Adresse
/
Téléphone

20/06 : JONATHAN KYUNGU, UNE RECRUE DE POIDS DANS LA RAQUETTE FOREZIENNE !

Benjamin Avon cherchait un poste 5 fort au sol, capable de résister aux intérieurs lourds de la division et avide d’un projet lui permettant de franchir un cap. Notre coach a trouvé un bijou brut prêt à être poli par une main Forézienne en la personne de Jonathan Kyungu – 22 ans - 2 m 04 -130 kgs. Ce jeune élément né à Lyon et formé à l’ASVEL a passé, dès sa sortie des Espoirs,  une saison en NM2 à Ouest Lyonnais (8.46 pts de moyenne) puis une saison en NM1 à Aubenas où il a peu joué (11 mn – 4.6 pts – 2.4 rebonds / match).
 
Très mobile malgré son poids, possédant de bonnes mains, Jonathan a tout pour réussir à Feurs et lancer réellement sa carrière.
 
                                                                                                     Bienvenue Jonathan !


 

19/06 : THOMAS LAURENT 3EME RECRUE DES EFF !

Le poste 2 étant à reconstruire, Benjamin Avon est allé à l’étage inférieur chercher son profil. Ce sera un équipier de Julien Wiltz qui a été choisi  : Thomas Laurent – 29 ans – 1 m92 capable de jouer sur les postes 1 et 2et qui évoluait à Sapela cette saison.
 
Né à Monaco, formé à Menton en Nationale 3, Thomas va connaitre les joutes de NM2 en signant à Dax où il fera connaissance avec Cédric Mansaré. Puis direction Cognac (NM2) où les problèmes financiers du club ne le feront rester qu’une saison. Il a choisi de se relancer à Sapela où il finira second marqueur de son équipe avec 13.6 pts de moyenne......derrière un certain Julien Wiltz !
 
A presque 30 ans, cet adepte du 3 x 3 va découvrir la NM1. 
 
                                                                                                     Bienvenue Thomas !
 
 
 

18/06 : WILLIAM MENSAH SERA LE MENEUR DES EFF !

Louis Prolhac ayant demandé de partir, la tâche pour le remplacer ne s’annonçait pas facile tant la saison de Louis a été de tout point accomplie avec brio.
Benjamin Avon a fait du recrutement de son poste 1 sa priorité et c’est avec plaisir que nous annonçons la signature pour une saison de William MENSAH en provenance de Sorgues BC pour mener le jeu de la Team Forézienne cette prochaine saison.

William a fait ses classes à la JSF Nanterre de 2013 à 2015 où il a retenu dans le cinq majeur type du Championnat Espoirs (avec des statistiques de 14.6 points, 4.3 rebonds, 4.8 passes décisives et 2.6 interceptions en 32 minutes de temps de jeu en moyenne par match). William a également effectué dix courtes apparitions en Pro A et trois en EuroChallenge sous les orders de P. Donnadieu et également convoqué en équipe de France U20.
 Il a ensuite décidé de rejoindre le monde professionnel, ralliant la Pro B avec l’Etoile Charleville-Mézières où il a effectué deux saisons en rotation du meneur US (10 mn de moyenne sur 29 matchs).

 Afin d’avoir un rôle majeur, il rallie le GET Vosges en Septembre 2017 où il cumule 10.5 pts – 3.9 passes pour 23 minutes de moyenne.

Cap sur le sud pour William qui signe à Sorgues lors de cette dernière saison où il confirmera son statut avec 11.2 pts – 4.2 passes de moyenne pour 16 minutes jouées.

William est un meneur vif, très fort défenseur et efficace sur le jeu en pick and roll, bref le Forézium devrait se régaler. Il avait été magistral lors du match à Feurs, compilant 29 points (dont 6/9 à 3 points) – 6 rebonds – 4 passes decisives soit 32 d'évaluation.

Bienvenue William !
 
 
 

16/06 : JULIEN WILTZ IS BACK !!

Julien Wiltz n'avait pas été retenu pour le projet de NM1 en septembre 2018. Il est allé à Sapela, non loin de chez lui, s'aguerrir et franchir un palier. Le résultat escompté a été là : avec 15.6 pts de moyenne (avec une pointe à 36 points lors de 12ème journée), Julien a été le fer de lance et le meilleur marqueur de son équipe. Il a tapé  dans l'oeil du nouveau coach Benjamin Avon qui avait dès son arrivée, entendu beaucoup de bien de notre Méridional.
 
Athlétique, capable de driver, fort shooteur, excellent équipier, Julien a tout pour réussir une grande saison et faire prendre une autre envergure à sa carrière. Les habitués du Forézium sont dèjà comblés de son retour et avides de le re-découvrir dès le premier match amical qui vous sera dévoilè en fin de semaine à venir.

Bienvenue Julien !


 
 
 

15/06 : MERCATO 2019/2020, ceux qui partent, CEUX QUI RESTENT......

L'inter-saison a été mouvementée chez les Foréziens. A l'instar de Julien Cortey et Louis Prolhac, Constantin Minla n'a pas voulu  honorer son année de contrat qu'il lui restait et une procédure de rupture à l'amiable a été établie.
 
Momar Ndoye s'est vu proposer une offre par Benjamin Avon mais l'a refusée.
 
Madiop Ndiaye, Mam'Dramé, Thomas Vincent ne rentrant pas dans les plans de jeu du nouveau Coach, ne se sont pas vu proposer de nouveau contrat.
 
Enfin, Bastien Albert avait averti les dirigeants très tôt qu'il stoppait son aventure en NM1 avec Feurs pour déménager sur Lyon pour raisons familiales et professionnelles. Il portera les couleurs de Lyon SO en NM2.
 
Le club remercie vivement tous les partants et leur souhaite bonne chance sous de nouvelles couleurs.
 
Les restants sont donc le Capitaine John Beugnot, le vice-capitaine Théo Vial qui a réussi une excellente phase 2, l'expérimenté Cédric Mansaré et le guerrier enfin remis sur pieds : Greg Lance. Enfin Timothée Michel a donné son accord pour poursuivre l'aventure comme assistant-Coach de Benjamin Avon.
 
Côté recrutement, à ce jour, 4 joueurs ont donné leur accord et dès retour des contrats signés, leurs noms et profils seront communiqués.
 
Un cinquième renfort est toujours en recherche.........Patience !
 

 
 

9/06 : LE FOREZIUM VA CHANGER DE LOOK !

La Ville de Feurs dirigé par Jean Pierre Taite a décidé, suite aux recommandations de la FFBB, d'investir dans un nouveau plancher. Ce dernier ne passera pas inaperçu avec son look "vintage NBA" et dont les élus se sont inspirés en visitant celui de la Chorale de Roanne.
 
D'autre part, un tout nouvel éclairage type led sera également installé. Les travaux ont commencé dès ce début Juin et la livraison des travaux est prévue pour le 5 Août, date de la reprise des entrainements de notre équipe NM1.
 
C'est un vrai écrin dont  vont bénéficier notre équipe fanion et aussi les licenciés des EFF. 
 
 
 

08/06 : Kiki VERNY, NOTRE INTENDANT et un exemple du bénévolat s'ARRÊTE !

Le journal LE PROGRES de cette semaine a rendu un bien bel hommage à notre asistant/intendant de notre équipe fanion : Christophe Verny plus connu sous le nom de Kiki.
Après 21 saisons où il aura été chauffeur, intendant, soigneur, confident, Kiki va se poser et profiter de sa famille et de ses nombreuses occupations qu'il a par ailleurs. 
 
Il aura connu la NM3, NM2 et la NM1, été le bras droit de Christophe Servajean, Guy Arnaud, Fred Sorrentino, Patrick Maucouvert, Hughes Vanrentergeem et Julien Cortey, connu des descentes mais aussi des montées et des rencontres qui marquent à jamais.
 
Respect et merci Kiki pour tout, bon vent aussi mais nous savons que tu resteras près le la famille Forézienne !
 
 
 
 
 
 

29/05 : LOUIS PROLHAC ET FEURS SE SEPARENT....

Malgré encore une année de contrat due sous le maillot Forézien, Louis Prolhac n’a pas désiré l’honorer.

Au lieu d’aller au bras de fer, le staff Dirigeants et le joueur se sont entendus pour une rupture amiable au 31 mai 2019. Révélé par le Club de Feurs lors de la très belle saison en NM2 avec un titre de vice-champion de France, Louis a confirmé toutes ses qualités de meneur cette saison en NM1.

Mais ses exigences et ses envies fortes d’aller ailleurs ont persuadé les dirigeants à privilégier d’abord l’institution Enfants du Forez et à en conséquence, le libérer de suite de son contrat.

Le club lui souhaite bonne continuation dans son nouveau challenge.


 

17/05 : BENJAMIN AVON, NOUVEAU COACH DE NOTRE EQUIPE NM1 !

 
Julien Cortey ayant annoncé son départ le 30 Avril, il aura fallu une quinzaine de jours à la Commission chargée de choisir son remplaçant. Un cahier des charges bien spécifique a été établi et le choix final s’est porté sur Benjamin Avon – assistant Coach à Blois, champion de France PROB en Juin dernier qui a donné son accord au club pour un contrat de deux ans.
 
Benjamin, 37 ans, est originaire d’Annecy. Diplômé de l’Ecole de Commerce de Chambéry en 2006, il décide cependant de se lancer dans le monde du basket en entrainant les jeunes au SLUC Nancy, puis devient assistant une première fois à Blois de 2008 à 2010 sous les ordres de Nicolas Faure.
 
Sa première expérience comme coach d’une équipe senior fût à Lons le saunier en NM3 (deux saisons). L’aventure continue à Coulommiers avec une montée en NM2 à la clef.  Un petit passage à Mont de Marsan en NM2 et Benjamin décide de revenir à Blois comme assistant-coach de Mickael Hay et de passer le DESJEPS/DEPB. Il a été sacré champion de France avec Blois la saison dernière avec un refus de monter en Jeep Elite par la Ligue de Basket pour un Centre de Formation non agréé.
 
Humble, Travailleur, déterminé et désireux de s’intégrer à un club familial, Benjamin aura la lourde tâche de pérenniser notre club en NM1.
 
Le club en sa globalité, les partenaires et les supporters lui souhaitent la bienvenue.
 
 
 

14/05 : LE CLASSEMENT FINAL DU CHAMPIONNAT DE FRANCE NM1 2018-2019

Le verdict final est tombé. Souffelweyersheim est Champion de France NM1 et montera en PRO B.
 
Les équipes classées de 2 à 17 disputeront les play-off dont le vainqueur accèdera également en PRO B.
 
GET Vosges, Récy-St Martin, Aubenas et Brissac sont rélégués en NM2.
 
Le Centre Fédéral est automatiquement maintenu.
 

14/05 : DEFAITE A ANGERS MAIS ENCORE BRAVO ET MERCI POUR CETTE SAISON !

 Est-ce l'heure précoce et inhabituelle de ce match ? mais les Foréziens vont entamer le match de la plus mauvaise manière en encaissant un 20-2 en 5 minutes. Le cinq Angevin était intenable,  surtout la gâchette Pierard derrière l'arc et les puissants Wallez et Tresnak dans la raquette. Les Foréziens vont ensuite rester dans le sillage des locaux en gagnant le second quart-temps 20-14. La machine Angevine va gérer la seconde mi-temps et chaque coach fera jouer ses 10 joueurs, aucune équipe ayant un enjeu  sur cette dernière rencontre. Le score de 95-71 restera anecdotique mais cela aura été l'occasion aux joueurs ayant réalisé un sacré exploit en se maintenant dès fin février, de jouer une dernière fois ensemble, coaché par Juien Cortey dont cela aura été la der après 7 ans passés dans la Maison Verte que sont les EFF.
 
Bravo et merci à tous. Place au travail d'équipe et à la cohésion,  pour construire un nouveau groupe avec un nouveau Coach et continuer à faire vibrer un Forézium qui aura un sacré nouveau look dès la reprise des entrainements.
 
Les marqueurs : L. Prolhac : 11 - B. Albert : 11 - M. Dramé : 10 - C. Minla : 10 - M. Ndiaye : 9 - T. Vincent : 8 - J. Beugnot : 5 - T. Vial : 4 - M. Ndoye : 3 - C. Mansaré : 0.
 
 
Crédit photo : François Perrot.
 
 
 

06/05 : LA VICTOIRE ET LA MANIERE CONTRE VITRE : 74 - 61 !

Beaucoup de sourires et d'émotions pour la dernière à domicile ! Les Foréziens auront signé une magnifique et indiscutable victoire contre le 4ème du classement : Vitré. En effet, les hommes de Coach Cortey auront gagné 3 quart-temps sur 4 (23-16, 20-14, 13-17, 18-14) en affichant un séduisant visage et une grosse débauche d'énergie contre une équipe où seul le musculeux et puissant Wrignt aura surnagé.
 
S'appuyant sur une grosse défense (61 points encaissés - 10 interceptions), les Foréziens auront également bien partagé la balle (21 passes décisives - les 10 joueurs ont marqué) et affiché une belle adresse à 3 points (10 sur 34).
 
Le retour du capitaine John Beugnot aura fait du bien (7 pts - 3 rbds - 3 passes). On aura aimé l'adresse à 3 points de Cédric Mansaré et Thomas Vincent, les passes décives de Constantin Minla (6), la force de percussion de Mam Dramé, les rebonds de Théo Vial (6), la qualité de clutch-player de Louis Prolhac, l'activité défensive de Bastien Albert, Madiop Ndiaye et Momar Ndoye. Enfin, le tandem J. Cortey - T. Michel avaient bien préparé le match et leur coaching a été judicieux.
 
