui donnait le ton un bon quart d'heure avant le coup d'envoi. Julien Wiltz ouvrait le score mais Andrézieux prenait les devants 11-6 puis 15-9. Deux tirs longue distance de John Beugnot permettait aux locaux de passer en tête. Mais les fautes pleuvaient sur les locaux (9 f contre 2 aux visiteurs) et l'ALS virait en tête 19-17. Dès le second quart, Aubry règne en maitre dans la raquette et Bassine continue à être plus que propre à 3 points. Les locaux souffrent et résistent via Evan Pellerin. Zaka Alao, en manque de compétition n'est pas dans le rythme et Feurs rentre aux vestiaires avec un déficit de 7 points (27-34) à l'issue d'une mi-temps cadenassée et très défensive.
Au retour, les locaux pour l'unique du fois du match, vont emballer le match et vont recoller en 5 minutes via Evan à l'intérieur et Julien Wiltz & Zaka Alao à 3 points. Mais ce ne sera qu'un feu de paille, car Feurs va retomber dans le tempo imposé par l'ALS et balbutier son basket offensivement avec également des balles perdues bêtement. Le score est de 64-58 à 10 mn de la fin. L'exploit était donc à portée de main mais Aubry et Bassine via un Néri à la mène allaient prendre les clefs de la maison rouge et dominer ce quart temps 21-15 offrant une victoire méritée à l'ALS : 72-63.
La meilleure attaque de la poule aura été bloquée par les visiteurs et la salle bondée et chaude comme jamais  aura peut-être inhibée nos joueurs et transcandé les visiteurs comme nous l'avouera R. Aubry après le match. Le retour à la compétition tardif de Zaka et Evan aura pesé également sur le rendement de nos joueurs , mais la constance et la maturité du jeu des visiteurs aura été un élément fort de leur victoire. Le trident Néri-Aubry-Bassine aura été très bon (54 pts à eux 3) et Mijajlovic a été la tour de contrôle.
Chez nos locaux, il ne faut surtout pas jeter tout ce qui éta fait jusquà ce dernier match et tout le club aurait signé pour une place sur le podium après les matchs aller.Souhaitons que cette rencontre fasse grandir cette équipe afin qu'elle puisse  prendre sa revanche lors du match retour au mois de mai. Les Verts recevront Nord-Ardèche samedi prochain à 20 heures pour le premier match retour.
 
L'oeil du Coach : "Andrézieux a mérité sa victoire. Cette défaite doit nous servir de socle  pour gommer nos carences et progresser individuellement et collectivement. Sinon la salle était magique, je n'avais vu cela".
Les marqueurs : E. Pellerin : 15 - M. Bourrat : 12 - J. Beugnot : 9 - T. Vial : 8 -  Z. Alao :7 -  J. Wiltz : 5 - G. Lance : 4 - A. Combe : 3.
 

les foreziens ont fait le job a FRONTIGNAN

Le staff et les dirigeants craignaient ce déplacement cer la coupure de Noël est parfois néfaste en terme de rythme. mais nos  Foréziens ont bien géré la reprise en allant vaincre une courageuse équipe de Frontignan par 69 à 60. Cela ne fût par une partie de plaisir tant les locaux jouaient un de leur dernier  match de survie en Nationale 2. Zaka n'ayant pas envore le feu vert du staff médical, Evan à 50 % suite à un lumbago, les éléments d'inquiétude existaient bien chez nos Verts ! Mais les Foréziens allaient gérer le tempo du match en imposant une défense de fer, empêchant les locaux de se rendre euphoriques même si Mathieu Sanchez arrivait par séquences à dynamiter le défense Forézienne. Le score a été toujours très serré mais en faveur de nos couleurs : 14-13 ; 33-30 ; 50 - 47. Il a fallu une accélération dans les dernières minutes via Julien Wiltz qui additionnait une contre-attaque, un tir mi-distance et un primé dont il a le secret pour empocher les 2 points de la victoire ! Bravo et place maintenat à un choc et un derby contre l'ALS Andrézieux samedi prochain : les murs du Forézium en frissonnent déja !
 
L'oeil du coach : "j'appréhendais ce match et on l'a bien surmonté ! je suis satisfait de mes joueurs même si on a pas été transcendant offensivement. En revanche, en défense, tout le monde a fait le travail et au final, on encaisse que 60 points. Maintenant, préparons le derby qui devrait être une fête du basket pour nos supporters !"
 
Les marqueurs : J. Beugnot : 15 - E. Pellerin : 13 - J. Wiltz : 12 - T. Vial : 10 - G. lance : 9 -  M. Bourrat : 6 - A. Combe : 4 - F. Giraud : 0 - P. Dire : 0.
 

DEFAITE HONORABLE A GOLFE-JUAN : 78 - 92 !