Julien Cortey pouvait donc savourer cette dernière à domicle et échanger avec les supporters qui l'ont suivi depuis 7 saisons à Feurs. Ainsi est le basket-ball : une page se tourne et un nouveau chapitre va s'écrire. Dimanche prochain à 15 heures, les Foréziens joueront leur dernier match à Angers contre le leader de cette poule B.
 
Les marqueurs : M. Dramé : 12 - L. Prolhac : 12 - T. Vincent : 11 - C. Mansaré : 9 - B. Albert : 8 - J. Beugnot : 7 - T. Vial : 7 - C. Minla : 4 - M. Ndiaye : 2 - M. Ndoye : 2.
 
 
Crédit photo François Perrot : Mamba Dramé aura mis le feu dans la défense Vitréenne.
 
 
 
 

03/05 : JULIEN CORTEY QUITTE LE CLUB !

Communiqué officiel :
 
Julien Cortey ,à sa demande, ne sera plus l'entraîneur des Enfants du Forez la saison prochaine en NM1.
 
"Le club souhaite "le meilleur" à son coach dans son futur professionnel et le remercie du travail effectué sans oublier le titre de vice-champion de France NM2, la remontée en NM1 et le très beau maintien sur cette saison 2018/2019."
 
Le président Eric Sardin
 

28/04 : UN SECOND QUART-TEMPS FATAL A TOURS : DEFAITE 96 - 73 !

Les Foréziens ont tenu le choc trois quart-temps face à l'ogre Tourangeau : le premier (19-21), le troisième (25-27) et le dernier (21-19). mais ils auront été balayé durant le second quart, encaissant un 26-11 rédhibitoire. Le quatuor Ateba/Watkins/Duro/De Lattibaudière dont plusieurs équipes rêveraient, aura fait souffrir les Foréziens . L'axe 1-5 étranger Watkins/De Lattibeaudière aura été le détonateur de l'éclat subi dans le second quart en scorant 19 points sur les 26 marqués. Coach Tavano a pu gérer ensuite l'avance et résister aux attaques d'un Bastien Albert toujours aussi efficient et un Mamba  Dramé aussi à l'aise en percussion qu'au tir au delà de l'arc (3/7). 
 
Pas grand chose à dire face à une grosse cylindrée, l'espoir de participer aux play-off n'est plus d'actualité avec la victoire de La Rochelle contre Besançon.
Il faut préparer maintenant le match de ce samedi à venir contre Vitré qui aura plusieurs enjeux : 
 
- bien terminer à domicile devant de nombreux supporters.
- prendre une double  revanche contre des Vitréens qui avaient battu nos Foréziens en finale de championnat de NM2 en Mai 2018 et il y a quelques semaines au match aller avec une fin de match plus que frustrante.
-voir pour la dernière des joueurs qui quitteront le club Forézien dès le championnat fini comme il en est de coutume dans les clubs dès le mercato ouvert.
 
Réservez d'ores et déjà votre soirée du samedi 4 mai pour la der au Forézium !
 
Les marqueurs : B. Albert : 20 - M. Dramé : 15 - C. Minla : 11 - C. Mansaré : 10 - T. Vial : 9 - T. Vincent : 8 - L. Prolhac : 3 - G. Lance : 0 - M. Ndoye : 0 - M. Ndiaye : 0.
 
 
Crédit photo UBTM Tours : Momar Ndoye et ses équipiers auront souffert face à la puissance de Dombia et ses comparses Tourangeaux.
 
 

24/04 : VICTOIRE MERITEE CONTRE LA ROCHELLE : 69 - 68 !

Ouf ! les Foréziens ont gagné leur premier match de la phase 2. le score peut paraitre étriqué mais la victoire est plus que méritée car les hommes de J. Cortey et T. Michel ont mené toute la partie et ont fait preuve tour à tour de courage, d'abnégation, de solidarité et de persévérance. Bravo au staff et aux joueurs !
 
Le Forézium était bien rempli pour un mardi soir, La Rochelle était au complet, Thomas Vincent et John Beugnot absents pour le camp Forézien. Au coup d'envoi, les Rochelais impressionnaient avec une paire d'intérieurs à 2m12 (Busma) et 2m08 (Louves). cela n'effrayait pas du tout les locaux qui entraient bien dans le match par T. Vial et M. Dramé (5-0). Une belle action de C. Minla et un primé de C. Mansaré propulsaient les Foréziens à 20-9 ! les Blancs étaient adroits et impulsaient du jeu rapide, les Rochelais faisaient de la résistance par Papiyon et le score était parlant à la fin du premier quart : 27-11 sur un dernier panier de B. Albert.
 
Sermonnés par Coach Thiélin, les Rochelais revenaient grâce aux tirs primés de Costentin et à la finition du géant Busma (33-23). Coulibaly prenait le relais et l'avance des locaux fondait comme neige au soleil. C. Minla et C.Mansaré stoppaient l'hémorragie et nos Foréziens tournaient à la mi-temps sur un avantage minime : 37-35.
 
Les Foréziens revenaient avec les mêmes intentions. Le jeu rapide des locaux faisait mal aux hommes de Sarahoui. Un coast to coast de M. Dramé + 2 dunks de M. Ndoye enflammaient la salle et le score pointait à 48-38. La Rochelle allait revenir par le duo intérieur Louves / Coulibaly répondant à un primé de M. Ndiaye. En un éclair de temps, La Rochelle était revenu à 54-52 alors que la 30 ème minute sonnait.
 
Le dernier quart-temps allait être magnifique et très engagé. L. Prolhac et M. Ndoye créaient un mini-break : 57-52 puis 62-52 sur sur nouveau primé à très longue distance de Louis Prolhac. L'engagement était à son paroxysme, le duo B. Albert et T. Vial titanesque (17 rebonds à eux deux !). Ce dernier plantait un tir derrière l'arc très précieux à 2 m 47 de la fin (67-54) et on pensait les Foréziens tenir leur victoire sans trembler. Mais ce diable de Sahraoui sonnait la révolte en distribuant des caviars à ses intérieurs et en scorant à 3 points. M. Dramé portait le score à 69-60 à 53 secondes de la fin mais les Rochelais, jouant leur va-tout via un pressing, venaient mourir à un point suite à deux primés de Costentin et Sarahoui et un panier de Sy au buzzer. Très beau match avec beaucoup de rythme et d'intensité, la victoire en est que plus belle !
 
Les marqueurs : B. Albert : 13 - L. Prolhac : 12 - C. Mansaré : 9 - C. Minla : 8 - M. Dramé : 8 - M. Ndoye : 7 - T. Vial : 6 - M. Ndiaye : 6 - G. Lance :0.
 
 
Crédit photo François Perrot : Dunk de M. Ndoye en début de seconde mi-temps.
 
 
 
 

22/04 : FEURS ECHOUE DE PEU A TOULOUSE : 87 - 78 !

Rageant une nouvelle fois ! les Foréziens, bien que malmenés en première mi-temps, vont effectuer un retour tonitruant dans le dernier quart-temps se rapprochant à 4 points (74-78). Mais la paire locale Loubaki - Joseph très performante (44 pts - 60 d'évaluation) va anéantir les espoirs Foréziens en 60 secondes.
Greg Lance était de retour alors que John Beugnot est toujours en arrêt. T. Vial et B. Albert entament bien le match (4-0), Pothion égalise. Le joker Loubaki se met en route (6 pts de suite, relayé par le massif Joseph. Ce dernier aidé par le joueur US Vernon creuse l'écart mais B. Albert ramène les siens à 25-14 à la fin de ce premier quart-temps difficile pour nos couleurs agravé par la sortie, suite à un choc à la tête, de Thomas Vincent.
Le second quart va être difficile pour les Foréziens. M. Ndiaye ramène les siens à - 9 mais ce diable de Loubaki en remet une couche et voilà nos Foréziens rélégués à 49-32 quand vint l'heure de la pause. La défense a été une nouvelle fois permissive lors de la première mi-temps.
3 primés de T. Vial et Louis Prolhac répondent à des actions de Joseph et Ait-Alia. Les Toulousains gardent le bon tempo. Un dunk de C. Minla permet aux Foérziens de faire jeu égal sur ce 3ème quart : 68-53 pour les Toulousains.
Par deux paniers consécutifs, M. Ndoye ramène les siens à 74-63. B. Albert en guerrier et C. Minla sonnent la charge et voilà nos Foréziens aux basques des locaux un peu surpris par cette remontada (78-74) suite à un gros temps fort (un 21-10 infligé par les hommes de Julien Cortey). Mais le MVP du match Loubaki va sceller le sort du match et nos Verts vont essuyer un nouvel échec en déplacement.
Cette seconde phase est éreintante. Rentré tôt ce dimanche matin, les équipiers de Théo Vial voient se profiler dès ce mardi soir à 20 heures au Forézium, le club de La Rochelle classé juste devant eux. Malgré des aléas contraires, et si Feurs glanait sa premère victoire en seconde phase ?
 
Les marqueurs : B. Albert : 18 - . C. Minla : 13 - M. Dramé : 10 - L. Prolhac : 8 - M. Ndiaye : 8 - T. Vial : 7 - M. Ndoye : 6 - C. Mansaré : 5 - G. Lance : 3 - T. Vincent : 0.
 
 
Crédit photo F. Perrot : on a été heureux de revoir Greg Lance de retour sur les parquets........
 
 
 

15/04 : L'EXPLOIT N'ETAIT PAS LOIN : DEFAITE CONTRE ANGERS 79-82 !

Si loin.......si près tel pourrions-nous résumer ce match contre le leader Angers. Sans rien lâcher, les Foréziens se trouvent pourtant rélégués à - 14 à la fin du 3ème quart-temps. En mettant une grosse pression sur des Angevins surpris, les hommes de Julien Cortey vont effectuer une "remontada", ayant même une balle de match à 7 secondes de la fin ! Quel dommage et que de regrets ! .... Mais les Foréziens auront tout donné et le public aura assisté à une belle rencontre.
Le cinq majeur visiteur est impressionnant au coup d'envoi et cela se matérialise sur le terrain. Wallez martyrise le cercle à 2 fois, Pierard est impeccable à 3 points, Bichard distille des caviars et voilà nos Foréziens à 10-18 malgré un M. Dramé virevoltant. Momar Ndoye aligne 5 points de rang mais Diop nous sort une claquette dunk de feu (19-27). T. Vincent et M. Ndiaye freinent le break Angevin et le score est à 23-27 à la sirène du premier quart.
L. Prolhac sonne la charge à 3 points mais Wallez et Diop usent à l'intérieur. Pierard et Bichard s'entendant larrons en foire et voilà nos Foréziens largués à 42-53 à la mi-temps malgré un tir réussi d'un M. Ndoye efficace en fin de possession.
53 points encaissés en une mi-temps, ce n'est pas le genre de la maison Forézienne. Aussi, la défense Forézienne va resserrer les boulons au cours d'un 3 èma quart très défensif. L'Américain Tresnak est difficile à stopper, on a peur pour nos locaux menés de 18 points (46-64) à 15 mn de la fin. La doublette M. Ndiaye et M. Ndoye limitent la casse suite à de belles actions mais le score est de 54-68 à l'aube de dernier quart.
Le final va être haletant et va réveiller le public. C. Mansaré et B. Albert vont sonner la révolte blanche. Sur un tir de près de M. Ndoye, les Foréziens reviennent à 70-75 à 5 mn de la fin soit un 16-7 encaissé par les hommes de Coach Buffard passablement énervé. C'est le jeune mais prometteur Mununga qui permet aux siens de garder la tête froide par des rebonds et des lancers réussis. 2 lancers de T. Vial et une claquette venue d'ailleurs de B. Albert permettent aux locaux de revenir à - 4, puis Momar Ndoye score sur un rebond et nous voilà à - 2 à 11 secondes de la fin. M. Dramé vole la belle sur la remise en jeu mais le panier pour la gagne est tenté mais malheureusement raté. Angers a eu chaud, les Foréziens sortent la tête haute de ce match.
 
Les marqueurs : M. Ndoye : 23 - B. Albert : 12 - M. Dramé : 12 - M. Ndiaye : 11 - T. Vial : 6 - C. Mansaré : 5 - T. Vincent : 5 L. Prolhac : 5 - C. Minla : DNP - P. Dire : DNP.
 
 
Crédit photo F. Perrot : Momar Ndoye aura livré une belle prestation avec 23 pts - 28 d'évaluation.
 
 
 

07/04 : DEFAITE RAGEANTE A VITRE : 70 - 66 !

Les Foréziens ne sont pas passés loin de l'exploit en s'inclinant de 4 points dans l'ultime minute alors qu'ils avaient mis le doute chez les Bretons en revenant d'un déficit de 10 points; mieux en prenant la tête à moins de 3 minutes de la fin grâce au duo T. Vincent et B. Albert. Quel dommage car les Foréziens auront bien défendu (11 interceptions), bien résisté à la pression locale (9 balles seulement perdues), été adroits à 3 points (7/17). Malheureusement, le rebond aura été mal verouillé devant le musculeux Wright qui aura pris à lui tout seul 23 rebonds dont 10 offensifs ! Les Bretons ont pu alors scoré sur des secondes chances ou sur des lancers. 
 
Le score a été très serré tout le long du match (17-17, 20-15, 16-12, 17-22). Souvent les détails font la différence comme deux tirs subis au buzzer de fin de quart-temps (Veillet au premier et troisième quart-temps) ou les deux balles perdues de suite dans la dernière minute. 
Ces petits détails doivent permettre à l'équipe de grandir et l'occasion leur en sera donnée dès ce samedi avec la venue de l'équipe d'Angers, coaché par L. Buffard, emmené par sûrement le meilleur pivots de NM1: Kyle Tresnak 2 m 08 / 115 kgs.
 
Les marqueurs : B. Albert : 13 - T. Vincent : 13 - C. Minla : 10 - L. Prolhac : 9 - M. Dramé : 8 - M. Ndiaye : 6 - M. Ndoye : 5 - T. Vial : 2 - C. Mansaré : 0.
 