Evan Pellerin et Zaka Alao en civil, Adrien Dumoulin et Fred Giraud restés dans dans le Forez, la tâche s'annonçait difficile chez le leader Azuréen. L'image au coup d'envoi était insolite aavec les 1 m 93 d'Aurélien Combe face aux 2m08 de Badiane. Julien était inquiet, d'autant que John Beugnot sortait pour deux fautes dès la 4ème minute. Les Foréziens sortaient le bleu de chauffe pour contenir les intérieurs locaux et Théo Vial régnait dans la raquette adverse malgré un déficit de taille. John prenait une technique dans le 3ème quart-temps et sortait de nouveau suite à un accrochage verbal avec un Diego Vebobe, très nerveux qui prendra une disqualifiante en seconde mi-temps. Le score était de 33-44 à la mi-temps et il ne fallait rien lâcher. Aussi les Foréziens maintenaient leur intensité et leur agressivité  face au talent des protégés de Brice Tardevet. Trifogli sortait de sa boite en faisant un 4/4 à 3 points et Feurs était proche de la rupture ; mais la solidarité Forézienne allait faire le reste et le score se réduisait à coups de tirs primés de John Beugnot. Les Verts s'inclinaient la tête haute 92 - 78 face à une équipe difficile à prendre dans son fief et qui était privée de Bennett. La trêve est là, Julien Cortey a concocté un programme de reprise afin d'être prêt pour le déplacement à Frontignan le 16 janvier. Bonnes fêtes à tous !

L'oeil du Coach : "Compte-tenu du contexte de notre effectif,  mes joueurs ont vendu chèrement leur peau et sortent la tête haute de ce match engagé et tendu face à une belle équipe de Golfe-Juan. Place maintenant  à la récupération après une première partie de championnat éprouvante mais très positive".

Les marqueurs : T. Vial : 23 - J. Beugnot : 20 - J. Wiltz : 15 - G. Lance : 10 - A. Combe : 7 - F. Brenier : 2 - M. Bourrat : 1 - P. Dire : 0.
 

Avec LES TRIPES CONTRE CLERMONT : 89 - 78 !

Les spectateurs auront vécu une soirée mouvementée où nos joueurs auront alterné le froid (pendant 3 quart-temps) et le "show" (durant le dernier quart-temps). Les Foréziens se présentaient sans Evan Pellerin et Zaka Alao. Les Verts démarraient bien grâce à Théo Vial et Aurélien Combe. John enquillait 2 primés mais Mélody faisait jouer ses équipiers qui scoraient assez facilement via Prolhac, Gitenait et Tourgon. La score est de 15-22 à la sirène de ce premier quart. Tout le monde pense que les locaux vont se réveiller mais la bande à ce diable de Prolhac continue à dérouler son match alors que les locaux loupent quelques lay-up malgré deux primés de Greg Lance et un de Maxime Bourrat. Le score est de 42-34 pour Clermont sans que personne ne crie au scandale. On pense que le discours à la mi-temps de Julien allait booster nos Verts mais c'est le faux rythme de Clermont qui allait chloroformer nos joueurs et Gautier puis Prolhac se régalaient à 3 points. Julien envoyait au feu Pierrick Dire qui montrait l'exemple avec 5 points marqués. Au buzzer du 3ème quart-temps, le score est sans appel : 69 - 58 pour les visiteurs et la salle était glacée par la tournure du match. Mais le réveil des locaux allait être terrible via les "2 compères made in Feurs"  Maxime Bourrat et Théo Vial (auteur de 21 points à deux sur ce dernier quart !). Maxime perforait la défense, distribuait des caviars, John scorait un primé important,Greg Lance muselait Mélody et Fred Giraud étouffait Aubry. La salle était en feu et les visiteurs liquéfiés par la hargne des Verts infligeant aux Auvergnats un 31 - 9 en 10 minutes. Quant on vous dit que cette équipe a un GROS coeur...............Score final : 89 - 78 et une place de co-leader conservée.
 
L'oeil du Coach : "le résultat comptable est là, on retiendra notre belle remontée pour arracher la victoire.On fait preuve de caractère, c'est ce qui me plait !"
 
Les marqueurs : T. Vial : 22 - J. Beugnot : 18 - M. Bourrat : 15 - G. Lance : 13 - A. Combe : 7 - J. Wiltz : 5 - P. Dire : 5 - F. Giraud : 4
 

deux de chute au smuc marseille !

Les Foréziens n'aiment pas l'air du Sud. En effet, ils ont subi leur seconde défaite après Toulouges chez des Marseillais avides de prendre des points. La copie rendue n'a pas été belle car les joueurs majeurs locaux, pourtant ciblés par le discours de Julien ont eu toute la latitude pour se montrer sous leur meilleur jour. Le premier quart aura été catastrophique avec une apathie du côté de Feurs donnant un certain plein de confiance aux hommes de Wayne Morris (17 - 26). Le second quart débutera des plus mauvaises façons puisque le score va monter à - 18 ! heureusement une réaction Forézienne permettra de rentrer aux vestiaires à 36 - 43, laissant entrevoir un possible retour. Entre-temps, Evan se plaignait d'un mollet et ne rentrera plus et Aurélien Combe se blessera également. Difficile de revenir au score avec tant d'aléas ! le score est de 52 - 59 à l'aube du money-time. Un sursaut d'orgeuil des Verts va permettre un retour - 2 mais le quatuor Sy, Morris, Bardet et surtout le meneur Martinez vont permettre aux locaux de remporter une victoire méritée, étant devant tout le match : 78 - 71.Les Foréziens étaient dans un jour sans, et n'ont pas respecté le plan de jeu : d'où défaite normale mais rageante. Aux joueurs  de se remettre en question et de prendre les deux points contre Clermont Basket, équipe difficile à manoeuvrer, samedi à 20 heures au Forézium.

L'oeil du Coach : "un match difficile contre une vaillante équipe de Marseille qui avaient besoin de points. Nous n'avons pas su préserver notre première place, nous apprenons...Nous finissons le match sans Evan et Aurélien, ajoutons l'absence de Zaka et ça fait beaucoup d'aléas pour notre modeste équipe Forézienne. On se doit de rebondir pour la dernière de 2015 au Forézium samedi contre Clermont Basket".

Les marqueurs : J. Beugnot : 20 - T. Vial : 12 - E. Pellelrin : 9 - G. Lance : 9 - A. Combe : 8 - M. Bourrat : 7 - J. Wiltz : 3 - F. Giraud : 3
 

Julien cortey invite de tl7

Accompagné de Christophe Verny, Théo Vial, Maxime Bourrat, Julien Wiltz et Marc Viallard, Julien Cortey était l'invité d'honneur de l'émission sportive SPORT7 sur la chaine régionale TL7 lundi 30 Novembre.Cela a été l'occasion pour Julien de retracer son passage de joueur à entraîneur et de commenter cet excellent début de saison qui fait que tout le monde de la balle orange commence à prendre notre club au sérieux ! Merci TL7 et Efendi de votre accueil !
(de 30 mn20' à 36 mn40').
 

FEURS ETAIT EN TAILLE PATRON : 89 - 81 A LA SUITE D'UN BEAU DERBY !

1 300 personnes avaient rempli le Forézium pour cette première manche du Classico. Evan Pellerin montrait de suite ses qualités en scorant à double reprise, mais Russel et Veillet répliquaient en scorant aussi de près. Montbrison butait sur la zone locale alors que les Foréziens alternaient avec succès jeu intérieur et extérieur. Fred Giraud ernvoyait un missile au buzzer qui voyaient le Blancs d'un soir mener 20-13 après que Julien ait fait rentrer ses 10 joueurs. Le second quart allait voir un festival Zaka Alao qui malmenait Nelaton de près ou de (très) loin. Gimenez de loin et Veillet sur un alley-hoop permettaient aux Montbrisonnais de rester collés aux basques des Montbrisonnais à la pause : 48 - 42 pour Feurs. Le troisième quart-temps allait être somptueux  : à 3 primés de suite de Gelin et Nelaton, répliquaient 3 primés de Fred Giraud et John Beugnot. Nelaton est en feu et permet à son équipe d'égaliser à 66-66 mais les locaux tournent en tête à 69-68 à l'aube du money-time. Le showdron est en apné et cela n'est pas fini ! ce diable de Veillet permet au BCM de prendre la tête pour la première fois 70-69 mais John sort un primé en fin de possession. Greg Lance percute et marque, Evan l'imite et les locaux prennent le dessus mentalement. Cela se démontre par une faute technique de Veillet en zone offensive suivie d'autres fautes (dont une sur Zaka Alao qui enverra notre joueur à l'Hôpital pour une sérieuse blessure au coude) où les locaux ne trembleront pas sur la ligne.Pendant ce temps, le tandem Fred Giraud et Théo Vial ont verrouillé la raquette locale et chipé tous les rebonds. Victoire méritée pour les Foréziens (seul leader à ce jour) 89 - 81 contre une équipe du BCM conquérante qui devrait vite revenir en haut de tableau si elle montre ce même visage.
 