 
Crédit Photo Olympus Digital Caméra Vitré : Thomas Vincent aura sonné la révolte en seconde mi-temps par ses tirs primés (4/7)
 
 
 

01/04 : LES FOREZIENS BATTUS LES ARMES A LA MAIN CONTRE TOURS : 75 - 79 !

Privés de leur capitaine John Beugnot et de Greg Lance, les Foréziens auront fait la courte-poursuite tout le match après des Tourangeaux dont le côté athlétique et leur jeu bien lèché aura impressionné le Forézium. Dommage ! mais le match a été intense et de qualité.
 
Les Foréziens prennent un mauvais départ : 0-7 (cela leur sera rédhibitoire), la faute aux deux feux-follets Watkins et Doumbia. Mamba Dramé stoppe l'hémoragie. De Lattibeaudière et Cingala-Mata font un chantier dans la raquette Forézienne (14-21) mais T. Vincent et M. Ndiaye limitent les dégats à 21-25 à la fin du premier quart.
 
Le second quart-temps sera un mano à mano. T. Vincnet aidé de B. Albert bien remis ede sa blessure alimentant la marque, le jeune  Lefèvre répond du tac au tac. Cédric Mansaré par un primé rapproche les siens à - 1 (31-32). B. Albert fait de même à 35-36, il reste 3 minutes avant la mi-temps, et là, quelques décisions très litigieuses du duo arbitral vont compliquer les affaires locales. Faute offensive non justifiée à Théo Vial, faute imaginaire à Mamba Dramé, 2 lancers à Watkins alors qu'il effectuait une passe et non un shoot , faute technique à Julien Cortey qui annonçait un système avec ses bras levés : rien de plus injuste alors que vous êtes déjà inférieurs pour vous déstabiliser et vous retrouver à 35-45 à la mi-temps. Le Forézium a grondé fort, et il avait raison.
 
La tension était retombée avec la pause et les locaux reviennent avec la ferme intention de grignoter leur retard. Momar Ndoye aidé de Louis Prolhac ont un bon passage et voilà nos Foréziens à 44-47. Cédric Mansaré aligne un primé mais Watkins, meneur de poche de 1 m 78,  porte son équipe pour mener 56-51 à la fin du 3ème quart.
 
Mamba Dramé donne le ton mais le puissant Duro fait mal aux locaux. L. Prolhac et Cédric Mansaré luttent au scoring, B. Albert aux rebonds mais la puissance des postes intérieurs visiteurs pèsent : 65-75. Les locaux pressent, un primé de Constantin Minla ramènent les locaux à 73-77 mais Watkins protègent la maison Tourangelle et Feurs s'incline 79-75 après un très bon match (évaluation de 90 pour Feurs et 94 pour Tours). Leur envie et leur investissement auront permis de gommer la différence athétique et budgétaire de leurs adversaires.
 
Les marqueurs : L. Prolhac :15 - M. Ndoye : 13 - B. Albert : 10 - C. Mansaré : 9 -  M. Ndiaye : 8 - T. Vincent : 8 - M. Dramé : 7 - C. Minla : 5 - T. Vial : 0.
 
 
Crédit photo EFF : Le capitaine Théo Vial aura été à la tête d'une équipe de combattants qui n'aura jamais lâché.
 
 
 
 
 
 

27/03 : DIMINUEs, LES FOREZIENS CRAQUENT DANS LE MONEY TIME A LA ROCHELLE : 63 - 84.

Il reste 6 m 24 à jouer dans le dernier quart-temps et le score est de 60-55 pour La Rochelle suite à deux lancers de Louis Prolhac. On ne peut que dire que la résistance de nos Foréziens a été plus que féroce car aux absences de Greg Lance et Bastien Albert, John Beugnot n'a pas fait le déplacement suite à un blessure survenue contre Toulouse. Malheureusement, la foudre allait tomber sur la défense Forézienne qui allait subir un 24-6 en 6 minutes sous les coups de boutoir du puissant Coulibaly à l'intérieur et du match époustouflant de l'ailer Guinéen Sy. Frustrant pour nos Foréziens, limités en rotation et en opposition à l'intérieur, qui auront tout de même remporté les premiers et troisièmes quart-temps (15-11 et 16-14).
 
Le score est sèvère en conséquence mais les Foréziens doivent vite relever la tête et se remettre en selle samedi contre la grosse cylindrée qu'est l'UBTM Tours  avec sa paire Watkins - Lattibeaudière. Le spectacle va valoir  le déplacement, belle opportunité pour nos Foréziens de créer l'exploit. Tous au Forézium à 20 h ce samedi, ce match finissant la seconde journée du Comice Agricole de Feurs.
 
Les marqueurs : L. Prolhac : 15 - C. Minla : 11 - M. Dramé : 8 - M. Ndiaye : 8 - T. Vial : 7 - M. Ndoye : 6 - C. Mansaré : 6 - T. Vincent : 0 - P. Dire : 0.
 
 
 
 

25/03 : FEURS EN PANNE D'ADRESSE CONTRE TOULOUSE : DEFAITE 75-86 !

L'adresse est un ingrédient principal pour gagner un match de basket. Dame adresse a fait défaut ce samedi chez les Foréziens (39% au total) contre une équipe Toulousaine plus adroite (55%) et dominante à l'intérieur par ce diable de joueur qu'est Mike Joseph. Orphelin de Bastien Albert toujours blessé, les Foréziens ont souffert à conclure dans la raquette (22 pts contre 44 aux Foréziens).
 
Pourtant l'envie de bien faire était bien là et les Foréziens étaient main dans la main avec les Toulousains à la pause (35-35). La décision sera faite durant le dernier quart par le trio Housieaux - Joseph et le surprenant jeune Ait-Alia à la mène. Toulouse tenait sa victoire à la suite d'un match où le rythme a manqué, et revient donc à la hauteur des Foréziens au classement provisoire.
 
Pas le temps de récupérer, les Foréziens prennent le bus dès ce lundi matin pour se rendre à la Rochelle rencontrer une équipe locale actuellement dixième de sa poule mais avide de se racheter de sa courte défaite à Sorgues (96-94). Les hommes de Coach Thiélin ont un beau roster avec le meneur Sahraoui, le shooteur Ruikis (ex-St Chamond), les intérieurs Louves (2m10), le Lituanien Busma (2m12), Papiyon et Coulibali (ex-Lyon SO). Le secteur intérieur Rochelais est monstreux et la tâche de nos Foréziens sera donc ardue.
 
Les marqueurs du match : L. Prolhac : 16 - M. Dramé : 13 - T. Vincent : 11 - T. Vial :8 - M. Ndoye : 7 - C. Minla : 7 - M. Ndiaye : 5 - C. Mansaré : 3.
 
 
Crédit photo Le Progrès Loire : Louis Prolhac aura rendu une copie plus qu'intéressante (5/5 à 3 points - 2 rebonds - 9 passes décivives).
 
 
 

14/03 : LA SECONDE PHASE EST CONNUE !

Le maintien brillament acquis, les Foréziens vont pouvoir s'attaquer aux joutes de la seconde phase qui démarrera samedi 23 Mars avec la venue au Forézium de Toulouse. Rappelons que cette poule comprend 10 clubs dont 5 de la poule A (score conservés) et 5 autres clubs de la poule B ayant terminé entre la 5ème et la 10ème place . Cela va permettre aux amateurs de basket de voir de belles équipes ambitieuses (tel Angers...), des entraineurs ayant coaché au dessus (Mike Gonsalves - Laurent Buffard - Pierre Tavano) et d'excellents joueurs comme Lien Philip (Vitré), Tresnak et Bichard (Angers), l'ex-Couramiaud Ruikis (La Rochelle), l'ex-Choralien Lesieu (Tours)......Bref, nous allons assister à de super matchs de basket contre des équipes qui n'auront jamais foulé le Forézium et affronté cette super ambiance.

A signaler que les 7 premiers de cette poule seront qualifiés avec 9 clubs de la Poule A pour disputer des play-off pour accéder en Pro B.
 
Réservez donc votre soirée du samedi 23 Mars à 20 heures pour voir nos Foréziens tenter de réaliser l'exploit contre Toulouse. !
 
 
 
 

10/03 : des foreziens courageux et diminues s'incliNent a st vallier : 88 - 69 .

Les Foréziens ont la poisse : diminués par les absences de Madiop Ndiaye (genou) et Momar Ndoye (cheville), ils ont perdu sur entorse Bastien Albert alors que ce dernier faisait bien des misères à l'armada de St Vallier (14 points - 17 d'évaluation en 15 minutes). Le secteur intérieur Forézien était décimé et les locaux pouvaient s'envoler vers une victoire qui reste anecdotique.
 
Les Foréziens entament bien la partie : B. Albert est efficace, T. Vial marque à 3 points et les voilà à 9-8. Les Drômois, maladroits derrière l'arc, marquent par leurs intérieurs. C. Minla se distingue à 3 points et aux lancers et Feurs mène 17-13 à la fin du premier quart.
 
Mamba Dramé prend le relais aidé par un C. Minla adroit; les locaux allument la mèche à 3 points par Chelle et Njiba mais le score est toujours pour les Foréziens : 30-24. J. Beugnot poursuit le bon passage par un primé mais ce diable de Chelle par ses tirs de loin maintient son équipe à une encablure de Feurs. C'est Barden qui va permettre aux locaux de prendre un petit avantage à la mi-temps : 47-40.
 
Le 3ème quart va être plus difficile pour les foérziens, diminués par la blessure de Bastien Albert. Gourari et Diame la nouvelle recrue haussent le curseur, imités par Ateba. J. Beugnot et L. Chavarin essaient de résister mais la puissance de St Vallier fait mal : 67-53 à l'aube du dernier quart.
 
Les Foréziens se battent avec leurs armes. T. Vial se démène dessous, C. Minla et M. Dramé en percussion mais St Vallier a trop d'armes pour se faire surprendre et va gagner le match sur le score de 88 - 69.
 
La première phase est terminée et les Foréziens se placent à une très belle 7ème place (meilleur promu de la poule). Place à la seconde phase qui débutera dans deux semaines à domicile. Il faut attendre le calendrier de la FFBB car des clubs en poule B ont subi des points de pénalité mais on fait appel. Espérons d'avoir l'officialisation de nos futurs adversaires ce début de semaine mais nous devrions voir du gros calibre au Forézium (Angers / Tours / Vitré / La Rochelle /Toulouse ou Lorient.
 
Les marqueurs : C. Minla : 15 - B. Albert : 14 - M. Dramé : 11 - T. Vial : 8 - J. Beugnot : 7 - C. Mansaré : 6 - L. Prolhac : 4 - T. Vincent : 2 - L. Chavarin : 2 . 
 
 
 
 
 
 

5/03 : carnet rose AUX EFF

Le club se renforce avec l'arrivée au monde en ce mardi 5 Mars de Kéoni, fils de notre ailier Cédric Mansaré. Félicitations à Aurore la maman, et à Cédric. La grande soeur Tawanna est ravie et le bébé se porte bien !
 
 
 

03/03 : HEROIQUES FOREZIENS VAINQUEURS DE KAYSERSBERG : 82-76 !

Quelle soirée ! Lles Foréziens, privés de leur poste 5 et point de fixation intérieure Madiop Ndiaye (hématome au genou), ont été sérieusement titillés par des Alsaciens jouant leur maintien pendant 3 quart-temps. Mais ils sont allés chercher la victoire en guerriers, poussés par un public magnifique fort de 1 300 personnes. Magique !
 
KB impressionne au coup d'envoi par son envergure athlétique. Cela se concrétise au score par un 7-0 signé Mendy, Tarris et Drungilas. La réplique est cinglante et emmenée par le duo Cédric Mansré et Louis Prolhac : 11-10 pour les locaux. Julien Cortey pioche dans ses rotations mais malgré un panier de Théo Vial, KB vire en tête 21-14 après le premier quart.
 
Mamba Dramé emballe le  match par ses pénétrations et et nos Blancs passent devant : 25-24. La paire Mendy / Drungilas pèse sur notre défense, mais un primé de Cédric Mansaré permet aux Foréziens de rester dans le match à la pause : 32-33.
 
La reprise est placée sous le signe de l'adresse. Aux primés de Walter et Mendy, répliquent ceux de Louis Prolhac et Momar Ndoye. Sur une interception, Kennedy claque un gros dunk portant le score à 46-38 pour KB. John Beugnot ne laisse pas la salle trembler en alignant deux primés de suite à 8 m. Drungilas poursuit sa domination dans la raquette mais Constantin Minla marque un 3 points important, ramenant les siens à 52-54 à la fin du 3ème quart. Le match est haletant..........
 
Tarris permet un mini-break pour KB (+6), vite gommé par un Mamba Dramé percutant à souhait. Drungilas, le Lituanien provoque les joueurs et le public et se fait infliger une énième technique depuis son arrivée au club Alsacien à 7 minutes de la fin. Le match change d'intensité et c'est un tournant du match. Le public pousse les siens, Louis Prolhac plante un primé et envoie les siens en tête, imité de suite par un Thomas Vincent plein de culot : 70-65. La salle est en transes, les Alsaciens bafouent leur basket et le trio J. Beugnot / B. Albert / T. Vial dominent le rebond (24 prises à eux 3). Cédric Mansaré enfonce le clou par un nouveau primé et deux lancers, Kennedy et Mendy essaient de sauver l'essentiel pour les visiteurs mais la victoire est pour les Foréziens : 82-76 !
 
Nous aurons donc vécu un dernier quart de folie avec des joueurs ayant appuyé sur le curseur intensité et un public incroyable jouant magnifiquement son rôle de 6ème homme. Chapeau et merci à tous avant un  dernier déplacement ce cette phase intiale à St Vallier samedi prochain.
 
Les marqueurs : L. Prolhac : 20 - M. Dramé : 18 - C. Mansaré : 15 - T. Vincent : 7 - M. Ndoye : 7 - J. Beugnot : 6 - T. Vial : 4 - C. Minla : 3 - B. Albert : 2.
 
 
Crédit photo F. Perrot : Mamba Dramé aura fait souffrir les joueurs et le staff de Kaysersberg.
 
 
 
 

Feurs sombre a boulogne : 42 - 75 !

Le SOMB Boulogne est sûrement ce qu'il se fait de mieux en 2019 ! En effet, les Nordistes ont battu leurs adversaires en leur antre de Danrémont sur un écart maoyen de 38 points. Et nos Foréziens ont donc payé le tarif du moment à savoir une lourde défaire de 33 points.
 
Rien à dire, la marche était trop haute et Boulogne boxe dans une autre catégorie que les Foréziens. On ne pourra que souhaiter que cette équipe monte à l'étage supérieur malgré les défaites du début de saison qui peuvent lui porter un certain préjudice. Boulogne était privé de son nouvel Américain Walker et Feurs s'était déplacé seulement à 8 joueurs. Mam Dramé est parti en sélection nationale du Mali, John Beugnot mis au repos et Greg Lance sur le flanc pour un bon moment.
 
Il serait anecdotique de commenter les divers quart-temps. La  team Forézienne a pris la foudre d'entrée de jeu (1-11), a essayé de rester aux basques à la mi-temps (25-40). Un terrible tsunami tombait sur le dos des Foréziens durant le 3ème quart-temps (3-18). Un sursaut d'orgueil permettait aux hommes de Théo Vial de faire presque jeu égal durant le dernier quart (14-17). Bref, ce match est à oublier avec une adresse famélique (36% à 2 points - 19% à 3 pts - 36 % aux lancers). 
 
Ce match n'a aucune incidence au classement car les principaux adversaires de Feurs ont perdu et la belle 7ème place est toujours dans l'escarcelle Forézienne. Il faudra juste enfoncer le clou contre Kaysersberg, le prochain visiteur au Forézium le samedi 2 Mars. En effet, une victoire ferait coup double : la 7ème place assurée et un point de plus pour la seconde phase si KB se maintient ! Réservez donc vite votre samedi 2 Mars !
 
Les marqueurs : M. Ndiaye : 10 - M. Ndoye : 8 - C. Mansaré : 6 - T. Vial : 6 - L. Prolhac : 5 - B. Albert : 3 - C. Minla : 2 - T. Vincent : 2.
 
 
Credit photo David Henrot : Théo Vial aura une belle activité au rebond (10 prises).
 
 

11/02 : BASTIEN ALBERT ELU MEILLEUR 6EME HOMME DE LA 23 EME JOURNEE PAR PRO-AM MEDIA !

Le site internet spécialisé baket Pro-AM Média a élu le meilleur 6ème homme de la journée 23 pour les 2 poules. Eh c'est Bastien Albert qui décroche la timbale  à égalité avec l'ex-meneur de jeu passé par la PRO A : Aldo Curti de Souffelwyersheim.
 
C'est une distinction méritée pour Bastien tant sa progression est impressionnante. Passé par St Jean Bonnefonds en régionale, puis la Pontoise en NM3 où il était dominant, Bastien est arrivé sur la pointe des pieds, ne connaissant pas la NM2. Il s'est vite acclimaté à l'équipe et à la Division en réalisant une excellente saison avec un titre de vice-champion de France. Découvrant le monde professionnel avec la NM1, il lui aura suffi de quelques matchs pour être un élément prépondérant de la raquette Forézienne.
 
Le club et toutes ses composantes  adressent leurs plus vives félicitations à Bastien !


Crédit visuel : Pro-Am média.
 
 
 

11/02 : MISSION ACCOMPLIE CONTRE RECY-ST MARTIN : 86 - 73 !

Feurs, c'est de la dynamique ! En remportant 3 matchs consécutifs en 12 jours, les hommes de Julien Cortey et Timothée Michel ont composté le billet d'un maintien et marqué un peu plus les esprits du monde de la NM1. Récy aura été la dernière victime des locaux en n'ayant pourtant jamais abdiqué. Mais fort d'une évaluation collective de 100, le jeu collectif local alliée à une intense abnégation de chacun aura permis à John beugnot et les siens de glaner une 11 ème victoire, les assurant d'une place dans la poule intermédiaire et les positionnant à ce jour à une belle 7ème place. Bravo les gars !
 
Les Blancs font une très bonne entame : dunk de M. Ndiaye, primé de J. Beugnot + 2 lancers de C. Minla et voulà un 7-3 qui fait du bien. M. Dramé rentre et porte le score à 16-5. Les visiteurs se resaisissent par Lemon et Sauret mais c'est T. Vincent qui clôt le score d'un premier quart rondement mené : 21-14.
 
M. Ndiaye remet le couvert avec un dunk. Sauret plante un primé mais se blesse à la cheville en retombant...coup dur pour les visiteurs  qui ne gambergent point en revenant à -3 sur un primé de Thimon. L. Prolhac lui rend la pièce, le match est très agréable (36-36). C'est B. Albert qui joue "l'energizer" local en scorant 6 points consécutifs dont un dunk sur une sublime contre-attaque de T. Vincent : 42-36. L. Prolhac nous sort un nouveau primé à 6 secondes du buzzer et nos Blancs virent en tête à la pause : 45-39.
 
Feurs ne se relâche pas dès la reprise, la preuve cette interception suivi d'un dunk de M. Ndoye toujours aussi aérien. Thimon et Jubenot sonnent la révolte adverse mais ce même Momar Ndoye permet de garder les visiteurs à + 6, ces derniers sont de plus en plus menaçants. C'est Théo Vial, déjà excellent en défense et aux rebonds, qui va créer le break avec 2 primés en 30 secondes suivi d'un panier intérieur à 6 secondes du gong et voilà nos Foréziens  à 67-57 à 10 mn de la fin !
 
Thimon essaie de de porter son équipe mais C. Minla prend le relais au scoring  aidé par un M. Ndiaye très efficace. Thimon jette les dernières armes de Récy mais la victoire ne peut échapper aux Foréziens (86 - 73) à l'issue d'un bon match offert par  deux équipes adeptes du beau jeu. 
 
Nul ne doute qu'un grand soulagement règnait au sein du  staff et chez les joueurs. Il en était de même chez les dirigeants, partenaires publics et privés et bien sûrs les supporters. Les Foréziens vont aborder les 3 derniers matchs de la poule sans pression, cherchant à bien récupérer avant les 10 matchs de la poule intermédiaire ensuite dont 5 au Forézium. Beau programme en perspective pour apprécier du beau basket dans notre antre ! 
 
Encore bravo aux joueurs et au staff, il faut savoir savourer ces instants.
 
Les marqueurs : B. Albert : 14 - L. Prolhac : 14 - M. Ndiaye : 14 - C. Minla : 11 - M. Ndoye : 10 - T. Vial : 8 - T. Vincent : 7 - J. Beugnot : 4 - M. Dramé : 4 - C. Mansaré : 0.
 
 
Crédit photo F. Perrot : B. Albert en mode MVP du match avec 14 pts - 7 bds - 19 d'évaluation.
 
 
 
 
 

5/02 : LOUIS PROLHAC DANS LE CINQ MAJEUR DE LA 22EME JOURNEE !

Le site spécialisé basket PRO AM MEDIA  a dévoilé ses MVP de cette 22 ème journée. Louis Prolhac fait partie du cinq idéal de cette journée après examen des performances des 28 équipes de NM1. En compilant 31 points - 6/7 à deux points - 5/7à 3 points - 4/5 anx lancers - 3 rebonds - 4 passes décisives - 1 interception en 29 minutes 25, Louis a rendu une copie XXL lors du derby en étant la seconde meilleure évaluation de la journée derrière le géant Pourchot (2 m 20 du club de Lorient) qui a sorti une évaluation titanesque de 43 ! 
 
Félicitations à Louis qui prouve au fil des matchs qu'il est un meneur chevronné de la NM1.
 
 

04/02 : CARNET ROSE DE NOUVEAU DANS LE STAFF !

Une bonne nouvelle n'arrive jamais seule pour notre coach Julien Cortey.

Après la belle victoire sur l'ALS Basket - Andrézieux Loire Sud, une petite fille prénommée Roxane est arrivée au monde ce lundi à 10 h 24.

Félicitations à Julien et Sophie les parents. La maman et le bébé se portent bien !

#GrandirEnsemble💚💛#EFF🏀
 
 
 
 
 

03/02 : ENORMES FOREZIENS VAINQUEURS A ANDREZIEUX : 85 - 77 !

Pour avoir un beau match, il faut deux belles équipes. Et au Palais des Sports en ce samedi hivernal, on se sera régalé entre une équipe locale renforcée depuis une semaine par l'Américain Harris et le massif intérieur Biog (ex-Quimper- Pro B) en survie de points, et une équipe visiteuse avide de se maintenir dès ce match en cas de victoire. Le match a été serré, avec de l'adresse et un excellent esprit. Cela s'est transformé en bonheur pour les Foréziens avec une victoire au mental dans le money-time des hommes de Julien Cortey emmené par un Louis Prolhac stratosphérique et appuyé par 200 supporters qui auront aussi joué leur rôle dans cette victoire.
 
Greg Lance blessé pour 2 mois, Mamba Dramé était dans le roster avec une soif de jouer ce genre de match, lui qui était absent depuis 3 mois. L. Prolhac lance les hostilités à 3 points mais la machine Andrézienne entre bien dans le match : Ammour et Bassine font tomber une pluie de tirs de loin et voilà nos Foréziens à 8-19 ! Pas de panique dans la maison Forézienne : C. Mansaré signe son entrée avec 5 points consécutifs, B. Albert met un beau panier en finition et M. Dramé enquille deux lancers mettant nos Foréziens à 19-23 à la fin d'un agréable  premier quart-temps.
 
T. Vincent à son tour alimente la marque, répliquant à un Nkaloulou au four et au moulin.Moisy crée un mini break : 31-25 mais L. Prolhac entame son show avec 7 points consécutifs. C. Minla emboite le pas de son camarade sur lancers imité par M. Ndiaye et voilà nos Foréziens en tête à la pause : 39-37 !
 
Andrézieux revient bien dès la reprise via Piotrowski et Harris mais les 2 lutins que sont C. Minla et L. Prolhac allument la mèche à 3 points : 49-43. Nkaloulou et Ammour ne désarment point et il faut un primé de C. Mansaré pour redonner l'avantage à 52-50. L. Prolhac est intenable et signe 5 points de suite. Mamba Dramé est opportuniste et envoie les siens avec un pécule de 6 points d'avance à la sirène de fin du 3ème quart (63-57).
 
Le local Bouloukouet secoue le cocotier Andrézien mais T. Vincent permet de maintenir l'écart. Le même Bouloukouet  remet le couvert et les Andréziens égalisent à 69-69 à 3 m 50 de la fin. Le final est irrespirable ! un primé de L. Prolhac, un bon passage de M. Ndoye et nos Foréziens mènent 79-73. Les locaux jouent leur va-tout à 3 points sans succès et derrière le rebond Forézien est bien verrouillé. L. Prolhac et M. Dramé gèrent bien la dernière minute dont un panier au buzzer de Louis Prolhac qui aura épuisé les Harris, Piotrowski et Moisy chargés de le contenir. Très belle victoire acquise avec la manière, une belle attitude de tout le groupe ainsi que de la sérénité. Feurs aura dominé le rebond (40 prises dont 23 par le quatuor J. Beugnot - M. Diaye - T. Vial - M. Ndoye). IL y aura eu également une bonne agressivité offensive leur permettant de shooter 32 lancers (23 réussis).
 
Chapeau encore au duo J. Cortey et T. Michel et à tout ce groupe de joueurs qui se retrouvent à la 7 ème place à 4 matchs de la fin. Ce serait bien de sceller le maintien définitif en battant Récy dès samedi prochain. Enfin merci et bravo aux supporters, le clapping de fin orchestré par Louis Prolhac a été la cerise sur le gâteau ! Saluons le retour gagnant de Mamba Dramé et son fighting spirit alliée d'une joie communicative....
 
Les marqueurs : L. Prolhac : 31 - M. Dramé : 10 - B. Albert : 8 - T. Vincent: 8 - C. Minla : 7 - M. Ndoye : 7 - M. Ndiaye : 6 - J. Beugnot : 0 - T. Vial : 0.
 
 
Retrouvez le reportage (allez à la 23 mn 45 ) sur notre victoire à Andrézieux lors de l'émission SPORT 7  de ce lundi  : Sport7 du 04 février 2019 - Sport 7 - TL7, Télévision loire 7
 


Crédit photo Pierre Charmet - Le Progrès : Duel en haute altitude entre M. Ndiaye et K. Ammour.
 
 

30/01 : Les FOREZIENS PLIENT LE MATCH EN UN QUART-TEMPS CONTRE AUBENAS : 86-75 !

Devant une chambrée plus réduite en ce soir de semaine hivernale (700 personnes environ), nos Foréziens ont fait le travail en battant Aubenas diminué avec les absences de Thondique, Ghezala, Kyungu et Chardon. La victoire aura été construite lors d'un second quart-temps magnifique, spectaculaire et prolifique : 37-13 ! Dommage que les hommes de John Beugnot aient eu un trou d'air dans le dernier quart, rendant la défaite plus honorale pour des Albenassiens qui auront eu le mérite de rien lâcher.
 
Aubenas entre bien dans le match avec 2 primés de Karolak. M. Ndiaye y va de son alley-oop et C. Minla de son primé. Ce dernier récidive à 2 points et  M. Ndiaye alimente la marque (14-10). C. Mansaré signe son entrée par 2 primés mais Baradji permet aux siens d'égaliser à 20-20 à la suite d'un premier quart-temps très rythmé.
 