L'oeil du Coach : ""Je félicite mes joueurs pour leur investissement dans ce match, particulier, tant sur le plan du jeu que de la combativité. Ils ont fait honneur à nos valeurs et ce jusqu’à la fin de la rencontre.
Nous savions que le score allait être serré, comme les saisons précédentes. Nous avons donc tout mis en oeuvre pour gagner avec le plus d’écart possible afin de glaner de précieux points d’avance.
Je déplore que nos adversaires aient accordé plus d’énergie à décrier, de façon virulente, le temps-mort pris dans les derniers secondes (alors qu’en tant que prétendants au titre, ils savent à quel point les détails sont importants dans une saison) pendant que notre joueur Zaka Alao était conduit aux urgences, victime d’une faute à la limite de l’anti-jeu, l’ayant sévèrement blessé…
Notre joie dans le vestiaire a été entachée par cette mauvaise nouvelle. Nous sommes tous avec toi Zak ! "
 
Les marqueurs : E. Pellerin : 19 - J. Beugnot : 17 - Z. Alao : 14 - G. Lance : 9 - M. Bourrat : 8 - F. Giraud : 8 - J. Wiltz : 6 - T. Vial : 6 - A. Combe : 2 -C.Varennes ; 0.
 

FEURS avait du coeur CONTRE AUBENAS: 70 - 64 sans John beugnot et se retrouve leader !

Les Foréziens se retrouvent au quart du championnat co-leader de leur poule après avoir battu une belle équipe d'Aubenas. Touché en plein coeur par l'absence de dernière minute de John Beugnot touché à la cheville, les Verts allaient montré qu'ils en avaient un sacré pour arracher une victoire méritée. Le changement d'heure allié à ce match au sommet avait attiré 1 200 personnes au Forézium  et les Foréziens attaquaient pied au plancher via Zaka Aao. Barradji et Lontadila répliquaient mais Maxime Bourrat via un primé, arrachait l'égalisation 17-17 après le premier quart. Le second quart voyait un Zaka Alao multiplier les prénétrations et emplier les points sur  lancers ;  Théo et Julien Wiltz complétaient l'escarcelle malgré un Andrieux adroit derrière l'arc : 36 - 33 pour les Foréziens à la pause citrons. Le 3ème quart-temps était sompteux et celui du déclic : Julien sortait sa zone préférée et Feurs interceptait et accélérait via ses dragsters Greg Lance et Maxime Bourrat. Zaka était en mode maestro et Julien Wiltz dévoilait tout son talent par 8 points consécutifs dont deux primés. Captain Fred en rajoutait un et Zaka rendait la salle incandescente suite à un primé à 8  m sur la tête d'Ipouck ... au buzzer ! Aubenas était au bord de l'asphyxie : 61 - 48 à l'aube du money-time. Cependant les Ardèchois ne lâchaient rien et le duo Chardon - Andrieux allait faire douter les locaux durant ce dernier quart mais Théo Vial en mode Zorro réglait les comptes : 5 points sur 9 de son équipe dans le dernier quart, une passe décisive sur Krum qui plie le match, un contre monstrueux sur un intérieur Albenassien et une moisson de rebonds. 19 points et 18 rebonds : Théo aura été stratosphérique le jour de ses 23 ans ! Belle victoire donc 70 - 64 suite à une rencontre disputée, s'un grand fair-play et remarquablement arbitrée.

L'oeil du Coach : "je veux juste féliciter mes joueurs pour leur investissement. J'ai été très exigeant toute la semaine, battre Aubenas sans John relève de la performance. Je veux qu'ils savourent et qu'ils récupèrent".

Les marqueurs : Z. Alao : 20 - T. Vial : 19 - J. Wiltz : 14 - M. Bourrat : 6 - K. Doychinov : 4 - F. Giraud : 3 - G. Lance : 2 - A. Combe : 2 - G. Bourg : 0.


 

Feurs frappe fort à prisse : 74 - 71 !

Les Foréziens ont réalisé une remarquable performance en s'imposant face à une bonne équipe de Prissé sur le score de 74 - 71. Nos Verts ont toujours été derrière....mais jamais loin, ils ont plié mais jamais rompu ce qui renforce l'idée que cette équipe a une âme de combattante. Les locaux avaient mis un plan anti-John, ce dernier n'a forcé aucun tir et a enfilé  le costume de guerrier du rebond (17 prises au total !). Cornéo et Montoya ont été dangereux en première période et logiquement, ils permettent aux Prisséens de mener 21-20 à la fin du premier quart et 35-32 à la pause. Thompson va prendre feu avec 2 primés mais Julien recadre sa défense et l'Américain sera mis sous l'éteignoir par une défense verte agressive à souhait. Zaka Alao est inarrêtable que ce soit en drive ou par ses primés (24 pts en seconde mi-temps) Les Foréziens sont menés 56 à 51 à l'aube du money-time et la salle incandescente pousse les siens. Julien Cortey sort sa 1-3-1 et les Foréziens volent ballon sur ballon dont ses "grands "John et  Krum ; ce dernier réalisant une super interception et partant  dunker arrière dans la panier adverse,le ratant, mais John marquant sur le rebond offensif, assomant les derniers espoirs locaux. - 3 à quelques secondes de la fin et balle aux locaux : on tremble mais Captain Fred défend très bien sur Thompson annihilant la tentative pour aller aux prolongations. Tout simplement bravo et maintenant préparons la venue du co-leader avec les Foréziens : Aubenas qui débarquera samedi pour un choc d'enfer !