Le second quart-temps va être un festival local. T. Vincent et C. Mansaré commencent par 2 et 3 primés ! L. Prolhac les imitent et M. Ndoye posterise Lontadila en ligne de fond  : le public exulte  ! Aubenas est asphyxié par le rythme, l'adresse et la défense des Foréziens. Le score impressionne à la mi-temps : 57-33 ! Un quart-temps de haute volée avec pas moins de 7 tirs à 3 points réussis et un C. Mansaré en feu pour nos Foréziens.
 
L. Prolhac et C. Mansaré continuent à 3 points et T. Vincent régale en pénétrations. Lontadila et Baradji essaient de sauver les meubles mais rien n'y fait. Le rebond local est performant avec le duo J. Beugnot et T. Vial (8 prises chacun) et le score est sans appel à l'aube de dernier quart-temps : 75-49.
 
Bizarrement, les Foréziens vont se compliquer la vie durant ce dernier quart et rendre leurs supporters nerveux devant des approximations des deux côtés du terrain et une pléthore de balles perdues (7 dans ces 10 minutes). Les visiteurs, pressent plus haut et Lobela fait un chantier dans la raquette locale. Les visiteurs mettent un 11-0 sans appel et reviennent à 69-77 à 3 mn de la fin  avant que L. Prolhac mette un 3 points ô combien important. B. Albert va réaliser deux belles claquettes pour consolider une victoire 86-75 très importante au niveau comptableet c'est celz qu'il faut rtenir en premier lieu.
 
Il reste peu de jours pour récupérer, analyser cette démobilisation durant ce dernier quart avant d'aller affronter samedi à 20 h au Palais des Sports l'ALS Andrézieux pour THE DERBY. Les locaux ont plus que besoin de points, et vont attendre nos joueurs en  guerriers. A nos Foréziens de se mettre en  mode commando pour tenter de prendre 2 points qui scelleraient notre avenir en NM1. Vivement samedi !
 
Les marqueurs : C. Mansaré : 22 - L. Prohac : 16 - T. Vincent : 14 - M. Ndiaye : 11 - C. Minla : 11 - B. Albert : 6 - M. Ndiaye : 5 - J. Beugnot : 1 - G. Lance : 0 - T. Vial : 0.
 
 
Crédit photo Francois Perrot : l'énorme poster de Momar Ndoye en fin de second quart-temps.
 
 
 
 
 
 

26/01 : BELLE RESISTANCE DES FOREZIENS A ST QUENTIN : 57 - 69 !

Les Foréziens auront bien résisté à l'ogre Axonais mais auraient pu mériter encore plus s'ils n'avaient pas encaissé dès le coup de sifflet initial un 11-0 qu'ils vont traîner tel un fardeau tout au long du match. Ne lâchant rien, bloquant bien le leader US Rhoomes à l'intérieur, Feurs a bien résisté malgré ce début de match rédhibitoire.
 
John Beugnot, Mam Dramé et Greg Lance laissés à la maison aux soins, Julien Cortey avait emmené Anthony Gouzhy comme 9ème homme. Est-ce l'heure inhabituelle du matc à 15 h qui a perturbé nos joueurs à l'allumage ? peut-être car St Quentin attaque fort et inflige d'entrée un 11-0. Momar Ndoye brise l'euphorie locale et entraine Constantin Minla pour revenir à 17-16. C'est le meneur local Kebe qui permet aux siens de mener à la fin du premier quart : 19-16.
 
Rhoomes et Quincy-Jones se réveillent mais les Foréziens ne paniquent point. Bastien Albert et Louis Prolhac combinent bien, Constantin Minla perfore la défense locale et voici nos Verts à 29-30. Rhoomes trappé sur chaque possession, les locaux piétinent et abusent du tir à 3 points. C'est Soumaoro qui permet aux locaux de virer en tête à la pause sur le score de 32-29. Excepté les 4 premières minutes, la défense Forézienne aura bien perturbé l'équipe de Coach Navier.
 
Muet jusque-là, Gillet inscrit ses premiers points sur lancers. Madiop Ndiaye se signale en périphérie et Feurs est toujours en vie : 36-39. Le hic est que Théo Vial prend 3 fautes dont 2 offensives. Gillet montre son adresse et Soumaora donne un avantage de 10 points à la 30 ème minute : 54-44.
 
Kanté se rébeille à mi-distance (3 tirs de suite réussit et l'écart monte à 61-44. On tremble pour les Foréziens devant les coups de boutoir de cette athlétqie équipe locale. Mais les hommes de Julien se battent à l'image d'un Bastien Albert interceptant une balle pour aller dunker de l'autre côté du terrain. Le capitaine local Quicy-Jones remet les pendules à l'heure : 64-52 mais les Foréziens, à l'image d'un Constantin Minla virevoltant, limitent la casse et auront donné une belle résistance à l'ogre Axonais.
 
Le contenu du match laisse espérer un gros match de nos couleurs contre Aubenas dès ce mardi, match qu'il faut gagner impérativement pour s'éloigner de la poule basse génératrice de matchs couperets pour ne pas descendre en NM2.
 
Les marqueurs : M. Ndoye : 17 - M. Ndiaye : 13 - C. Minla : 9 - B. Albert : 8 - L. Prolhac : 6 - T. Vincent : 2 - A. Gouzhy : 2 - T. Vial : 0 - C. Mansaré : 0.
 
 
Crédit photo François Perrot : Momar Ndoye aura fini meilleur marqueur de son équipe avec 17 points.
 
 
 

24/01 : CARNET ROSE DANS NOTRE STAFF !

Une petite Charlize est arrivé au foyer de notre assistant-coach Timothée Michel et de sa compagne Morgane. Le bébé et la maman se portent bien !
 
Bienvenue et longue vie au bébé, toutes nos félicitations aux parents !

 
 
 

20/01 : cruelle defaite coNtre sorgues : 79-80 !

Les Foréziens qui enregistraient le retour de John Beugnot, auront passé une bien mauvaise soirée contre Sorgues et Mensah, leur bourreau d'un soir, peu aidé par un arbitrage incohérent avec une pléthore de lancers accordés aux visiteurs (31 contre 13) et aucune faute sifflée lors de la dernière possession en faveur de Feurs, leur privant de deux lancers salvateurs. Le syndrome du match contre St Valiier est encore passé par le Forézium..........
 
Mensah ouvre le score à 3 points mais les locaux, jouant avec altruisme et vitesse prennet les devants 11-3 suite à un primé de Cédric Mansaré. Les visiteurs reviennent en enquillant 3 primés de suite et prennent même l'avantage sur un nouveau primé de Diouf.Mensah et le Lituanien créent un break (26-15) avant que Thomas Vincent réduise le score au buzzer de fin du premier quart : 18-26.
 
Bastien Albert et Thomas Vincent sonnent la charge pour revenir à 27-29 et on respire miuex sans le Forézium ! les intérieurs visiteurs font mal à leur tour avec Condé et Morris. Un primé de Cédric Mansaré donne de l'air mais Mensah fait son show en signant 2 primés de suite en première intention. Le score est de 43-47 à la mi-temps, la défense ds locaux a été donc trop permissive.
 
Le 3ème quart va être un mano à mano. Momar Ndoye va permettre l'égalisation à 54-54 et le public monte en décibels. Les Foréziens se démènent de toutes parts mais les Sorguais se voient offrir trop généreusement de lancers (17 !) bien convertis pour garder un avantage de 5 points à l'aube du dernier quart (61-66).
Le dernier quart va être difficile pour les systèmes nerveux. Sorgues ne lâche rien par la doublette Diouf - Mensah intenable. Constan Minla ramène les siens à - 2 et  Sorgues croit avoir fait le plus dur à 1 m 23 de la fin sur un sixième 3 points de Mensah (75 - 80). Mais les Foréziens ont du coeur et Madiop Ndiaye puis Bastien Albert permettent un retour à 79-80. A 13 secondes de la fin, Constan Minla provoque la perte de balle de Williams et nos Blancs ont la balle de match. Malheureusement, les arbitres ne voient pas deux fautes des Vauclusiens (que toute la salle a pourtant vu), privant les locaux de deux lancers.
 
Défaite rageante de notre équipe, grosse performance de Mensah en face (6/9 à 3points - 32 d'évaluation), évaluation collective en faveur de Feurs, bonne réaction en seconde mi-temps des Foréziens, tels sont les faits marquants de ce bon match de basket de NM1 où les petits détails font la diffférence.
 
Les marqueurs : B. Albert : 15 - M. Ndiaye : 13 - C. Minla : 13 - C. Mansaré : 11 T. Vincent : 11 - M. Ndoye : 7 - L. Prolhac : 5 - J. Beugnot : 2 - T. Vial : 2 - G. Lance : 0.
 

crédit photo François Perrot : Thomas Vincent déborde le MVP du match William Mensah
 
 
 
 
 

14/01 : ORCHIES DOMINATEUR CONTRE DES FOREZIENS VAILLANTS : 76 - 59 !

Les Foréziens n'auront pas démérité mais ils ont dû rendre les armes face à  une très belle équipe méritant sa place actuelle sur le podium dans leur magnifique Pévélé Aréna devant 3 000 personnes ( !). Un trou d'air au début de troisième quart-temps aura été fatal aux hommes de Julien Cortey toujours privé de John Beugnot et Mam' Dramé.
Feurs entre bien dans son match et Théo Vial montre la voie avec un joli 3 points (7-3). La gâchette locale Ricard-Dorigo sonne la charge et permet aux siens de créer le premier mini-break : 19-12 à la fin du premier quart pour Orchies.
 
Deux primés de Thomas Vincent, un autre de Momar Ndoye mettent les Foréziens sur els bons rails (20 - 21). Mais le Lituanien Staniulis commence son travail de sape à l'intérieur et les Foréziens sont à la peine : 25-36 avant que Momar Ndoye ramène les siens à - 8 à la mi-temps suite à un primé (30-38).
 
Malheureusement, les Foréziens vont prendre un 11-0 (30-49) signé Ricard-Dorigo en principal bourreau des Verts. Ces derniers ne s'en relèveront pas. Bastien Albert à l'intérieur et Momar Ndoye de loin se démènent comme de beaux diables mais le local Verbecke empêchent un retour Forézien lorsqu'est sifflé la fin du 3ème quart : 44-62.
 
Le dernier quart est moins animé, Orchies voulant juste garder cet écart suffisant pour empocher  les 2 points de la victoire. Les hommes de Théo Vial défendent plus haut, signent de beaux paniers avec un alley-hoop de Madiop Ndiaye ou des tirs en périphérie de Constan Minla. Les Verts remportent ce quart-temps mais laissent la victoire entièrement méritée à Orchies qui boxe dans une autre catégorie que les Foréziens dans ce championnat.
 
Les Foréziens ont maintenant le regard tourné vers Sorgues pour un triple objectif : prendre la revanche du match aller perdu 85-81, rejoindre leurs visiteurs du jour au classement et faire un pas de plus pour accéder à cette fameuse poule du milieu pour la fin du championnat, gage d'un maintien assuré !
 
Les marqueurs : M. Ndoye : 17 - M. Ndiaye : 9 - Constantin Minla : 8 - T. Vincent : 6 - B. Albert : 5 - C. Mansaré : 4 - L. Prolhac : 4 - G. Lance : 3 - T. Vial : 3.
 

crédit photo François Perrot : Le pivot Lituanien Staniulis a été dominateur dans la raquette.
 
 
 
 
 

7/01 : souffelWEYERSHEIM etait au dessus : 95 - 69 !

Souffel a démontré samedi soir qui était le patron dans cette poule en dominant de la tête est des épaules nos Foréziens. Ces derniers n'ot rien pu contre des Alsaciens sûrs de leur basket, ne doutant jamais, récitant des deux côtés du terrain un jeu structuré dicté par Stéphane Eberlin leur coach. Ses poulains ont remporté les quatres quart-temps 21-15, 25-21, 31-19, 18-14. Ne perdant que 6 ballons, chipant 17 rebonds offensifs et réalisant 14 interceptions, les hommes de Jason Bach auront marqué de leur empreinte ce match. Leur défense de plomb est usante et les Foréziens, comme beaucoup d'adversaires se seront cassés les dents.
 
Les Foréziens, privés de Mam Dramé et John Beugnot auront appris de ce genre de confrontation. Ils auront confondu vitesse et précipitation dans le troisième quart-temps en voulant recoller au score rapidement. Mais l'envie était là et les équipiers de Théo Vial n'ont jamais lâché. Ce match n'était pas un match couperet comme le seront prochainement les rencontres à domicile contre Sorgues, Aubenas, puis Récy-St Martin. Avant de recevoir Sorgues dans deux semaines, il va falloir travailler et aller se frotter à Orchies dès samedi prochain. Comme le soulignait Julien Cortey, "nous sommes certes déçus, mais on est tombé contre une très forte équipe ,  à contrario du match contre St Vallier où nous méritions la victoire".
 
Les marqueurs : M. Ndoye : 15 - M. Ndiaye : 14 - L. Prolhac : 12 - B. Albert : 9 - T. Vincent : 8 - C. Mansaré : 5 - T. Vial : 4 - C. Minla : 2 - G. lance : 0 - L. Chavarin : 0.
 
 
Crédit photo François Perrot : Théo Vial pris dans la nasse défensive de Souffel.
 
 
 

25/12 : CONSTANTIN MINLA MEILLEUR 6EME HOMME DE LA JOURNEE # 16 !

Constantin Minla a été élu par Pro-am Média, meillleur sixème homme de la journée de samedi 22 décembre des 2 poules confondues. En sortie de banc, notre poste 2 a aligné 20 points (à 8/10), 7 rebonds, 3 interceptions en 27 minutes de jeu  soit une évaluation de 25.

Impressionnant pour ce jeune joueur qui a toujours cotoyé la NM2 et qui, après un temps d'adaption à la division, est un joueur en pleine phase de progression  sur lequel son Coach va pouvoir compter durant cette passionnante seconde partie du championnat.
 
Félicitations Constantin !
 
 
 
 
 

23/12 : FEURS FETE NOEL A BESANCON : 67 - 56 ! !

Les Foréziens ont encore écrit une belle page de l'aventure en NM1 en allant gagner à Besac' sur le score sans appel de 67-56 après un match défensif et bien maitrisé. C'était Noël avant l'heure pour ce groupe qui le mérite bien : chapeau les gars !
 
Le Lituanien Vorotnikovas est blessé chez les Bisontins, John Beugnot également chez les Foréziens. Les locaux démarrent forts par Mukuna mais M. Ndiaye et T. Vial par un primé permettent à Feurs de prendre les rênes 5 - 4. Le chassé-croisé s'installe et finalement Cédric Mansaré donne un petit avantage à la fin de ce premier quart : 15 - 8.
Les Foréziens continuent sur leur lancée et font grandir l'écart quand T. Vincent planté son primé : 23-10. Les schémas défensifs de Julien Cortey marchent bien, le Lituanien Uzas est bien pris et pioche à 3 points. C'est le remplaçant Martin qui sonne la révolte et Besac' revient bien à la mi-temps : 37-32 juste après un dunk réussi en contre-attaque d'un Constan Minla virevoltant.
 
Le 3ème quart-temps est âprement disputé. Coach Faure est limité dans ses rotations alors que les 9 joueurs de Feurs apportent leur écot. Bastien Albert porte le score à 44-34 après une magnifique action où il contre Mukuna et finit la contre-attaque par un dunk : le gymnase des Montboucons est sonné !  La doublette T. Vial - B. Albert fonctionne bien mais ce diable de Martin va redonner un peu d'espoir aux Bisontins à l'aube du money-time : 46-50.
 
Nos Foréziens vont-ils tenir lors de cette dernière ligne droite ? Oui car les Verts d'un soir  cadenassent bien le rebond suite au manque d'adresse des locaux et Constan Minla est impeccable en attaque : 60-48 à 4 mn de la fin suite à un beau primé. Les hommes de Julien Cortey vont faire preuve de beaucoup de lucidité et s'en aller glaner une huitième victoire en seize matchs : 67 - 56. En sortie de banc, Bastien Albert (13 pts - 12 rebonds - 3 contres et Constan Minla (20 pts - 7 rebonds - 25 d'évaluation auront brillé et prouvé que notre équipe est digne de ce championnat exigeant qu'est la NM1.
 
Place à une trêve bien méritée pour tous et reprise de l'entrainement le 31 Décembre pour préparer un explosif EFF - Souffelweyersheim le leader incontesté samedi 5 janvier à 20 h.
 
Les marqueurs : C. Minla : 20 - B. Albert : 13 - T. Vial :10 - M. Ndiaye : 10 - M. Ndoye : 6 - C. Mansaré : 3 - T. Vincent : 3 - L. Prolhac : 2 - G. Lance :0.
 
Retrouvez toutes les statistiques  du match : https://www.fibalivestats.com/u/FFBB/940550/bs.html
 

21/12 : MADIOP NDIAYE DANS LE 5 MAJEUR DE LA SEMAINE DE PRO-AM MEDIA !

Madiop Ndiaye a rendu une copie XXL lors du match contre GET Vosges, son ex-club pour information : 14 points - 12 rebonds - 3 contres - 1 interception - 24 d'évaluation. Aussi, le site spécialisé basket Pro-Am Média l'a nommé dans le cinq majeur de la semaine (les 5 meilleurs joueurs des 2 poules de NM1 ).

C'est une nouvelle fois une belle récompense pour Madiop qui est en constante progression depuis son arrivée. Il est également le meilleur contreur de toute la NM1 avec 1,7 contre de moyenne par match.

 

20/12 : JULIEN CORTEY NOMME ENTRAINEUR DE L'ANNEE PAR LES INTERNAUTES DE "PARLONS SPORTS"

Maxime Valade et Amaury Mainsonhaute ont fondé le magazine et le site  Parlons Sports. Pour leur première année, ces deux passionnés de sport ont organisé un vote par internet, afin de plébisciter les meilleures sportifs, espoirs, équipes et entraineurs de l'année écoulée sur le département de la Loire, tous sports confondus.
 
Note club était nominé dans la catégorie "meilleur entraineur" avec Julien Cortey et la catégorie "meilleur club", ce qui est déjà une belle preuve de reconnaissance de notre belle année 2018 aux yeux des Ligériens . Il est à noter que plus  de 5 000 internautes ont ensuite participé au vote.
 
Dans la catégorie "meilleur club", nous finissons à la troisième place avec 25.58 % des voix, devancés par la Chorale de Roanne et le CR4C de Roanne (cyclisme). Il est à noter que 2 clubs de basket sont sur le podium, preuve de la richesse de ce sport dans notre département.
 
Le belle histoire a été la victoire de Julien Cortey dans la catégorie "meilleur entraineur" avec 31.02 % des voix devant les renommés Olivier Hirsch et Laurent Pluvy. C'est une beau cadeau de Noël pour Julien, récompensant son travail, son investissement et ses qualités de tacticien et de meneur d'hommes. Il conforte également ses résultats et les progrès de notre équipe fanion depuis sa prise de fonction dans son nouveau rôle après une carrière de joueur bien remplie.
 
Le trophée Verviers Métal / Parlons Sports lui a été remis par Monsieur Jean-Yves Bonnefoy, Vice-Président Chargé des Sports au Conseil Départemental de la Loire, lors de la Soirée des trophées au Château de Mâtel à Roanne ce mercredi 19 décembre.
 

19/12 : CETTE EQUIPE A DU COEUR : VICTOIRE SUR LE FIL CONTRE GET VOSGES 74-73 !

Une bonne surprise au coup d'envoi : le Forézium était copieusement garni en ce jour de match de semaine et on verra que le public a joué son rôle dans un match où les émotions ont été fortes.
 
Les Foréziens entrent bien dans leur match et mènent 7-0. Les Vosgiens butent sur la zone locale et ne vont inscrire leur premier panier qu'à la 7ème minute par Michineau. M. Ndiaye est impeccable aux lancers et C. Minla a un bon passage concrétisé par le score de 17-6. Un petit relâchement local et les Spinaliens reviennent à 17 - 10.
 
Gigant remet le couvert mais Bastien Albert tient le score pour les Foréziens : 24-19. M. Ndoye met un 3 point en fin de possession et Cédric Mansaré, applaudi comme il se le doit, fête son entrée par un panier en poste bas suivi d'un primé ! Cependant, les Foréziens perdent trop de ballons (13 en une mi-temps) et ne creusent pas d'écart conséquent. Pire, le mmeneur adverse Michineau avec ses jambes de feu, ramène son équipe à 45-42 juste au buzzer de la mi-temps. Les Foréziens ont raté l'occasion de tuer le match et vont donc vivre une seconde mi-temps plus compliquée.
 
Bastien Albert continue son festival mais l'excellent Gigant lui réplique et Get Vosges prend l'avantage : 59-52 pour la première fois, avantage vite effacé par John Beugnot à 8 mètres. Gigant est intenable, le Foréziens bafouillent leur basket. L. Prolhac par un 3 points ramènent les siens à 59-59 avant que Michineau redonne le leadership du score  à ses couleurs à la fin de ce troisème quart-temps : 59-61. Le suspense est à son comble.
 
Le dernier quart-temps est à déconseiller aux cardiques. En effet, la doublette Michineau & Gigant permettent à leur équipe de mener avec un écart oscillant de + 4 à + 8 (61-69 puis 63-71 à 4 minutes de la fin) avant que les Foréziens ne sonnent la révolte aidé par un public chaud bouillant. Bastien Albert claque un gros dunk en drive, Constan Minla un lay-up et Louis Prolhac un 3 points venu d'ailleurs : 72-71 pour Feurs ! il reste 25 secondes. Pfister se voit octroyer 2 lancers qu'il réussit. Temps mort pour Julien à 7 secondes du terme, balle aux locaux et Bastien Albert sur une belle passe de M. Ndoye marque ! il este 4 secondes :  Madiop Ndiaye (14 pts - 12 rebonds - 3 contres) nous sort un ultime et gros contre sur Landenberghe : Les Foréziens tiennent leur septième victoire obtenue avec les tripes !
Les supporters, énormes dans le dernier quart, ont  bien mérité ensuite un clapping orchestré par DJ Jérôme  toute l'équipe : la joie avait remplacé l'énorme déception du match précédent contre St Vallier.
 
Déplacement périlleux ce samedi 22 à Besançon , ces derniers ayant gagné à Andrézieux après prolongations ce mardi.
 
Les marqueurs : B. Albert : 21 - M. Ndiaye : 14 - L. Prolhac : 12 - C. Minla : 9 - J. Beugnot : 6 - C. Mansaré : 7 - M. Ndoye : 5 - T. Vincent : 0 - G. Lance : 0 - T. Vial : 0.
 
 
Crédit photo François Perrot : Bastien Albert meilleur marqueur du match, et auteur du  panier salvateur à 5 secondes de la fin.
 
 
 
 

17/12 : CEDRIC MANSARE IS BACK !

Six mois et demi après sa grave blessure lors de la demie-finale de champonnat de France NM2 contre Angers fin Mai, Cédric Mansaré renouera avec la compétition officielle lors du match contre GET Vosges. Un grand soulagement, une grande joie seront sur tous les visages du Forézium tant Cédric fait l'unanimité. Les phases de rééducation, de reprise progressive du basket se sont bien déroulées sous la houlette du staff médical, de Julien Cortey et de Timothée Michel qui a assuré une  préparation physique personnalisée.
 
Alors bon retour Cédric et fais-nous vite vibrer ce Forézium !
 
 
 

16/12 : CHARLEVILLE BETE NOIRE DES FOREZIENS : 71 - 88 !

 
 
Article : LE PROGRES du Dimanche 16 décembre 2018.
 
 
 
 
 
 

09/12 : CRUELLE ET INJUSTE DEFAITE 76-84 (AP) CONTRE ST VALLIER

Une salle pleine, une adversaire haut de gamme, les ingrédients étaient bien présents en ce 8 décembre et les Foréziens ont été à la hauteur de l'événement. Malheureusement, un arbitrage douteux les a empêché de prendre les 2 points de la victoire et St Vallier est passé par un trou de souris pour chiper la victoire.

Les Drômois rentrent bien dans leur match par l'intermédiaire d'El Amrani. Madiop Ndiaye réplique et Momar Ndoye enflamme la salle par un dunk stratosphérique. Boateng et ses 2 m 08 posent bien des problèmes à la défense locale : 8-18. Madiop Ndiaye se signale à 3 points et permet aux Foréziens de ne pas sombrer dans ce premier quart : 16-25.

St Vallier entre dans ses rotations et les Foréziens sont plus libérés. Bastien Albert a un bon passage avec un dunk et 2 paniers de près. Constantin Minla l'imite et voilà nos Foréziens à 26-29. Thomas Vincent va permettre à ses couleurs de prendre pour la première fois la tête : 36-35 dans une chaude ambiance ! Et John Beugnot enquille un 3 point et fait monter les décibels : 40-37 pour Feurs, quel match !

Louis Prolhac montre le nez à sa fenêtre par un 3 points (43-37), St Vallier est à la peine mais les soldats Jean-François et Ateba font le boulot dans la raquette (50-49). Théo Vial permet à ses couleurs de reprendre l'avantage mais El Amrani par un tir venu de son camp propulse les siens à 57-56 à l'aube du money-time ! le suspense reste entier.

Jean-François et El Amrani sont intenables et St Valllier crée un petit écart de 4 points. Louis Prolhac va ramener les siens à 70-70 par 8 points consécutifs. Madiop Ndiaye donne l'avantage : 72-70. Le Forézium est électrique tant par le suspense que par des décisions arbitrales incohérentes. Feurs récupére le ballon à 10 secondes de la fin. Faute de Gourari et deux lancers sont à tirer par notre Capitaine John Beugnot. Un seul est réussi. St Vallier récupère la balle, un Forézien fait faute pour arrêter le jeu, les arbitres ne sifflent pas et Ateba met un primé avec la planche au buzzer ! Les Foréziens viennent de laisser échapper leur exploit
.
En effet, la prolongation sera compliquée entre une équipe groggy et une autre revigorée par des événements tout en sa faveur. Gourari et El Amrani finiront le travail. Ce dernier aura été le héros de son équipe. Dommage que son talent soit écorné par un zeste de suffisance et un tantinet de provocation.....

On aura aimé chez notre équipe les 9 rebonds et 18 d'évaluation de Bastien, les 8 rebonds de John, les 5 passes décisives de Thomas et Greg, les 4 contres de Madiop (!), la combativité énorme de tous les joueurs. Mais la frustration était très grande dans le vestiaire local............

Les marqueurs : M. Ndiaye : 22 - L. Prolhac : 18 - J. Beugnot : 10 - B. Albert : 8 - T. Vincent : 8 - M. Ndoye : 4 - C. Minla : 4 - T. Vial : 2 - G. lance : 0.



 

26/11 : BELLE ET PRECIEUSE VICTOIRE A KAYSERSBERG : 85 - 79 !

En cette période de Marchés de Noêl  en Alsace, les Foréziens ont offert un beau cadeau à leurs supporters en terrassant une équipe de Kaysersberg qui jouait son va-tout. S'appuyant sur son trident d'intérieurs Madiop/Bastien/John (46 pts - 27 rebonds - 64 d'évaluation à eux trois), les hommes de Julien Cortey ont mené rondement cette rencontre et signé une victoire rapportant gros dans le cadre de l'opération maintien de cette poule A de NM1.
 