L'oeil du coach : "on a réalisé un très bon match face à une grosse cylindrée et dans une salle chauffée à blanc. Mes joueurs ont été soudés et ont amené chacun leur écot à cette victoire collective . ils n'ont jamais lâché ce qui prouve leur force de caractère".

Les marqueurs : Z. Alao : 26 - K. Doychinov : 14 - J. Beugnot : 9 - T. Vial : 7 - G. Lance : 6 - M. Bourrat : 5 -
F. Giraud : 3 - J. Wiltz : 2 - A. Combe : 2.
 

Retour sur la visite aux eff d'ERIC & GREG BEUGNOT

Eric, déjà venu la saison dernière est un fervent suppoorter des "Kids du Forez" comme il aime les appeler.
Samedi 24/10, c'est en compagnie de son frère Greg qu'il est venu assister au match contre Le Puy en Velay. Greg, comme son frère aîné, a non seulement été un joueur de niveau international - même s'il clame "qu'Eric est né avec du talent, lui pas !" - mais c'est également l'un des plus grands coachs Français.
De son oeil expert, il a expliqué avoir grandement apprécié la partie, avec des joueurs offrant un match abouti et mis en avant les qualités techniques des coaches.
Greg a été agréablement surpris par la qualité des infrastructures du club , notamment le bureau du coach, avec son équipement vidéo, installé par Julien et Kiki cet été.
Au salon des sponsors, les Beugnots Brothers discutent volontiers à gauche et à droite, distillant quelques anecdotes de leur carrière, se laissant prendre en photo avec le sourire : "votre réception est conviviale et familiale à la fois". Modibo Niakaté du Poy vient faire un tour pour saluer son ancien coach Greg (à Chalon en Pro A) qui......lui fait la bise.
Le repas d'après-match a été festif et les frangins avouent : "une ambiance comme celle-ci, cela ne se voit plus dans le basket sauf peut-être dans le sud-ouest ; on se croirait au rugby !".
Enfin au milieu de la nuit, Greg glisse au Président : " je pense que je reviendrai" et Eric d'ajouter " moi, vous me reverrez en core au moins 2 fois..."
Eh, Messieurs Eric et Greg, revenez quand vous voulez, vous avez rendu cette soirée plus que formidable.
 

feurs vainqueur A L'USURE DU PUY : 83-76 !

Les Foréziens, auteurs d'un gros premier quart-temps, auront construit leur victoire durant cette période, gérant non sans mal leur avance face à une équipe du Puy qui aura livré une belle prestation.
Le début de match était crispé des 2 cotés,  le score étant de 2-2 à la 4ème minute. Le Puy, en défense de zone gênait les locaux. Mais la foudre tombait sur les Ponots avec 2 primés de John Beugnot et 2 autres de Maxime Bourrat et le premier quart-temps se terminait avec une avance confortable de 25-16 pour nos Verts. Maxime remettait le couvert à 3 points et Krum alignait 5 points de suite. Les visiteurs allaient-ils craquer ? Que neni car Girma à 3 points et le bondissant Wiliams empêchaient les locaux de s'envoler  et Le Puy rentrait aux vestiaires avec un retard de 11 points (30 - 41).
Niakate se réveillait à 3 points et Williams tel un  diable permettait à son équipe de revenir à 65-66. Le Forézium tremblait, le public poussait et les arbitres...sifflaient de plus en plus (5 joueurs à 4 fautes chez les Foréziens).  L'abnégation locale faisait plaisir à voir, John Beugnot sortait 2 missiles à 8 m et creusait un écart que Zala Alao fructifiait par ses lancers et deux belles passes décisives. La victoire revenait à Feurs : 83-76 mais le Puy a été héroïque. Le match s'est déroulé en présence d'Eric  et Greg Beugnot; ce dernier étant un des premiers à féliciter les deux coachs adversaires d'un soir pour la copie rendue. Feurs est premier au classement à égalité avec AUbenas, Andrézieu et Golfe-Juan.

L'oeil du Coach : "je craignais vraiment cette équipe du Puy, aussi je félicite tous mes joueurs pour cette victoire. A 66-65, ils n'ont pas paniqué et ont respecté les consignes puis John nous a donné un bon coup de main. Encore bravo !"
Les marqueurs : J. Beugnot : 25 - K. Doychinov : 14 - M. Bourrat : 13 - T. Vial : 10 - G. Lance : 8 - Z. Alao : 8 - F. Giraud : 4 - A. Combe : 1.

 

feurs chute a toulouges : 75 - 83

Les Foréziens ont été cueillis à froid par des Catalans insolents d'adresse dès l'entame du match ; Barcelo était intenable à 3 points, Fitgerald efficace à l'intérieur et Kiple régalait à la mène. Le bilan était implacable à la 10ème mn : 23-9. Les Foréziens redressaint la barre mais l'adresse des locaux ne baissait pas (9 tirs primés en 1ère mi-temp) et le score était de 43-33 à la pause citrons. Julien Cortey secouait ses troupes à la mi-temps et les Foréziens revenaient petit à petit, ne laissaient plus de tirs à 3 points (1 seul encaissé au cours de la seconde période). Zaka Alao agressait le cercle et convertissaient ses lancers, John Beugnot scorait derrière l'arc et voilà que les verts allaient recoller à 61-65 avec la balle pour eux. Dommage : ils perdaient la balle et commettaient une faute sanctionnée de deux lancers. La messe était dite et Toulouges battait le leader 83-75. Nos joueurs se sont bien battus et n'ont en aucun cas à rougir de cette défaite, Toulouges étant une forteresse imprenable pour nos couleurs  depuis plus de 15 ans.
L'oeil du Coach : " on est tombé sur une équipe difficile à battre dans sa salle, ils ont été euphoriques durant le premier quart, puis mes joueurs ont joué les yeux dans les yeux, respectant mes consignes en seconde mi-temps, on était pas loin . J'ai demandé à mes joueurs dès le coup de sifflet final de ne penser qu'à une seule chose : le match contre Le Puy de samedi prochain".
Les marqueurs : Z. Alao : 24 - J. Beugnot : 22 - T. Vial : 9 - G. Lance : 6 - P. Dirre : 5 - K. Doychinov : 2 - J. Wiltz : 4 - M. Bourrat : 3.
 

Belle victoire contre beaujolais basket 88 - 74 !

Pour voir un beau match, il faut 2 bonnes équipes et les spectateurs du Forézium se sont régalé ce samedi. Feurs était privé de Zaka Alao blessé au pied et c'est Julien Wiltz qui le remplaçait dans le cinq de départ. Théo Vial alimentait le score dès le début en attaquant Dadie, imité par Krum et John. Les Verts étaient en tête mais vite pénalisé par les fautes (8 contre 1 dans ce premier quart) et viraient à 24-23 au bot du premier quart. Le second quart  débutait sans John,  pénalisé par 2 fautes qui dès sa rentrée prenait sa 3ème, ce qui obligera à Julien Cortey de le laisser sur le banc jusqu'à la mi-temps. Heureusement, Fred Giraud prenait le relais à mi-distance (2 primes sur 2) et Krum dominait la raquette en scorant plusieurs fois ; Greg Bourg assurait un intérim à la mène intéressant. Mi-temps : 48 - 45 pour nos Verts. Le 3ème quart verra les défenses prendre le pas sur les attaques mais 2 primés de John et Fred additionnés à des lancers de John et Krum font que les Verts ne mènent que 64 à 59 à l'aube du money-time, la faute à Yaïci, Simon et l'Américain Young tous très adroits. Les locaux appuyaient sur l'accélérateur dès l'ntame du dernier quart et durcissaient leur défense avec un John Beugnot de gala (20 pts -13 rebonds !) et un Krum qui réalisait un chantier dévastateur dans la raquette des Vignerons. En face,  Young et un Yaici  refusaient de rendre les armes. mais Greg Lance sonnait le glas par un trois points qui offrait une victoire méritée 88 - 74 sans que l'adversaire n'ait à rougir de leur partie. Les locaux sont premiers à égalité avec Aubenas et Andrézieux et se déplacent à Toulouges samedi prochain.
L'oeil du Coach : «  Un match plus serré que les 2 précédents, Beaujolais n’était jamais loin mais nous avons fait preuve de caractère pour ne jamais les laisser passer devant. L’équipe a tenu le choc ! » 
Les marqueurs : K. Doychinov : 25 - J. Beugnot : 20 - F. Giraud : 11 - M. Bourrat : 9 - G. Lance : 8 - T. Vial : 5 - A. Combe : 4 - J. Wiltz : 4 - A. Dumoulin : 2
 
 

Des Foréziens brillants et sans pitié contre l'OLB : 98 - 70 !