Momar Ndoye à 3 points et Louis Prolhac donnaient le ton (5-0) puis un titanesque Madiop Ndiaye signaient 12 points consécutifs sur la tête des intérieurs locaux. Mendy et Kennedy stoppaient l'hémorragie et Tarris permettait de donner un avantage 20-17 avant que Thomas Vincent par un primé égalise. Deux paniers de Bastien Albert donnaient un avantage de 24-20 à la fin de ce premier quart. Le pivot Lituanien Drungilas avait été entretemps évacué suite à un choc.
 
John Beugnot montrait le chemin à suivre avec 4 points consécutifs. Diagne en face, aidé de Tarris ne lâchaient rien. Bastien Albert montrait toutes ses qualités offensives avec 3 paniers consécutifs et nos Verts étaient toujours devant : 38-35. Nos extérieurs prenaient le relais (Momar et Louis à 3 points, un floater de Constantin). Feurs était dans un temps fort et John Beugnot concluait par un panier portant le score à 52-43 pour les Foréziens !
 
Les Foréziens augmentaient l'écart à 12 points (59-47) avant que Berquier et Tarris sonnent la révolte. Théo Vial et John Beugnot répliquaient, et Feurs était toujours devant à 10 minutes de la fin : 67-60.
 
Il fallait tenir face à une équipe qui n'avait plus rien à perdre et adroite à  3 points (10/22 au total). John Beugnot était impeccable aux lancers et monstrueux en défense (4 interceptions et 9 rebonds) aidé d'un Louis Prolhac passeur (6 passes). Diagne tentait le tout pour le tout et voyait son équipe se rapprocher à 77-81 mais la lucidité et la solidarité Forézienne étaient payantes ace à la clef  une victoire méritée et importante des hommes de Julien Cortey et Timothée Michel : 85-79.
 
Bravo à toute cette équipe qui se retrouve 6 ème à un match de la fin des matchs aller avec 6 victoires dont 4 à l'extérieur contre des concurrents directs au maintien !
 
Les joueurs et le staff ont bien mérité une semaine de break car le championnat ne reprendra que le samedi 8 Décembre avec la venue d'une autre grosse cylindrée au Forézium : St Vallier. Une grande soirée en perspective !
 
Les marqueurs : M. Ndiaye : 18 points - B. Albert : 17 pts - J. Beugnot : 11 - T. Vincent : 10 - L. Prolhac : 9 - M. Ndoye : 9 - C. Minla : 7 - T. Vial : 4 - G. Lance : 0.
 
 
Crédit photo  KB Basket : Bastien Albert MVP du match avec 17 pts (8/11) - 7 rebonds - 23 d'évaluation.
 
 
 
 
 

18/11 : MATT BONDS PERMET A BOULOGNE DE S'IMPOSER SUR LE FIL : 75-71 !

Il ne mesure qu' 1 m 95 pour un intérieur mais est explosif, athlétique et a empêché les Foréziens d'accomplir l'exploit de battre une grosse cylindrée avec ses 28 points - 14 rebonds - 34 d'évaluation. Quel dommage pour les hommes de Julien Cortey qui se seront bien battu mais qui peuvent nourrir quelques regrets...

Le Forézium était quasi-plein et les Foréziens démarraient bien leur match : 5-7. Momar Ndoye faisait monter les décibels avec 2 primés de rang qui propulsaient Feurs en tête : 13-12. Mais les Nordistes, agressifs en attaque, obtenaient une kyrielle de lancers qui leur permettaient de virer en tête à la fin du premier quart : 22-15.

Thomas Vincent signait son entrée par un 3 points (19-24) mais les rotations Boulonnaises faisaient le travail et Bonds aidé du massif Bengoura permettaient aux Nordistes de virer à la mi-temps avec un écart quasi semblable à celui de la fin du premier quart : 42-34.

Un bon passage de Madiop Ndiaye et voilà que Feurs pointait à 40-44. Cela ne déstabilisait pas les intérieurs Bonds et Clerence qui usaient les locaux : 47-59. Louis Prolhac signait son premier majoré et Feurs revenait à 53-59 à l'aube du dernier quart, le coup restait donc jouable.

Bastien Albert électrisait  la salle par un dunk, mais notre bête noire Bonds prenait le match à son compte et le score montait à - 11. Une interception de T. Vincent, un primé de J. Beugnot permettaient aux Blancs d'être toujours en vie à 62-68. Constantin Minla compilait 1 primé, un lay-up et un lancer : 68-72 : le suspens était à son paroxysme. Bastien Albert se démenait et chipait 4 rebonds offensifs mais quelques mauvaix choix des Foréziens et de la fatigue envoyaient Vergiat sur la ligne des lancers, scellant une victoire Boulonnaise par un trou de souris : 75 - 71.

Les Foréziens n'ont pas à rougir de cette défaite, ils auront réalisé un bon matcH, perdant peu de ballons (12) avec une belle adresse à 3 points (12/29). Louis Prolhac se aura été le meilleur passeur du match  ( 11 passes décisives). Les équipiers de John Beugnot  devront s'appuyer sur le basket proposé pour aller chercher une victoire à Kaysersberg samedi prochain. Les Alsaciens sont certes derniers mais ont signé un intérieur Lituanien et bien résisté à l'ogre St Vallier.
 
Les marqueurs : C. Minla : 15 - J. Beugnot : 13 - M. Ndiaye : 12 - M. Ndoye : 11 - T. Vincent : 8 - B. Albert : 6 - G. Lance : 3 - L. Prolhac : 3 - T. Vial : 0.
 
 
Crédit photo François Perrot : l'adresse de John Beugnot n'aura pas suffi.
 
 
Julien Cortey se trouve confronté depuis quelques semaines aux maux récurrents de Mam Dramé au genou. Finalement, ce dernier est arrêté pour 6 semaines suite à une injection dans le tendon rotulien (PRP).

Constantin Minla étant également gêné par des douleurs lombaires, le coach Forézien et les Dirigeants ont décidé de signer en renfort Thomas Vincent,  poste 1- 21 ans - 1 m 86.
 
Thomas, fils de l’entraineur Pierre Vincent (Equipe de France féminine, Asvel, Orléans) s’entraine depuis Août avec l’équipe Forézienne et connait donc bien le staff, les joueurs et les systèmes. Il habite également la région . Meneur organisateur, Julien va donc réorganiser ses lignes arrière, Louis Prolhac et Greg Lance étant capables de jouer poste 1 et 2.
 
Thomas a fait ses classes à l’Asvel Espoirs puis Orléans (où il a foulé les parquets de Pro A à 14 reprises pour 9 minutes de moyenne  en 2016-2017). La saison dernière, Thomas Vincent jouait à Get Vosges avec Madiop Ndiaye et a travaillé avec Timothée Michel notre assistant-coach actuel.
 
Il a été qualifié par la FFBB ce mercredi et pourra jouer contre Boulogne ce samedi.
 
Le club, les supporters souhaitent la bienvenue à Thomas !
 
 
 

11/11 : FEURS EN MODE GUERRIER MATE RECY : 61-58 !

Nos Foréziens n'arrêtent pas de surprendre ! ils viennent de signer un 3/3 en 11 jours  les permettant de se fixer à une élogieuse 6ème place. Privés de Mam Dramé (blessé et absent pour un moment), brimé par une maladresse famélique à 3 points (2/15), les hommes de Julien Cortey ont su trouver les ingrédients défensifs (58 points encaissés - 11 interceptions) pour remporter valeureusement un match qui vaut presque 4 points au classement.

Les Foréziens vont construire leur victoire en première mi-temps avec un Madiop Ndiaye efficace. Momar Ndiaye inscrit un primé et voilà nos Foréziens à 11-6. L. Prolhac montre le nez à la fenêtre et nos Foréziens se retrouvent avec un matelas de 9 points d'avance : 15-6 à la fin du premier quart.

Les 2 compères B. Albert et T. Vial prennent le relais. Bastien porte même le score à 29-16. L'Américain Burke se réveille et Jubenot permet aux locaux de  revenir à la mi-temps à 25-31. La défense de Feurs a fait des dégats avec un Anyaorah muselé par l'étau estampillé EF Feurs.

Madiop est toujours présent à la conclusion  mais le vétéran Sauret sonne le tocsin. Constantin Minla lui réplique et nos Foréziens n'ont plus qu'une once d'avance à la veille du money time : 42-38. Quel mano à mano en perspective !

Bastien Albert porte le score à 48-40 mais les locaux ne veulent pas succomber dans ce match de promus. Burke est intenable mais Louis Prolhac ne tremble pas aux lancers : 6/6. Gimenez ramène les siens à 58-60. Mais nos Foréziens ont un mental de guerrier et verrouillent  l'accès à la raquette verte. Momar Ndoye marque un lancer salvateur à 5 secondes de la fin, scellant une 5 ème victoire en 10 matchs.

Gros match tactique et défensif de notre équipe : bravo ! la marque est bien répartie mais n'oublions pas les 9 rebonds et 4 interceptions de John Beugnot et les 6 passes décisives de Greg Lance.

Samedi prochain : réception d'un gros bras : SOM Boulogne avec Vergiat et Cheriet les ex Choraliens, l'ex- Forézien Clerence et la "bombe" Matt Bonds (28 pts - 16 rebonds - 46 d'évaluation ce week-end!).
 
Les marqueurs : B. Albert : 13 - L. Prolhac : 13 - C. Minla : 12 - M. Ndiaye : 11 - M. Ndoye : 8 - J. Beugnot : 2 - T. Vial : 2 - G. Lance : 0 - L. Chavarin : 0.
 
 
 
 
 
 
 

05/11 : MADIOP NDIAYE DANS LE CINQ MAJEUR DE LA JOURNEE # 9 !

Madiop Ndiaye monte en régime. Déjà auteur d'un bon match à Aubenas, Madiop a récidivé lors du derby contre Andrzieux en rendant une belle copie : 22 points - 9 rebonds - 2 contres - 27 d'évaluation et en dominant la vedette Mutlu Demir. Il a, en conséquence, été élu membre du cinq idéal de cette neuvième journée par PRO AM MEDIA.

C'est ue belle récompense pour un joueur dont le rôle (pivot du 5 majeur) est nouveau pour lui après une année en apprentissage à GET VOSGES.
 
Bravo Madiop, le travail et l'humilité paient !
 
 
 
 

04/11 : FEURS S'ADJUGE LE DERBY AVEC PANACHE : 88 - 70 !

Quelle soirée ! 1600 spectateurs dans un Forézium bouillant, deux équipes jouant un très bon basket, un fair-play sur et en dehors du terrain : tous les ingrédients auront été réunis pour réussir ce derby. La cerise sur le gâteau est venu d'une prestation de haute volée des locaux avec à la clef une victoire qui vaut de l'or comptablement et psychologiquement.
M. Ndoye ouvre le score et M. Dramé porte le score à 9-2. Le temps mort de Romain Tillon ne change rien car le score passe vite à 14-4 via M. Diaye et L. Prolhac. Moissy et Demir sont entrés en jeu chez les Andréziens et vont porter leur équipe (23-24). John Beugnot sort deux primés de rang et B. Albert le copie via un tir despérado au buzzer : 33-23 pour les Foréziens !
Demir et Grégoire permettent un retour à 33-28 mais les feux-follets L.Prolhac, C. Minla et M. Dramé maintiennent l'écart à + 6. Madiop nous claque un dunk mais Andrézieux se rapproche dangereusement par Nkaloulou juste avant  la mi-temps : 46-45 ; le public exulte de la qualité de ce match !
Les Foréziens entrent bien dans le 3ème quart en scorant un 8-0. L'axe 1-5 local est performant et fait mal aux Andréziens. Demir essaie de tenir la baraque mais Romain Tillon prend une technique et Constantin Minla réussit au buzzer un tir venu de son camp.....le Forézium est en ébullition  : 68-58 pour ses couleurs !
G. Lance sert un caviar à B. Albert, Théo Vial est présent aux rebonds, le basket collectif des Foréziens creuse un écart à + 14. Les locaux n'ont pas baissé d'une once leur intensité défensive. L. Prohac et M. Ndiaye s'entendent comme deux larrons en foire et le jeune L. Chavarin clôt la marque sur le score sans appel de 88-70.
Les Foréziens, pas favoris, auront impressionné et fait naitre d'énormes sourires sur les visages des supporters Foréziens à la fin du match . Il est à noter le 11/18 à 3 points (61%)  impressionnant de nos joueurs malgré l'enjeu de ce match.
Chapeau Messieurs et bonne récupération avant d'aller samedi prochain à Récy-St Martin, autre promu de la Poule.
 
Les marqueurs : M. Ndiaye : 22 - L. Prohac : 15 - J. Beugnot : 12 - M. Dramé : 11 - M. Ndoye : 10 - C. Minla : 8 - B. Albert : 5 - T. Vial : 3 - G. Lance : 1 - L. Chavarin : 1 .
 
 
Crédit photo : François Perrot.
 
 

01/11 : ERIC SARDIN PARLE DU DERBY A FRANCE BLEU !

Eric Sardin, notre président, était l'invité de l'émission sports de FRANCE BLEU ST ETIENNE ce lundi soir. retrouvez sont interview en allant à 33 ème minute : http://​media.​radiofrance-​podcast.​net/​podcast09/​15242-​29.​10.​2018-​ITEMA_​21872192-​0.​mp3

 
 Le derby est lancé ! Tous au Forézium ce samedi à 20 heures !
 
 
 
 

31/10 : CLIP VIDEO DE PRESENTATION DE NOTRE EQUIPE FANION !

Lorsque nos joueurs et nos partenaires se passent la balle pour aller plus haut et plus loin ensemble !
 