Les Lyonnais, privés de William Hervé ouvrait le score par Mouchi (ce sera la seule fois qui'ils mèneront au score)  mais John Beugnot et Zaka Alo en bon cadres, permettaient aux Verts de prendre un léger avantage. Puis la foudre tombait sur la maison Lyonnaise : 5 paniers à 3 points de John (2), Captain Fred (2) et Julien (1) permettaient aux locaux d'arriver à la fin du premier quart avec un score surréaliste de 35 - 18. Le second quart était plus accroché, les visiteurs étant plus agressifs mais les locaux géraient leur avance par Krum Doychinov et Greg Lance. La mi-temps était sifflée sur un score de 52 - 38. Les locaux enfilaient les bottes de sept lieux dès la reprise et Zaka Alao montrait tout son talent, imité par un John Beugnot intenable.   Aurélien Combe avait un bon passage et de ce fait le score enflait à 79 - 49  à l'aube du dernier quart au grand plaisir du public. Le dernier quart voyait le meilleur joueur de l'OLB,  Gora Hane scorer plusieurs fois (25 pts au total) mais Zaka Alao nous sortait le "Zaka-show" scorant 11 des 19 points marqués par son équipe dans ce dernier quart. Par ses drives, son shoot soyeux et sa précision aux lancers, il aura conquis le public local dès sa première au Forézium .  La messe était dite et Krum, après un contre magistral, ratait les lancers de la fameuse barrière des 100 points réclamés par les supporters (score final : 98-70). Un grand bravo et vivement samedi prochain pour un nouveau match à domicile contre Beaujolais basket !
 
L'oeil du Coach :"Je voudrai féliciter toute l'équipe pour avoir rempli  rigoureusement chacune des tâches confiées afin d'obtenir collectivement une belle victoire. C'est un plaisir de travailler avec ce groupe très réceptif; mais restons humbles et préparons bien la prochaine venue de Beaujolais Basket samedi prochain".
 
Les marqueurs : Z. Alao : 28 - J. Beugnot : 26 - K. Doychinov : 11 - F. Giraud : 8 - J. Wiltz : 7 - M. Bourrat : 5 - G. Lance : 5 - T. Vial : 4 - A. Combe : 4 - A. Dumoulin : 0.
 
 

Une première réussie !

D. Pontif, le coach Ardèchois était anxieux avant le match, un de ses intérieurs Octeville était blessé , il pointait également  du doigt le manque de vécu collectif de son nouveau groupe. Ses joueurs allaient lui donner tort dès le coup d'envoi dans un cadre très favorable (salle pleine, public fair-play, fanfare digne des fêtes basques) en scorant 4 fois à trois points dont 2 via le Croate Hrkac. Théo Vial (impérial dans les airs avec 14 rebonds)  limitait la casse en dominant en plusieurs séquences  le Serbe Ilic très nerveux. J. Wiltz scorait un primé et les Verts viraient en tête 24-18 à la fin du premier quart. Le second quart démarrait par des ratés de chaque côté et les foréziens gardaient la tête tout en impliquant les 10 joueurs de l'équipe. Mi-temps : 37 - 28 pour les  équipiers de Fred et pas mal de fautes au compteur des joueurs locaux. La seconde mi-temps allait voir les verts monter en intensité défensive et étouffer les locaux. Les gachettes locales étaient muselées, Julien Cortey multipliait les changements de défense, et le collectif Forézien faisait le reste en attaque. Julien Wiltz claquait un dunk au buzzer du troisième quart-temps : 59-36 pour nos couleurs, le rouleau compresseur défensif Forézien avait fait des siennes. Le dernier quart-temps voyait nos joueurs maintenir la pression défensive tout en respectant  patiemment les schémas offensifs. J. Beugnot marquait un panier à 9 m en fin de possession qui assomait les joueurs et le public Ardéchois. Krum, malheureux jusque là, finissait quelques actions et faisait enfler le score à 78-47. Félicitations au staff pour leur première officielle et aux 10 joueurs qui auront tous participé à la marque. Un petit bémol : les quelques lancers lâchés tout au long du match sans conséquence heureusement. Les regards sont déjà tournés vers samedi prochain où une belle équipe de l'OLB, vainqueur de Golfe-Juan, viendra nous défier au Forézium.

L'oeil du Coach : "j'ai aimé l'implication des 10 joueurs, le respect total du plan de jeu que j'avais concocté, notre jeu de passes. Apprécions le temps de ce dimanche mais remettons nous au travail dès Lundi pour préparer la venue de l'OLB".

Les marqueurs : J. Beugnot 14 - T. Vial : 13 - Z. Alao : 11 - J. Wiltz : 10 - K. Doychinov : 9 - A. Combe : 7 - G. lance : 4 - M. Bourrat : 4 - F. Giraud : 4 - G. Bourg : 2

 

La " Team 2015-2016" est définitivement bouclée !

Julien Cortey  a bouclé ses divers entretiens afin de former un groupe homogène et compétitif pour la prochaine saison. 
4 espoirs du Club seront intégrés au Groupe et postuleront pour la 10 ème place : Gregoire Bourg, Pierrick Dire, Clément Varennes et Baptiste Veluire. 
Adrien Dumoulin a accepté de rester au club comme substitut en cas de blessure d’un des cadres de l’équipe et sera donc le « onzième homme ».
 
L'équipe NM2 Feurs groupe élargi :
 
Restent : J. Beugnot, 31ans, poste 3-4, M. Bourrat, 22 ans, 1, T. Vial, 23 ans, 4, A. Combe, 31 ans, 4-5, F. Giraud, 36 ans, 4-3, A. Dumoulin, 32 ans, 2-3.
 
Arrivent: G. Lance, 24 ans, 1 (St Chamond), K. Doychinov, 29 ans, 5 (Pleven -Bulgarie), Z. Alao, 34 ans, 2-3 ( La Charité sur Loire - NM2), J. Wiltz, 20 ans, 2-3 (Espoirs CSP Limoges).
 
Jeunes du club pour la 10ème place : Grégoire Bourg, Pierrick Dire, Clément Varennes, Baptiste Veluire.
 
Sur le départ : Mickaël Ochereobia (Besançon - N2) , Clément Vacher (Chorale de Roanne - N3), Manu Blein :  après 11 saisons à Feurs, a signé à la Pontoise (N3), Laurent Cazalon : en convalescence après rupture du tendon d’Achille. Le club  les remercie et leur souhaite bonne chance sous de nouvelles couleurs.

 

Julien cortey ETAIT a tl7 lundi 22 juin !


Le club poursuit sa campagne de communication avec Julien Cortey qui était l'inité de l'émission SPORT 7 de la chaine Ligérienne TL 7. A noter que cette émission pluridisciplinaire rassemble plus de 4 500 spectateurs selon l'indice MEDIAMETRIE. Cliquez sur le lien et allez à 23 m 30 pour visionner ll'interview de Julien.
 

Julien WILTZ (CSP LIMOGES Espoirs) 4ème et dernière recrue !

Nous vous informons de la signature pour 2 saisons du jeune Julien WILTZ – 1 m 90 – poste 2-3 âgé de 20 ans en provenance des Espoirs du CSP Limoges; statistiques de cette année : http://​www.​lnbespoirs.​fr/​player/?​code=A54874&​lea=fraj&​year=x1415
 
Julien, originaire de Marignane a fait ses classes en Cadets France à Fos sur Mer (ProB) , puis aux  Espoirs d’Antibes (ProA) et enfin aux Espoirs de Limoges. Il a accepté de faire ses gammes dans un club de Nationale 2 avant d’aller affronter le monde professionnel de PRO B ou autres divisions.
 
Julien Cortey était très intéressé par ce  jeune espoir car c’est un garçon adroit, talentueux avec une marge de progression très intéressante pour un entraineur. "Il sera un parfait complément à notre équipe et également, un équilibre générationnel entre la « jeune » classe (Théo – Gregory – Maxime) et les « anciens » (Zaka-John- Aurélien – Fred), Krum étant âgé de 29 ans" explique Julien Cortey sur son choix.
 
Par ailleurs, Michael Ochereobia, Clément Vacher et Manu Blein ont décidé de quitter le club.


 

L'équipe 2015-2016 prend forme : Krum DOYCHINOV revient, Grégory LANCE arrive !

Sortant d'une saison satisfaisante à la 6ème place de Nationale 2 avec 13 victoires - 11 défaites (à égalité avec le BC Montbrison et devant l'UPAB), Julien Cortey  a pris de suite son rôle de nouveau Manager Général de l'équipe fanion suivant notre cahier des charges financier et d'ores et déjà nous vous pouvons vous informer des dossiers clos pour la saison prochaine :

John Beugnot  a resigné pour 3 saisons et terminera sa carrière à Feurs.

Théo Vial s'est engagé avec le club pour 2 saisons.

Aurélien Combe, Fred Giraud rempilent pour une saison supplémentaire.

Krum Doychinov 29 ans 2 m 07 revient au club après une saison en Pro A Bulgare au Spartak de Pleven et avoir refusé un club de N1. C'était un souhait commun de Julien et Krum de travailler ensemble sur un nouveau projet. Il remplacer Michael Ochereobia dont ses agents d'Outre-Atlantique ont refusé toute prolongation.

Grégory Lance, 24 ans 1 m80 meneur arrive de St Chamond après 3 saisons. Ce jeune diplômé de Kiné a joué une quarantaine de matchs en Nationale 1 et la majeure partie de cette saison avec l'équipe 2 de St Chamond en N3. Joueur travailleur et ambitieux, il devrait être une plus-value à notre équipe. Il est passé par les Espoirs de Roanne, puis Roche La Molière et enfin St Chamond.

D'autres dossiers sont en cours de finalisation et vous seront communiqués sous une quinzaine maximum.