 
Petite vidéo réalisé par MONTBRIsON TV. Merci à Richard Bret, aux joueurs, au staff et aux partenaires pour leur collaboration !
 
#grandir ensemble !
 
 
 

31/10 : ils l'ont fait ! victoire a aubenas 64-61 !

Ce match était le match de la peur quoiqu'on en dise entre une équipe visiteuse restant sur un mois sans victoires et une équipe locale obligée de gagner pour ne pas être distancée par les Foréziens. Aussi, l'adresse s'en est ressentie dans les 2 camps (32 et 42%) et c'est bien compréhensible. En remportant ce match avec les tripes, les Foréziens ont poussé un grand ouf de soulagement et peuvent préparer nettement plus sereinement la venue de son voisin l'ALS Andrézieux dès ce samedi pour un match qui sent la poudre comme tout bon derby Ligérien !
Thondique était absent chez les locaux, idem pour S. Girma chez les Foréziens. Ghezala et Chardon mettent les locaux sur orbite : 8-2 mais la réaction Forézienne est tranchante via une défense de fer muselant les locaux à 8 points alors que tous les joueurs sur le terrain participent à la marque : 20-8 à la fin du premier quart.
La connexion L. Prolhac et M. Ndiaye marche bien et Feurs maintient son écart durant ce second quart jusqu'à ce que l'intérieur Albenassien Baradji se réveille. Le roseau Forézien plie mais vire en tête 31-29 à la fin d'une mi-temps où les défenses auront pris le dessus sur les attaques.
Le troisième quart voit un mano à mano où les Foréziens sont derrière mais à pas plus de 4 points. Un tir de John Beugnot donne l'avantage juste avnt que sonne l'heure du money-time : 47-46 pour Feurs à la 30 ème minute.
Le dernier quart est à prescrire pour les cardiaques ! aucune équipe ne veut lâcher et c'est un match yoyo qui se profile. Chardon crée un mini-break (+3) mais L. Prolhac et M. Ndiaye répliquent. On tremble lorsque de nouveau Aubenas crée un break à 60-55 à 3 m 53 de la fin. Le bateau Forézien ne tangue pas et va revenir  puis coiffer les locaux via un Louis Prolhac opportuniste et tueur. Courte victoire mais ô combien importante ! Dans une équipe solidaire comme jamais, on peut décerner le titre de MVP à un Madiop Ndiaye en confiance croissante avec 14 points - 12 rebonds - 3 contres-  25 d'évaluation.
Pas le temps de pavoiser pour l'équipe Forézienne ! il faut préparer dans le calme et le travail la venue de l'ALS Andrézieux. Ce match est très important et en particulier au niveau comptable. Une victoire des hommes de Julien Cortey leur permettrait de rejoindre leur rival et voisin. Vous avez dit derby de feu ????? Alors tous au Forézium ce samedi en mode supporter !
 
Les marqueurs : L. Prolhac : 17 - M. Ndiaye : 14 - M. Ndoye : 9 - C. Minla : 8 - J. Beugnot : 6 - M. Dramé : 5 - B. Albert : 4 - G. Lance ; 1 - T. Vial : 0.
 
 
 
 
 
 

29/10 : cruelle defaite contre st quentin 66 - 76 !

Les spectateurs présents au match de samedi étaient unanimes : ils avaient assisté à un très bon match et leurs protégés auraient pu chiper la victoire. mais voilà St Quentin et son expérience s'est rabattu sur Rhoomes le dernier quart-temps. Ce dernier va scorer 10 points (sur les 20 au total) et ruiner les espoirs des Foréziens qui avaient déjà réussi l'exploit de museler l'autre Américain Walker (2 points - 1 d'évaluation). L'investissement des locaux au niveau intensité, défense a été remarquable et laisse présager des jours meilleurs car peu d'équipes ont le calibre (et les moyens financiers) des Axonais.
 
Les premiers frimas ont permis de remplir le Forézium au 3/4. St Quentin démarrait pied au plancher avec un 6-0. Julien prenait vite un temps-mort qui portait ses fruits. M. Ndoye permettait aux siens de revenir à 7-8. C. Minla réveillait la salle sur un tir à 3 points mais c'est Rhoomes qui faisait virer son équipe en tête 16-13 à la fin du premier quart.
 
Gillet se réveillait mais les virevoltants C. Minla et M. Dramé bousculaient  le leader. Le physique de Rhoomes et Quincy-Jones permettaient au leader de prendre une avance de 6 points à la pause : 33-27. On s'était régalé !
 
M. Ndiaye et M. Ndoye sonnaient la révolte et les locaux revenaient à 37-37. Les locaux avaient parfaitement négocié la reprise avec une défense très hautre et très agressive. Soumaoro était très nerveux et Coach Navier multiliait les changements. Mam Dramé scorait deux lancers qui permettait aux locaux de prendre la tête pour la première fois : 45-44, le Forézium était chaud bouillant ! Mais Rhoomes et Jaiteh remettaient les leurs sur de bons rails à la fin du 3ème quart : 49-45.
 
Le dernier quart allait être de toute beauté. Les locaux se battaient pour revenir et St Quentin faisait de la résistance via un Rhoomes au four et au moulin. John Beugnot scorait à 2 et à 3 points, M. Ndiaye réussissait un alley-hoop sur un service de Greg Lance  et voilà nos Foréziens à 60-60 à 4 minutes de la fin. Mais Gillet enfilait son costume de sauveur et prouvait que 9 saisons de PRO B  le rendait insensible à la pression. En effet, deux primés et un caviar à Rhoomes scotchaient les hommes de Julien Cortey qui craquaient dans la dernière minute. Le score était cruel suite à la très bonne prestation des locaux, corroborés par les propos sportifs  du  staff de St Quentin.
 
Il faut vitre passer à autre chose car un déplacement à Aubenas arrive ce mardi, puis le derby contre Andrézieux samedi. Les Foréziens sont des guerriers, doivent ne pas baisser la tête et capitaliser sur le rendu de ce match contre le leader. Leur  vrai championnat commence le 30 Octobre............
 
Les marqueurs : C. Minla : 13 - J. Beugnot : 11 - M. Ndoye : 11 - M. Dramé : 10 - M. Ndiaye : 9 - T. Vial : 6 - L. Prolhac : 3 - B. ALbert : 3 - G. Lance : 0.
 
 
Credit photo François Perrot : match plein de Momar Ndoye avec 11 points et 8 rebonds.
 
 
 

24/10 : MAM' DRAME NUMBER ONE AU TOP 10 COURTCUTS DE CETTE SEMAINE !

Mam'Dramé revient en forme aprè sa blessure au pied  dès le début du championnat. Il l'a montré ce week-end à Sorgues en "posterisant" l'Américain Cecil Williams en contre-attaque ! le TOP 10 COURTCUTS de la FFBB l'a classé premier cette semaine ! Alors prenez en plein les yeux, et envolez vous avec Mam' :
 
 
 
 

22/10 : LE COUP PARFAIT N'EST PAS PASSE LOIN A SORGUES : 81 - 86 !

Même si le terme "défaite encourageante" est à bannir dans le sport, on se le permettra vis vis de l'équipe Forézienne qui aura joué un vrai match de NM1 contre une belle équipe de Sorgues qui devrait jouer le trouble-fête dans cette poule A.
 
Privé de Sammy Girma, blessé à un genou et out pour 2 semaines minimum, les hommes de Julien Cortey vont bien rentrer dans leur match avec un M. Ndoye et un C. Minla efficaces. La Team Sorguaise va se réveiller par Dama à l'intérieur et Mensah (surtout)  + Boucaud auteurs de gros tirs. Feurs est breaké à la fin du premier quart : 20 -27.
B. Albert et M. Dramé tiennent le score à - 10 car en face, l'Américain Williams s'est réveillé. M. NDiaye se montre à son avantage mais Morris permet aux siens de virer à la pause avec un avantage non négligeable de 12 points (47-35). Les Foréziens vont-ils craquer face au bloc Vauclusien très athlétique ?
M. Ndiaye, L. Prolhac répondent non mais ce diable de Boucaud fait monter l'écart à + 15. C. Minla et M. Ndoye jouent les résistants mais les Américains Dama et Williams permettent aux locaux de garder un score positif à la fin de 3ème quart : 68-56, les Foréziens ayant fait jeu égal en 3ème quart-temps (21-21).
Les Foréziens, admirables de courage et d'abnégation, vont jouer leur va-tout. C'est C. Minla qui sonne la charge avec 5 points consécutifs mais Boucaud réplique. Le duo arbitral est dur avec les Foréziens mais le tandem M. NDiaye et M. Ndoye fait mal et voilà Feurs à 81-84. Momar Ndoye, auteur d'un match plein comme les autres recrues, rate le 3 points égalisateur et Williams scelle la rencontre par deux lancers-francs (86 - 81 pour Sorgues).
Julien Cortey était déçu de la défaite mais pas du comportement de ses joueurs qui ont affiché un bien meilleur visage que lors du match contre Orchies. Bravo donc aux 9 joueurs, des jours meilleurs arriveront.
Mais voici que dès ce samedi, se profile l'ogre de St Quentin avec ses joueurs estampillés ProB et son titre de leader de la poule A. Il faudra combattre, jouer crânement sa chance mais le vrai championnat commence pour les Foréziens la semaine suivante avec les matchs à Aubenas, contre Andrézieux et à Récy.
 
Les marqueurs : M. Ndiaye : 21 - C. Minla : 18 - M. Ndiaye : 17 - M. Dramé : 7 - L. Prolhac : 7 - B. Albert : 5 - J. Beugnot : 2 - G. Lance : 2 - T. Vial : 2
 
 


Crédit photo (F. Perrot) : Madiop Ndiaye aura été prolifique dans la raquette Sorguaise avec 21 points marqués.
 
 
 
 

14/10 : ORCHIES ETAIT UN CRAN AU DESSUS : DEFAITE 57 - 77 !

On a pu mesurer ce samedi soir la différence entre un promu aux moyens financiers limités et une grosse cylindrée de la poule. Orchies a joué à six joueurs (2 joueurs non qualifiés + 1 blessé) mais a puni en un quart-temps la formation locale au complet par un basket lèché, une  intensité constante et une adresse lors des moments opportuns.
Orchies démarre bien : 5-0 avant que John Beugnot marque les 2 premiers points. Un 3 points de Louis Prohac ramène les siens à 13-14 avant que Kerckhof puis Alliman permettent aux Nordistes de créer un premier écart 13-25 à la fin du premier quart.
 
Alliman porte l'écart à +14 et on frissone déjà dans les gradins de revivre l'épisode de Charleville. Mais Louis Prohac réveille son équipe, Bastien Albert provoque la 3ème faute d'un Staniulis bien muselé voire nerveux et marque à 2 reprises. Le public se met au diapason de son équipe qui gomme petit à petit son retard avant qu'un bon  Bastien Albert la propulse en tête par un panier à 3 secondes de la pause : 33-32 pour les locaux !
 
Le troisième quart va voir une panne de courant chez les hommes de Julien Cortey. Gountas et Staniulis permettent à leur équipe de repasser en tête . Les locaux sont anesthésiés par la zone nordiste et subissent la foudre d'un bon Gountas et d'un Kerckhof jouant juste. Comme Alliman domine le rebond des deux côtés du terrain, les locaux subissent un cinglant 25-9 et Orchies tourne en tête à 57-42 à 10 minutes de la fin.
 
Les locaux vont-ils trouver la clef pour renverser ce résultat ? On va vite voir que non. Des pertes de balles sur la zone, des shoots ratés et un Gountas en face en feu font monter l'écart à + 20. Julien Cortey multiplie les changements de défense, de joueurs, rien n'y fait. Sammy Girma se démène et ramène le score à - 15 mais Orchies donne un dernier coup de collier qui met les Foréziens à 57-77 au coup de sifflet final.
 
Il faut féliciter Orchies pour le beau basket proposé et leur maitrise du match. Concernant nos Foréziens, le travail à effectuer dans le domaine offensif est immense. Travail, remise en question, patience et indulgence doivent être les maîtres mots des prochaines semaines dans la maison Forézienne. Samedi prochain : déplacement à Sorgues.
 
Les marqueurs : L. Prohac : 12 - B. Albert : 11 - S. Girma : 10  - J. Beugnot : 9 - M. Ndiaye : 6 - M. Dramé : 6 - C. Minla : 3 - G. Lance : 0 - T. Vial : 0 - M. Ndoye :0.
 
 
Crédit photo - François Perrot  : l'activité de Bastien Albert n'aura pas permis à son équipe de créer l'exploit.
 
 
 

11/10 : l’interview du capitaine John BEUGNOT

Bonjour John, ton équipe connait un début de saison équilibré avec deux victoires pour deux défaites. Peut-on dire que c'est encourageant pour un club promu ?
   
«  oui c’est effectivement encourageant. Mais nous ne sommes pas satisfaits de ce bilan. »

Peux-tu nous parler de ce match samedi dernier à Souffelweyersheim ? 

« Nous étions prêts pour ce match, l'équipe (joueurs + coachs) a bossé toute la semaine pour y aller dans les meilleures conditions possibles... mais malheureusement, trop de petites erreurs nous ont couté très cher. En N1 nous n'avons pas de marge et ces erreurs se payent cash. »
 

Vous jouez samedi, contre Orchies, dans votre Forezium. Comment abordez-vous cette rencontre face à une équipe invaincue (4 victoires en 4 matchs) ?

«Nous abordons cette rencontre comme toutes les autres. Nous savons que chaque match, peu importe l'adversaire, sera un challenge cette saison. Nous avons axé le travail de cette semaine sur nos points faibles du dernier match et avons à coeur de faire une belle prestation devant notre public afin de relancer une dynamique positive pour pouvoir préparer la suite du championnat un petit peu plus sereinement »

Propos recueillis par Yohan Dépalle
Crédit photo : Yo Web